Télévision - LES POUVOIRS EXTRAORDINAIRES DU CORPS HUMAIN
Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE     Retour EAU         Retour ALIMENTATION - HYGIENISME    Retour TV SANTÉ            Retour TV_SAGESSES_BOUDDHISTES      

TV - LES POUVOIRS EXTRAORDINAIRES DU CORPS HUMAIN
- Prendre le pouvoir sur son corps
- Les pouvoirs extraordinaires de notre cerveau

FILMS ET TRANSCRIPTIONS DES ÉMISSIONS - PRÉSENTATION

- 06.05.2014 : LES POUVOIRS EXTRAORDINAIRES DU CORPS HUMAIN : "Prendre le pouvoir sur son corps" sur France 2.
Magazine. Adriana et Michel embarquent pour le Sud-Ouest, une des régions où les Français vivent le mieux et le plus longtemps.
SOMMAIRE : 1 Présentation - 2 Bains de mer à Biarritz - 3 Une alimentation saine - 4 Les recettes d’Arnaud Daguin - 5 Des exercices sportifs quotidiens - 6 Les exercices de Pierre Salamé - 7 Le sommeil et la mémoire - 8 Lutter contre le stress
VIDÉOS - SOMMAIRE - LE CONCEPT - TRANSCRIPTION ÉCRITE - AUTRES INFORMATIONS - 
COMMENTAIRES - INFOS PLUS : COMMENTAIRE DE RICH ROLL

- 16.09.2014 : LES POUVOIRS EXTRAORDINAIRES DU CORPS HUMAIN : "Les pouvoirs extraordinaires de notre cerveau" sur France 2.
Un reportage sur les capacités du cerveau.
SOMMAIRE : 1 Présentation - 2 La force des émotions - 3 Les réflexes corporels - 4 L'impact des émotions - 5 Le test de quotient intellectuel - 6 L'apprentissage - 7 Les failles de notre cerveau - 8 L'hypnose - 9 Le ventre, notre second cerveau - 10 Découvertes sur le cerveau - 11 Les jeux vidéos - 12 Bibliographie

 

PRÉSENTATION :

 

Dossier relatif aux émissions de télévision concernant le domaine de la santé et pour réfléchir !

Il s'agit de comprendre comment la télévision nous renvoie les informations relatives à la santé et de réflexion.

Les transcriptions écrites sont faites avec l'aide des sous-titres.
- Site de Télé Scoop pour les scripts des sous-titres : http://telescoop.tv/

 

 

LES POUVOIRS EXTRAORDINAIRES DU CORPS HUMAIN
Prendre le pouvoir sur son corps

Tv : LES POUVOIRS EXTRAORDINAIRES DU CORPS HUMAIN
"Prendre le pouvoir sur son corps" (1h43')
France 2 - Magazine - Mardi 6 mai 2014

1 Présentation - 2 Bains de mer à Biarritz - 3 Une alimentation saine - 4 Les recettes d’Arnaud Daguin - 5 Des exercices sportifs quotidiens -
6 Les exercices de Pierre Salamé - 7 Le sommeil et la mémoire - 8 Lutter contre le stress

VIDÉOS - SOMMAIRE - LE CONCEPT - TRANSCRIPTION ÉCRITE - AUTRES INFORMATIONS - 
COMMENTAIRES - INFOS PLUS : COMMENTAIRE DE RICH ROLL


Photo de l'album de Facebook 

VIDÉOS

Revoir sur France 2 :
http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/diffusions/06-05-2014_234069

Partie consacrée à Matthieu RICARD : Méditation: l'arme anti-vieillissement ?
https://www.youtube.com/watch?v=45_8-KR-Hw4 (11'11)


 

Géraldine FASNACHT :
https://www.youtube.com/watch?v=tJ6vog9RuoE (8'29)


Rich ROLL :
Vidéo relative au passage consacré à Rich Roll (extrait de l'émission "Les pouvoies extraordinaires du corps humain à 20'36) 
https://www.youtube.com/watch?v=3deoiNBQLU8 (7'39)

 

"L'alimentation" est présentée entre 14'43 et 31'05.

LE CONCEPT :


Lu au lien : 
http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/presentation_234115

  • Adriana et Michel embarquent pour le Sud-Ouest, une des régions où les Français vivent le mieux et le plus longtemps. 
    Des plages de Biarritz aux majestueux plateaux du Vercors en passant par Hasparren, Font-Romeu et Bordeaux, les deux complices rencontrent des hommes et des femmes qui leur livrent quelques recettes simples pour transformer le quotidien en maîtrisant le corps autant que le cerveau, grâce à l'activité physique, la méditation, le sommeil, ou encore l'alimentation. 
    L'optimisme a également un impact sur l'espérance de vie. 
    De quelle manière notre humeur influe-t-elle ? 
    Entre autres expériences, Michel et Adriana se baignent dans l'océan Atlantique pour expérimenter les bienfaits de l'eau froide sur la santé.

Lu au lien : http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/une-alimentation-saine_235579

Adriana et Michel se rendent à Hasparren, à quelques kilomètres de Biarritz, en plein pays basque. 
Ici, on mange gras… mais du bon gras ! 
C’est ce que vont leur expliquer le cuisinier Arnaud Daguin et son compère, le nutritionniste Olivier Coudron. 
Car il existe du bon gras : il s’agit des omega-3, autrement appelés « acides gras essentiels » car notre organisme en a besoin quotidiennement. 
Arnaud et Olivier vont aussi apprendre à Adriana et à Michel comment cuisiner le plus simplement du monde, le plus sainement du monde… même quand on n’est pas un cordon bleu ! 
Des conseils et astuces ultra pratiques, applicables par tous et qui risquent fort de révolutionner votre quotidien !

 

Présenté par :  Adriana Karembeu et Michel Cymes

LES COPRODUCTIONS 
ÉLEPHANT & CIE 
ÉLEPHANT ADVENURES 
PULSATIONS
Avec la participation de FRANCE TÉLEVISIONS

Ecrit par
PEGGY OLMI
MADELEINE ZBINDEN
CYNTHIA LABOUREAU

Réalisé par :
STEPHANE GILLOT



SOMMAIRE : Lu au lien http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/diffusions/06-05-2014_234069
1 Présentation - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/presentation_234115
2 Bains de mer à Biarritz - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/bains-de-mer-a-biarritz_235541
3 Une alimentation saine - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/une-alimentation-saine_235579
4 Les recettes d’Arnaud Daguin - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/les-recettes-d-arnaud-daguin_237057
5 Des exercices sportifs quotidiens - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/des-exercices-sportifs-quotidiens_235619
6 Les exercices de Pierre Salamé - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/les-exercices-de-pierre-salame_237059
7 Le sommeil et la mémoire - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/le-sommeil-et-la-memoire_235681
8 Lutter contre le stress - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/lutter-contre-le-stress_235775

REMARQUES :

- Sur le site de Rich ROLL : http://www.richroll.com/nutrition/what-happens-when-you-cant-control-the-message/

- Sur le site de VégéActu : http://www.vegactu.com/actualite/rich-roll-vedette-de-lemission-de-france-2-15122/

Rich Roll, vedette végétalienne d’une émission de France 2

J’ai rêvé d’un monde où une émission grand public ferait l’apologie du végétalisme, et comparerait un végétalien à un super-héros…

Pendant 5 minutes, hier soir, j’ai cru que mon rêve se réalisait.

J’ai regardé l’émission « Les pouvoirs extraordinaires du corps humain », présentée par Michel Cymes (médecin bien connu du Magazine de la santé) et Adriana Karembeu. Cette émission s’intitulait « Prendre le pouvoir sur son corps » et comportait un chapitre consacré à la forte incidence de ce que nous mangeons sur notre santé.

Pendant 5 minutes, je suis allée d’heureuse surprise en heureuse surprise. Cymes et Karembeu se sont d’abord mis aux fourneaux en compagnie d’un spécialiste de l’alimentation, qui faisait l’apologie du végétal et parlait de la nécessité impérative de réduire le plus possible la part de viande dans son alimentation.

Rich Roll ou le parcours idyllique d’un sportif de haut niveau végétalien

Ensuite, cap sur les Etats-Unis où Rich Roll, un triathlète végétalien, a eu les honneurs du reportage. L’émission a rappelé son parcours : vers 40 ans, cet avocat un peu bedonnant s’est senti essoufflé rien qu’en montant des escaliers, a craint la crise cardiaque et a décidé de reprendre sa vie, son corps et sa santé en main. Après quelques jours d’alimentation exclusivement végétale, il dit être sorti dans l’intention de faire un petit jogging de 45 minutes, et avoir galopé comme un lapin sans fatigue pendant 2h. La suite ressemble à un conte de fée pour sportif : Rich Roll s’est mis à l’entraînement, et six mois plus tard il entrait dans le monde de l’ultra-endurance.

Un exemple de course à laquelle participe Rich Roll : l’Ultraman, une course de trois jours couvrant 320 miles (515km) sur la grande île d’Hawaï. Il s’agit de 10 km de natation dans les vagues de l’océan, suivis de 418 km de vélo et d’un double marathon (84 km) . En 2009, Rich Roll a été nommé parmi les hommes les plus forts du monde (« 25 Fittest Guys in the World« ) par le magazine Men’s Fitness.

C’était pourtant bien parti…

C’est à ce moment-là que le reportage a commencé à se gâter. Tout à coup, sans aucune source scientifique, la voix off s’est mise à débiter des inepties du style : « c’est un travail à temps complet d’être végétalien » ou encore « il faut faire de savants calculs pour avoir suffisamment de protéines ». Pardon ? Si les concepteurs de l’émission avaient pris la peine de se renseigner un peu plus, ils auraient su que Rich Roll lui-même avait déclaré dans une interview ne jamais se préoccuper de ses apports en protéines : il mange à sa faim, selon ses envies, et les combinaisons céréales-légumineuses se font naturellement sur la journée.

Autre contre-vérité (non sourcée) exprimée par la voix off : le végétalisme serait déconseillé aux femmes enceintes. Il faut savoir qu’en 2010, à 44 ans, Rich Roll a couru EPIC 5, une épreuve qui enchaîne cinq Ironman (triathlons très longues distances) en moins d’une semaine. S’il peut soutenir ces efforts, il est l’exemple indubitable que le végétalisme satisfait sans problèmes les besoins nutritionnels de quiconque. Surtout, l’Association américaine de diététique (American Dietetic Association), qui est la plus grande association de nutritionnistes avec près de 72 000 membres, a déclaré en 2003 qu’un « régime végétalien bien planifié, de même que d’autres régimes végétariens, est adapté à tous les stades de la vie, y compris en cours de grossesse, pendant l’allaitement, la petite enfance, l’enfance et l’adolescence. »

Passons sur la malhonnêteté flagrante de l’émission, qui nous montre Rich Roll acheter des kilos de chou frisé au marché, en omettant soigneusement de nous le montrer dégustant un plat de pâtes ou une pâtisserie. Il ne faudrait pas déconstruire le mythe selon lequel les végétaliens se nourrissent d’insipides légumes verts… C’est étrange, moi dans mon placard de végétalienne j’ai des cookies, des lasagnes et des plats tout préparés aussi, mais ça c’est un message que l’émission n’avait visiblement pas l’intention de faire passer.

Brigitte Danchin, nutritionniste, ne s’y connait pas plus que ton voisin


Enfin, une nutritionniste est interviewée pour les besoins de l’émission. Elle vient visiblement d’apprendre l’existe d’un sportif de très haut niveau végétalien ; elle affirme donc : « il en existe un, pas deux » . Si elle avait jeté un rapide coup d’œil à la page « sport » de Vegactu, elle en aurait vu des dizaines en un instant (comme Alexei Voyevoda, champion du monde actuel de bras de fer et de bobsleigh, ou Steph Davis, spécialiste de l’escalade, du wingsuit et du base jump).
J’ai parfois l’impression que s’il existe plus d’un sportif végétalien, il n’existe par contre AUCUN nutritionniste honnête et renseigné sur la question.

Une émission en demi-teinte donc, extrêmement élogieuse et renseignée sur le végétalisme pendant 5 minutes, puis faisant subitement machine arrière pour attiser à nouveau toutes les peurs et réactiver tous les vieux mythes.

Vous pouvez essayer de vous exprimer sur la page de cette vidéo en replay, mais Vegactu tient à souligner que nous avons été censuré. Soyons nombreux à faire valoir notre point de vue sur la question.

TRANSCRIPTION ÉCRITE DE L'ÉMISSION, À PARTIR DES SOUS-TITRES :


-C'est toi ?

-Oui.

-Tu es joufflue.

-Je suis un bébé, là.
Tu t'es vu ?
Regarde ces cuisses.

-Maintenant, j'ai un corps de rêve.
Là, j'ai 15 ans.

-Attends.

-Tu m'aurais connu à l'époque...
Regarde ces jambes.

 -Catégorie jambes, laisse-moi faire.
Regarde. 3 ans, 18 ans.

-Déjà, ouais.

-En 15 ans, j'ai pris 85 cm de jambes.
Toi, en revanche...

-C'est une erreur. On a droit à une erreur.

-C'est fou comme le corps humain change.

-Les gens pensent qu'on ne peut pas maîtriser son corps.
Mais tu peux prendre le pouvoir dessus et vivre longtemps.

-Mais comment?

-Viens.

-Adriana Karembeu, Michel Cymes.
Le top model et le médecin embarquent pour le Sud-Ouest, une des régions où on vit le mieux et le plus longtemps.
Ils partent découvrir les secrets pour être en super forme quel que soit notre âge, au-delà des clichés.

Il crie.

Parmi ces secrets, l'activité physique, qui peut nous faire gagner jusqu'à 4 ans et demi de vie.

-Si tu fais du sport, tu vas réduire plein de maladies.

-L'alimentation, et des astuces pour conjuguer plaisir et santé.

-L'assiette des Français, c'est 80 % d'animal, 20 % de végétal.
Je rêve d'inverser la tendance.

-Une meilleure gestion du sommeil.
Nos capacités dépendent de la qualité de nos nuits.

-Ravi d'être là.

-Bonne nuit.

-Vous aussi.

-On récupère ses performances lors de la première heure de sommeil.

-Plus étonnant : la lutte contre le stress.
Car c'est prouvé : le stress réduit l'espérance de vie.
Adriana et Michel nous montreront comment prendre le pouvoir sur notre corps.

-Arrête !

-Ils rencontreront des personnes exceptionnelles qui ont su transformer leur vie: un athlète végétalien.

-Ça, ce sont des légumes.

-Une mamie qui a la force et la souplesse d'une adolescente.
Un champion de la mémoire qui n'avait aucune facilité à l'origine.
Un moine féru de méditation.
C'est parti pour un voyage à la découverte des pouvoirs extraordinaires du corps humain.
3’03

L'air marin est excellent pour la santé.
L'eau froide également.
A Biarritz, Adriana et Michel vont découvrir les bienfaits des bains de mer dans une eau fraîche en compagnie de nageurs particuliers.
En ce lendemain de tempête, rien ne les arrête.

-On n'est pas mal.

-C'est joli.

Température extérieure : 12 °C
Température de l’eau : 11 °C

-Là, on est à Biarritz.
Il fait bon.
Regarde un peu.

-Oh.

-J'ai fait venir du monde.
Ils sont un peu givrés.
Ce sont des Ours Blancs.

-Les Ours Blancs.
Tels les ours polaires, ils se baignent tous les jours.
Les membres de cette association ont de 7 à 84 ans.
Grâce à cette discipline, ils affirment ne jamais tomber malades.

-Salut.

-GUILLAUME BARUCQ, MÉDECIN : Bonjour.

-Adriana.

-Le soleil se lève pour nous.

-Biarritz, c'est comme ça.

-Tu es médecin.
Tu vas être radié du conseil de l'ordre.
L'eau fait combien ?

-11 degrés.

Cris.

-Ça hurle.

-Oui.

-Pourquoi ils font ça ?

-C'est excellent pour la santé.

-En quoi c'est bon pour la santé ?

-L'eau de mer est bonne pour la santé.
L'eau chaude mais l'eau très froide aussi.
Des expériences ont montré que l'eau de mer stimule nos cellules immunitaires.
Nos Ours, qui se baignent chaque jour quel que soit le temps, à 75 % d'entre eux, n'ont pas de grippe.

-Donc, on a...

-C'est un vaccin.

-C'est mieux que le vaccin.

-lls hurlent et rigolent.
Ça leur fait du bien.

-Ils sont contents.
Les bains de mer ont un effet antidépresseur.
Vous allez le voir.
On va se baigner.

-Oui. Bien sûr.

-C’est excellent pour la circulation.
Et c'est bon contre les douleurs.

-On a mal partout.
Ça veut dire que pour prendre le pouvoir sur son corps, pour espérer vivre mieux et ne jamais tomber malade, si on ne vit pas en bord de mer, on prend une douche froide ?
Un bain froid ?

-Des sportifs prennent des bains d'eau froide.
C'est la cryothérapie.
On peut reproduire ça chez soi.

-Ça te dit ?
Moi, moyen. Mais si tu y vas, j'y vais.

-On est solidaires ?

-On y va. On le tente.

-Allez!

-Il faut y aller.
-Allez!
-Allez!
-Allez! A l’eau !
-Allez!
-Il faut y aller.

-Allez, Michel !

-C'est parti. Progressivement.

-Je ne veux pas y aller.
Elle est topissime. Oh la vache ! J'en rêvais.

-Allez, Michel.

-Sur le dos.

Michel crie.

-Là, là. Regardez, messieurs dames.
Je vous explique ce qui se passe.
Mon corps, par l'intermédiaire des récepteurs, vient de s'apercevoir que je suis gelé.
Et mon hypothalamus, au milieu, il dit : "Il fait froid."
Il veut faire remonter la température.
Il produit de l'énergie.
Ça devrait remonter, mais ça ne remonte pas.
Voilà. Et là, ça puise sur mes graisses.

-C'est un excellent exercice.
C'est pour ça que tous les Ours Blancs sont minces.

-Je pense qu’on va devenir beaux comme vous !

-Choisi au hasard.
Je pense que je vais sortir.

-On va se réchauffer.

-Merci à vous.

-Et bravo.

-C'est étonnant, comme sensation.
Tu as très froid au début et après, tu passes par un moment où tu ne sais pas si tu as froid ou chaud.
Après, tu as chaud.
Ça bout, à un moment.

-Il ne faut pas rester longtemps.

-Non.

-Le coup de chaleur part.

-Tu te sens euphorique quand tu rentres en hypothermie.
Il faut savoir sortir avant ça.

-Tu es lucide, après.

-On reste une minute dans l'eau par degré.
Dans une eau à 11, on reste 11 minutes.
Peu de gens le savent, mais l'air marin est chargé en ions négatifs.
Ça stimule la circulation.
Ça booste le moral.

-Mais le vent, tu l'as là.
Tu n'es pas obligé de te baigner.
On n'a pas à aller dans l'eau.

-Le bain, c'est en plus.
L'air marin décongestionne les voies respiratoires.
Il existe des sprays d'eau de mer.
Quand un enfant a le nez bouché, tu le promènes au bord de la plage.
Ça décongestionne.

-Ce genre d'activité est efficace quand c'est régulier.

-C'est efficace de faire ça de manière régulière, raisonnable et raisonnée.

-Moi, je tremble de partout.
Mes dents, mes bras.
Il faut laisser trembler ?

-Il faut partir à la douche. On y va.

-Les Ours Blancs en sont l'exemple: il suffit d'un peu de volonté pour améliorer sa forme.
Que nous ayons 10, 20, 30, 50, 80 ans ou plus, nous pouvons à tout moment, en choisissant le bon mode de vie, prendre le pouvoir sur notre corps pour en améliorer les capacités.
10’17

Comment notre corps se transforme-t-il tout au long de la vie ?

Car notre corps se transforme en permanence tout au long de la vie.
C'est parti pour le grand voyage.
Un voyage qui commence in utero.
L'embryon est le champion toutes catégories de la transformation.
Revenons au jour où un spermatozoïde du père s'immisce à l'intérieur de l'ovule de la mère.
Et voilà un œuf composé d'une seule cellule.
A l'intérieur, tout le patrimoine génétique du futur être humain.
Cette cellule se divise ensuite en 2, puis en 4 cellules et ainsi de suite.
A un mois de grossesse, l'embryon fait la taille d'un grain de riz.
Une ébauche de cœur commence à battre et le système nerveux se développe.
3 000 nouveaux neurones sont créés chaque seconde.
A ce train-là, 5 mois plus tard, le cerveau est déjà formé, ainsi que la plupart des organes.
Juste avant la naissance, le corps mesure 50 cm.
Il se compose de 270 os et de 100 milliards de neurones.
L'enfance est une phase primordiale du développement.
Il y a tant a apprendre: la marche, le langage, le son.
Le cerveau est comme une pâte à modeler qui ne demande qu'à être sculptée.
Stimulés par les sollicitations extérieures, les 100 milliards de neurones se connectent les uns aux autres.
C'est grâce à cette quantité de connexions que les enfants sont au maximum de leurs capacités d'apprentissage entre 3 et 5 ans.
Le corps est en pleine croissance pendant toute l'enfance.
Lentement, les os s'allongent.
Le sommeil et l'alimentation sont alors essentiels.
Vient alors l'adolescence et son cortège de métamorphoses.
La croissance s'accélère.
De 23 cm pour les filles jusqu'à 30 cm pour les garçons.
Et avec la puberté déferle un tsunami hormonal.
Stimulés par des messages issus du cerveau, les ovaires et les testicules produisent des hormones.
Mais leurs effets diffèrent.
Chez les garçons, la masse musculaire augmente.
Le bassin des filles s'élargit et la masse grasse se développe.
Mais le point commun, ce sont les troubles du comportement.
C'est normal : le cerveau est en plein chantier.
Toutes les connexions établies entre les neurones ne servent pas.
Le cerveau en privilégie certaines et en supprime d'autres, surtout dans les zones liées aux comportements sociaux, d'où le risque de courts-circuits et de disputes avec les parents.
Ça y est.
C'est l'âge adulte.
Tous les organes sont matures.
Le corps possède 600 muscles, un cerveau de 1,5 kg, et 2 mètres carrés de peau.
Cet organe nous protège contre les agressions extérieures.
Il faut en prendre soin, d'autant que c'est le premier signe visible de vieillissement qui, malheureusement, guette déjà.
À 20 ans, notre masse musculaire est à son apogée.
Ensuite, elle décline, les muscles cédant la place à de la graisse.
Nos os, eux, s'épaississent jusqu'à l'âge de 35 ans.
Puis ils s'amincissent et se fragilisent progressivement.
Une activité physique régulière peut enrayer ces processus.
A 30 ans, notre cerveau fonctionne au maximum de ses capacités.
On peut créer des connexions neuronales, en pratiquant une activité physique ou en entraînant sa mémoire.
Si on ne fait rien passé 60 ans, les capacités de notre corps et de notre cerveau diminuent.
Mais une vie saine permet de contrecarrer l'âge de nos artères.
Rien n'est inéluctable.
À chaque âge, nous pouvons agir sur notre corps pour vivre mieux et plus longtemps.
14’43

L'évolution du corps est dictée à 75 % par notre mode de vie, à commencer par l'alimentation.
Manger sainement, c'est vivre plus longtemps.
Toutes les études scientifiques l'attestent.
Mais qu'est-ce que "manger sainement" ?
La réponse est peut-être là, à Hasparren, au cœur du paradoxe français.
Ici, on mange gras, mais on vit plus longtemps que la moyenne.
Adriana et Michel ne le savent pas encore, mais ils vont faire la rencontre d'un cuisinier et un nutritionniste qui vont bouleverser leurs habitudes alimentaires.

-C'est joli.

-Je t'emmène dans une belle maison d'hôtes.
Grâce à Arnaud et Olivier, on va apprendre comment manger sainement

-On en a besoin. Bonjour.

-Bonjour.

-Merci d'avoir commandé le soleil.

-On a un brumisateur.

-On ne risque pas d'avoir chaud. Bonjour.

-Bonjour.

-Voici Olivier Coudron, pape de la nutrition.

-Tu es celui qui dit: "On est ce qu'on mange."

-C'est vrai.

-Si on était ce qu'on mange...

-Tu ferais quel bruit ?

-On roulerait. On roulerait.

-On va vous bichonner.

-L'habit de lumière. Est-ce que vous savez mettre un tablier ?

-Oui. Moi, je sais.

-Voyons

-Je me suis peut-être précipitée.

-Vas-y, qu'on rigole.

-C'est comme ça.

-Hop là. Oui. Quand même. C'est bien.

-Dans l'esprit du public, manger sainement, c'est manger cher.

-Et triste.

-"Et triste."

-À chaque fois, on entend :
"Je n'ai pas tout ce que vous avez. Je n'ai pas le temps.
Je suis obligé de manger moins sainement et dans mon budget."

-Manger sainement, c'est possible. Dans son budget aussi.

-Pour commencer, tordons le cou à quelques idées reçues.

-On va commencer à préparer.

-Je vais vous faire travailler.

-On nettoie les légumes.

-On ne les pèle pas.
On les nettoie sous un filet d'eau et une bonne brosse.

-Les légumes contiennent des nutriments.
Du magnésium, du zinc...
On garde la peau, qui est pleine de vertus.

-Ce n'est pas mieux de les tremper ?

-L'eau, c'est le pire ennemi des légumes.

-Pourquoi ?

-Dans ces légumes, il y a des mines de nutriments.
Le seul élément qui est capable de les enlever, c'est l'eau.
La seule bonne raison de cuire des légumes dans de l'eau, c'est de manger l'eau.

-Comme une soupe.

-Cette rencontre permet à Adriana et à Michel de redécouvrir des légumes sous une forme inédite.
Des légumes à faire figurer le plus souvent possible sur notre liste de courses.

-La betterave. C'est un produit magique.

-Je n'en avais jamais vu crue.

-C'est extraordinaire.
C'est un concentré de micronutriments, ce dont les gens manquent le plus.
Dans la peau de betterave, tu as 3 fois plus d'antioxydants, ce qui freine le vieillissement des cellules et du cerveau.

-La cellule, pour fabriquer de l'énergie, elle a besoin d'oxygène.
Au fur à mesure qu'elle va fabriquer cette énergie, elle va sécréter des déchets, qui sont les radicaux libres, ou oxydants.
Ces radicaux libres vont entraîner la formation de rouille qui va faire vieillir les tissus et les cellules. Pour lutter contre ça, il faut des antioxydants.
Notre organisme en fabrique, mais l'alimentation les fournit aussi.

-L'assiette moyenne des Français, c'est 80 % d'animal et 20 % de végétal.
Je rêve d'inverser la tendance.

-Pourquoi la viande, c'est mauvais ?

-On a constaté plus de cancers, de maladies cardio-vasculaires et de diabète.

-Là où on est végétarien, on est toujours vivant.

-C'est le cas d'une partie de l'Inde, où la population est végétarienne.
Mais il y a une nouvelle tendance : les végétaliens.
Ils ne consomment rien d'origine animale : pas de poisson, pas d'œufs, pas de lait, pas de fromage. Un régime alimentaire dont on parle de plus en plus.

-À tout à l'heure.

-Végétalien, végétarien. Qu'en dis-tu ?

-C'est bon pour la santé.
On a beaucoup de végétaux.
C'est intéressant.
Mais on ne s'improvise pas végétarien ou végétalien.
Il y a une certaine intelligence.
Ça se construit avec sagesse.

-On en connaît un qui ne mange quasiment que des fruits et des légumes.

-Ce n'est pas moi.
20’36

Rich Roll : comment le végétarisme l’a transformé

-C'est l'histoire d'un homme qui s'est métamorphosé en passant d'un régime alimentaire classique au végétalisme.

-A 47 ans, j'ai l'impression d'en avoir 20.
Je suis de plus en plus fort.

2006 39 ans 95 kg
2014 47 ans 72 kg

-Il y a 8 ans, il était loin de ressembler à l'homme qu'il est devenu.
A 39 ans, il pesait 20 kg de plus et traversait une dépression.
Le végétalisme lui a donné une telle énergie que sa vie en a été bouleversée.
Voici l'incroyable histoire de Richard Roll.

Malibu, aux Etats-Unis.
C'est ici que Richard a eu le déclic en 1996.
Ce jour-là, il a cru mourir.

-La veille de mes 40 ans, je suis rentré tard.
Dans un escalier, j'ai dû m'arrêter.
J'étais essoufflé.
Je transpirais.
Je sentais une compression dans ma poitrine.
Ce n'était pas une crise cardiaque, mais j'ai eu peur.

-Richard décide de se reprendre en main.
Il commence par une cure de jus de fruits de 7 jours.

-Pour moi, ce n'est pas vraiment dans mon caractère.
J'aime la logique.
J'ai besoin de comprendre comment, en ne buvant que du jus de fruits, je peux réussir à enlever les toxines de mon corps.
Mais je voulais essayer quelque chose de différent.

-À sa grande surprise, au bout de quelques jours, Richard se sent mieux.
Le fait d'éliminer les aliments gras, sucrés ou salés lui fait du bien.
Il décide de pousser la démarche et de devenir végétalien.
Il ne consommera plus aucun aliment d'origine animale.
En quelques semaines, il se sent plus en forme que jamais.

-Je ne tenais plus en place.
J'ai décidé de sortir courir pendant 45 minutes ou une heure tout au plus.
Je pensais m'arrêter dès que la fatigue viendrait.
Mais je n'étais pas fatigué.
J'ai couru pendant 2 heures avant de faire demi-tour.
Je ne savais pas ce qui se passait.

-Cette course sera la première d'une longue série.
Richard s'entraîne tellement qu'il devient sportif de haut niveau, spécialisé dans les triathlons extrêmes : 10 km de nage dans l'océan, 418 km à vélo pour finir par un double marathon.
Il termine 11ème, un exploit pour un amateur.
Consécration suprême : il est classé parmi les 25 hommes les plus affûtés du monde.
C'est décidé : Richard change de vie.
Il quitte son métier d'avocat pour devenir le défenseur du bien-être, du sport et du végétalisme.
Il écrit son autobiographie.
Un best-seller.
Aujourd'hui, son quotidien, c'est 15 à 25 heures d'exercice par semaine.
Comment fait-il pour combiner le sport et le végétalisme ?
Pour fournir ses efforts, il a besoin de carburant, comme nous tous.
Nous le trouvons dans la nourriture.
Lorsqu'on mange, les aliments sont broyés par les dents.
La salive les transforme en une masse facile à avaler.
Ils arrivent dans l'estomac.
De l'acide chlorhydrique liquéfie les aliments.
Le bol alimentaire atteint l'intestin grêle.
Il est transformé en nutriments, fournissant l'énergie dont les muscles ont besoin.
Ces nutriments que nous fournit une alimentation équilibrée sont les protéines, les glucides, les lipides, les vitamines, le fer et le calcium.
Puisque Richard se prive de denrées animales, il doit les trouver ailleurs.
Les glucides et les vitamines sont apportés par les fruits et légumes.
Les lipides sont présents dans les noix.
Mais pour les protéines, le nutriment essentiel pour les muscles, c'est plus compliqué.
Richard doit composer avec différentes protéines végétales et faire des mélanges, comme l'explique le Dr Danchin.

-Dr BRIGITTE DANCHIN, MÉDECIN NUTRITIONNISTE : On va mélanger une céréale avec une légumineuse, comme dans le couscous, avec la semoule et les pois chiches.
Le muesli, qui est un mélange de céréales et de graines.
C'est le bon exemple de mélanges à faire.
C'est essentiel pour son équilibre et ses performances.

-Pour trouver tous les végétaux dont il a besoin, Richard se rend souvent au marché.
Voici son légume préféré.

-Le chou frisé, c'est capital.
J'en prends toujours des kilos.

-Source de nombreuses vitamines, le chou frisé, ou "kale", apporte aussi des protéines.
Mais il faut en consommer beaucoup pour combler les besoins du corps.
Pour bénéficier d'autant de protéines que dans 100 g de steak, il faut manger environ 1 kg de chou frisé.
Pas évident.
Mais Richard prépare des jus de végétaux, véritables concentrés de ce dont son corps a besoin.
Il en boit régulièrement tout au long de la journée.
Aujourd'hui, fort de son expérience, Richard sait éviter les carences que peut induire son régime: le manque de fer, qui entraîne fatigue et perte de cheveux.
Une carence en calcium peut fragiliser les os.
Mais il y a un nutriment que Richard ne peut trouver dans aucun végétal.
Il est pourtant essentiel à l'organisme.

-Dr BRIGITTE DANCHIN, MÉDECIN NUTRITIONNISTE : Ça n'est apporté que par le monde animal : la vitamine B12.
Ça sert à fabriquer des globules rouges.
Une carence en vitamine B12 donne une anémie.
On est fatigué et essoufflé.
Il doit être complémenté en vitamine B12.

-Cette vitamine se prend sous forme d'ampoules buvables.
Attention : le végétalisme n'est donc pas recommandé à tout le monde.
Il est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes fragiles.

Richard rentre chez lui les bras chargés.
De quoi ravir sa femme.

-J'adore ça.
J'adore le violet.
Toutes nos recettes sont très simples.
On peut les faire en moins de 30 mn.

Lipides : huile d’olive
Protéines : graines quinoa
Glucides & vitamines : chou frisé / framboises Mâche / Légumes

-Le plat du jour apporte les nutriments essentiels.
Une salade de chou frisé avec des graines et des framboises, assaisonnée d'huile d'olive.
Du quinoa avec de la mâche.
Enfin, un mélange de légumes.

-Dr BRIGITTE DANCHIN, MÉDECIN NUTRITIONNISTE : Être sportif et végétalien est un investissement.
On s'occupe de son corps à plein temps.
On fait tout pour essayer de ne manquer de rien.
C'est possible d'être sportif et végétalien.
On en a un exemple.
Peut-être pas deux.

-Etre végétalien est un travail à temps plein.
C'est toute sa vie que cet homme a dû repenser pour se consacrer à ses exploits.
Un effort de chaque instant, loin d'être à la portée de tous.
28’47

Fort heureusement, nous ne sommes pas obligés de ne consommer que des végétaux pour manger sainement.
On peut se faire du bien avec du canard.
Le tout est de l'accompagner de légumes et d'une sauce, mais pas n'importe laquelle: une sauce pleine de vertus santé.

-Ca, c’est une ognasse.
C'est une pousse d'échalote.
L'ail, il est là.

-L'ail et les oignons font partie des vedettes à avoir dans son assiette.
Ce sont des anti-cancers.

-L'aillet, c'est la pousse d'ail.

-"Ognasse", ça se dit ?

-Oui.

-Que dites-vous d'une cuillère de moutarde ?

-Je suis un fan.

-Moi aussi.

-La moutarde est un antioxydant.

-Il n'y a pas de mauvais gras ?

-Non. Tu veux du persil ?

-Oui.

-Et du vinaigre.
C'est quelque chose qui donne du goût et qui permet de ralentir la montée du sucre dans le sang.
C'est très favorable sur notre santé, notamment chez les personnes qui ont du diabète.

-L'huile, c'est important.
Pendant des années, on nous a parlé de l'huile d'olive, qui est inégalée en termes de goût.

-Oui.

-C'est la meilleure au monde.
Après, on nous a dit que ce n'était pas si sain.
Ça manque d'oméga 3.
Pour ça, on nous a dit : l'huile de colza.

-Oui.

-Qu'est-ce qu'on fait ?

OMEGA-3 : Dans les poissons gras, l’huile de colza, les noix…

-L'huile d'olive n'apporte pas d'oméga 3.
Elle est neutre.
Elle n'est pas mauvaise.
Mais ces oméga 3, il faut les trouver quelque part.
Tu nous fais un mélange...

-Les oméga 3, ce sont les acides gras dont notre organisme a besoin.

-Excellent.

-On les trouve aussi dans la viande, ici, le canard, dès lors que l'animal est nourri aux oméga 3.

-Ça, c'est énorme.

-Finalement, c'est simple de manger avec plaisir en se faisant du bien.
30’05

30’07
Mais il y a un autre moyen pour rester en forme et en bonne santé tout au long de sa vie, tellement évident qu'on finit par l'oublier :
31’17

Activité physique : le secret de jouvence ?

c'est l'activité physique.
Pratiquer une activité physique permet de gagner entre 3 ans et demi et 4 ans et demi de vie.
Avec seulement 20 minutes d'exercice par jour, on obtient des résultats.
Adriana et Michel se retrouvent à Font-Romeu, la ville où les sportifs professionnels s'entraînent.

-Hou !
D'accord. Je suis bien.
Regarde. Je suis trop grande.

-En France, d'après les études, 2 Français sur 3 n'ont strictement aucune activité physique.
Si tu fais un minimum d'activité physique tous les jours, tu réduis le risque d'avoir des maladies : le diabète, l'hypertension artérielle, la maladie d'Alzheimer.
L'effort envoie le sang dans le cerveau et nourrit les neurones.
C'est prouvé.
Tu finis par avoir un cerveau en pleine forme.
Les gens ont dû mal à l'imprimer.

-Pourtant, avec une simple randonnée en raquettes, on peut faire des miracles sur notre activité cardio-vasculaire.
C'est ce que va nous montrer Pierre Salamé, célèbre préparateur physique français.

-PIERRE SALAMÉ, COACH SPORTIF : Ce ne sont pas des efforts violents.
Mais le cœur et le système cardio-vasculaire fonctionnent à fond, sans une grosse dépense d'énergie.
Rien qu'à cette allure-là, c'est très salutaire pour la santé.

-Je déteste les exercices cardio-vasculaires.
Mais là, c'est agréable.
On peut parler en même temps.
Ça me va.

-Ce qu'on fait là, ça ne paraît pas grand-chose.
Mais ça oxygène les muscles.
L'oxygène passe dans le sang grâce aux vaisseaux.
Ça répartit l'oxygène.
L'oxygène est un des carburants des muscles.
Si tu ne respires pas, tu ne peux pas faire bouger tes muscles.
C'est essentiel.
Quand on fait un effort comme ça, on fait monter la tension artérielle dans les vaisseaux.
C'est pendant l'effort.
Si tu fais régulièrement une activité physique, ça va être le contraire.
Tes vaisseaux vont se dilater.
Ça va faire baisser la tension.
Les gens actifs ont une tension plus basse.

-D'accord.

-Le bénéfice d'une telle randonnée : plus d'endurance, plus de souffle et moins de risque de maladies.
Mais pas besoin d'aller aux sports d'hiver pour entretenir sa forme.
Une simple marche rapide suffit.

-Le rythme cardiaque parfait, c'est quoi ?
Il ne faut pas exagérer.

-Les personnes pas habituées doivent y aller progressivement, en faisant une marche tous les deux jours d'une demi-heure.

-Il y a un sport qui est très à la mode : la marche nordique.

-Avec des bâtons.

-Oui. Mais en ville. Sans les raquettes.
Les personnes âgées peuvent le faire.
On le répète : c'est bon pour le cerveau.

-Et contre la dépression.

-Oui. Quand tu fais du sport, tu es bien dans ton corps et dans ta tête.
Tu es optimiste. Tu es content de toi.
Tu as une bonne estime de toi et tu es moins dépressif. CQFD.

-Certains ont fait de l'activité physique un véritable mode de vie.

-Ça marche ?

-lmpec.

-Il en existe même qui, à un âge avancé, continuent à accomplir des exploits dignes du "Livre des records".
35’45

LOS ANGELES (CALIFORNIE)

Voici Phyllis Sues.
Croyez-le ou non, mais Phyllis a 91 ans.
Toujours tirée à 4 épingles, elle est unique en son genre.
Ce qu'elle peut faire à son âge, peu de jeunes en sont capables. Force, souplesse.
Phyllis assure repousser les limites de son corps.
Elle est la preuve que le sport est bénéfique.
Vous allez découvrir les secrets d'une super mamie.

-Quand je me réveille le matin, et même si je suis fatiguée, je fais 45 minutes de yoga.

-Et quand Phyllis fait du yoga, c'est très spectaculaire.
Elle est capable d'exécuter les postures les plus difficiles.
Une aubaine pour son professeur.

-Respire.
Phyllis est un incroyable mélange de souplesse et de force.
La plupart de mes élèves sont bien plus jeunes.
Ils ont 20, 30 ans et se plaignent de leur corps, de ce qu'ils peuvent faire et ne pas faire.
Et là, je leur montre Phyllis.
Cette femme de 91 ans donne tout.

-Phyllis est aussi souple à son âge parce qu'elle a commencé le sport très jeune.
Née en 1923, elle a vécu une longue carrière de danseuse.

-Je crois que ma vie a commencé lorsque j'ai pris mon premier cours de danse.

-Elle a alors 14 ans.
Dès lors, la danse devient sa raison de vivre.
La voici en 1949, à 26 ans.
Elle vit l'âge d'or des comédies musicales dans le monde entier.
En 1953, elle se marie avec un acteur mais continue la danse.
Dans les années 80, à l'approche de la soixantaine, elle met fin à plus de 40 ans de carrière.
A la retraite depuis plus de 20 ans, son secret, c'est d'avoir toujours bougé.
Elle fait du sport 2 h par jour, ce qui la soulage de bien des maux dus à son âge.

-Ça me donne une force incroyable.
Si je ne faisais pas du sport tous les jours, je m'écroulerais.
J'ai de l'arthrose, de l'ostéoporose.
La meilleure chose à faire contre l'arthrose, c'est de bouger.

-Apparemment, cela fonctionne.
En plus de la souplesse, Phyllis a conservé une force incroyable.
Cette position de yoga et l'une des plus difficiles à accomplir.

-C'est difficile.
Vous avez les mains à l'envers, vous faites pression sur les poignets.
Peu de gens peuvent exécuter ce mouvement.
Phyllis, si.
Et tous les jours.
Le fait qu'elle tienne ces poses à 91 ans, c'est merveilleux.

-Preuve est faite.
Grâce au sport, Phyllis parvient à défier les lois de la nature.
Dès l'âge de 20 ans, les muscles fondent peu à peu et laissent place à de la graisse.
Passé 50 ans, cela s'accélère.
Seule l'activité physique permet d'enrayer ce processus.
C'est ce que confirme François Carré, médecin du sport.

-FRANÇOIS CARRÉ, MÉDECIN DU SPORT : L'activité physique permet d'avoir un effet bénéfique sur le muscle, sur l'équilibre, un effet bénéfique sur les os, et aussi un effet bénéfique sur l'ensemble de nos activités.
Si je fais une activité physique et que je l'ai commencée tôt, je vais ralentir le vieillissement et je vais pouvoir continuer à faire une activité physique.

-Avec son passé de sportive, Phyllis a su préserver sa force et sa souplesse, mais aussi son endurance.
Après le yoga, elle a rendez-vous pour une partie de tennis.
Elle y affronte une adversaire de 79 ans.
Phyllis donnerait des complexes à n'importe qui.
Mais pas de panique: commencer le sport est bénéfique à tout âge.

-Aucune étude ne montre qu'arrivé à un certain moment, on perdait le bénéfice de la pratique du sport.
Peut-être que proportionnellement, on va être plus efficace quand on commence tard parce qu'on a tellement baissé que ce qu'on va rajouter va être bénéfique.
Il ne faut pas se dire qu'on est trop vieux pour commencer.

-C'est la philosophie de Phyllis.
Elle découvre certaines activités sur le tard, comme le tango.
Elle s'y est mise à 84 ans.
Si elle est capable d'apprendre de nouvelles choses à son âge, c'est en partie grâce à son activité physique.
En effet, la science est désormais capable de démontrer un lien direct entre le corps et le cerveau.
Le sport favorise l'irrigation du sang dans le cerveau.
Cela lui apporte tout ce dont il a besoin pour se développer.
Le sport stimulé la sécrétion des molécules qui interviennent dans la croissance des neurones.
Conséquence: une activité physique régulière peut renforcer l'apprentissage, la mémoire et les capacités intellectuelles.
Pas étonnant que Phyllis ait pu apprendre sur le tard l'une des disciplines les plus difficiles : la musique.
Elle a commencé le piano à 70 ans.
Elle compose des airs de tango et enregistre des disques.

-PHYLLIS : Ce qui me fait revenir chaque fois à mon piano, c'est l'espoir de m'améliorer, de toujours faire mieux.
Je compose des mélodies.
Je suis toujours curieuse de voir si j'arrive à m'en souvenir.
Parfois, je fais des erreurs, et ça m'agace.
J'éprouve de l'agacement et de la joie.

-Phyllis repousse toujours plus loin les limites de son corps.
La preuve : elle a décidé de sauter pour la première fois en parachute.
Des activités physiques variées et quotidiennes, de la curiosité, une envie de relever de nouveaux défis.
Phyllis paraît surhumaine.
Et si elle avait simplement percé les secrets de la longévité ?
42’56

Phyllis le sait : certains de nos muscles sont invisibles.
Mais ils sont indispensables.
Bien plus que les tablettes de chocolat.
C'est ce que vont expérimenter Adriana et Michel.
Au CREPS de Font-Romeu, ils vont suivre les conseils de deux coaches.
Nadège Aït Ibrahim, championne du monde de karaté, et Thibaut Fauconnet, champion d'Europe de short-track, le patinage de vitesse.

-On se serre la main.

-Bonjour.

-On va pouvoir s'embrasser après.

-Et moi, non ?

-Si tu veux.

-Bonjour.

-Tous ensemble, ils vont travailler des muscles méconnus mais essentiels : les muscles profonds.
Ce sont eux qui maintiennent notre colonne vertébrale.

-Les gens pensent qu'il faut faire de la musculation pour avoir des abdos et des biceps, les muscles superficiels.
Mais c'est l'intérieur qui nous maintient.
Si j'ai des abdos terribles mais que je ne tiens pas ma colonne, je vais être voûté.
C'est ça qu'on va travailler.
Deux sportifs de haut niveau.
Thibaut fait du short-track.

-Oui.

-Tu nous expliques ?

-THIBAUD FAUCONNET : Patinage de vitesse sur glace.
C'est aller le plus vite possible sur la glace et passer la ligne d'arrivée en premier.

-Donc, des cuisses énormes et tout ce qui est à l'intérieur.
Pour le karaté, tu as besoin de faire bouger tout ton corps.
Tu as besoin des muscles profonds.

-NADÈGE AÏT IBRAHIM : Oui.
Souvent, on donne des coups de pied.
Les muscles profonds permettent de lever la jambe haut.

-Sans tomber. Ça va être nos modèles.

-Adriana et Michel vont se mettre en situation de déséquilibre.
Leur corps devra compenser cette instabilité en contractant les muscles profonds.
Cela revient à travailler son sens de l'équilibre.

-Le corps a des récepteurs qui envoient des informations pour situer le corps dans l'espace.

-C'est important pour les muscles profonds et quand on vieillit, ça permet de ne pas tomber.
À tout âge, il faut travailler ces récepteurs pour que plus tard, le corps puisse se réadapter, quand on a un trottoir et qu'on a mal pris, etc.

-Tout le monde peut acheter ça et faire ça à la maison.

-Ce n'est pas cher.

-En magasin de sport.
La position de base, c'est les pieds plus écartés que le bassin.
Le bassin est bien posé sur les ischions.

-La partie proéminente de l'os du bassin.

-Quand on est sur une chaise dure, c'est ce qui fait mal.
On tire la tête vers le haut.
On laisse les épaules basses.
On peut même tenir le ballon.
Et on roule.

-Je roule.

-Roule.

-Je roule.

-L'exercice a l'air facile, mais il sollicite les muscles profonds du dos et du ventre.

-Je sens même les abdos superficiels.

-Il y a un autre muscle qui travaille : le transverse, le plus profond des abdos.

-Celui qui fait une ceinture.

-Oui. Et qui est transverse.

- À chacun son niveau de difficulté.
Avec ou sans les pieds, avec ou sans les mains.
Tout dépend des accessoires.
Pour Nadège et Thibaut, le manche à balai est remplacé par ce boudin rempli d'eau qui déstabilise le corps.

-Tu as essayé ?

-Non.

-Ouais. C'est lourd.
Comment tu fais ?
Ce n'est pas pareil.

-Là, ça mobilise toute la chaîne musculaire: le long dorsal, l'ilio-costal du thorax, les muscles spinaux sont mobilisés.
L'ilio-costal du dos aussi.
Ce sont les muscles près du bassin.
Et la face antérieure aussi, le transverse et le grand droit, celui des tablettes de chocolat.
C'est une mobilisation totale.

-Tout le monde travaille.

-Pour que ce soit efficace, combien de fois par semaine il faut faire ça ?

-Tu peux mobiliser 2-3 fois par semaine.

-Combien de temps ?

-15 mn.

-Ah oui?

-Ça suffit.

-Les enfants peuvent faire ça ?

-Absolument. On ne prend pas d'haltères.
Il n'y a pas de surcharge sur les disques vertébraux.
À tout âge, on peut pratiquer.
C'est ludique de se balader même si on n'a pas d'équilibre.
Les enfants adorent.
Pour eux, c'est important.

-2ème exercice emblématique du gainage des muscles profonds : un mouvement qu'on retrouve en Pilates.
En appui sur les avant-bras, en position de planche, on contracte ses abdos.
Pareil sur le côté.
Tenir immobile 30 secondes relève déjà de l'exploit.

-C'est vrai que c'est...

-Au début, on se dit : "Qu'est-ce que c'est ?"

-Tu as mal aux bras.

-On sent que...

-C'est un exercice de base.

-Bien sûr.

-Avec le karaté, ton corps a besoin de rester en équilibre.
Montre-nous un peu les mouvements qui peuvent nécessiter de bouger ses muscles profonds et qui te sont indispensables.

-D'accord.

-Ces exercices te servent à quoi ?

-C'est très important pour moi.
On va vite sur la glace.
Nos lames sont très longues et font 1,1 mm d'épaisseur.
Je les ai là.

-Pour te prévenir, je peux surprendre. Je me connais. Je te préviens.

-C'est gentil.

-Fais gaffe à toi.

-D’accord.

-C'est une lame de compétition.
Ça fait 18 pouces de long.
La largeur est de 1,1 mm.
On recherche l'équilibre.

-C'est dingue.

-La puissance part de la ceinture.
Quand on veut mettre de la puissance dans le sol, il faut qu'on ait de la force qui vient de là.

-Et ça protège tes lombaires.

-Oui. Surtout moi.
J'ai deux gros lombaires.

-Je peux ?

-Ah oui. D'accord.

-Oui. Tu as bien travaillé.

-Merci.

-C'est rapide.

Gémissements.

-C'est bon. Tu as gagné.

-Tu vas t'en remettre.

-Merci beaucoup.

-Attends.

-Qu'est-ce que tu veux ? Tu veux combattre ? Doucement. Ne t'énerve pas.

-Après l'effort, le réconfort.
Quel que soit le sport pratiqué, une bonne récupération musculaire est indispensable.
Cela permet d'évacuer la fatigue et d'éviter les blessures.

-Dans un premier temps, je vous propose une douche chaude.
Les hommes et les dames.

-D'accord. Je rigole.

-Ne regarde pas.

-D'accord.

Michel chante.

Tu as fini ?

-Pas encore !

-Je suis bien.

-On y va ?

-Après la douche à 38 degrés, c'est le bain à 10,5 degrés.

-Ça fait du bien ?

-Ça te paralyse.

-Mais non.

-Je deviens bleu. C'est à la limite du supportable.
Les vaisseaux se resserrent.

-Oui. Tout le sang reflue vers les centres importants.
Ensuite, de l'eau chaude.
Les vaisseaux se dilatent.
Vasodilatation.
Le sang revient.
Ça permet de faire comme une éponge qu'on essore.
Le sang va revenir et donc, on a une meilleure récupération.

-Ça nettoie le muscle.

-Oui.

-Et c'est analgésique.
Par rapport aux douleurs que vous avez eues la journée, ça va inhiber les nerfs sensitifs.
C'est pour ça que tu te sens bien.

-C'est comme une anesthésie.

-Ça me fait mal. On peut sortir ?

-Projection d'eau chaude, ce que tout le monde peut faire chez soi.
Eau froide, eau chaude.
C'est la douche écossaise.

-Hou!
Mais on est obligé de la faire aussi froide ?

-En dessous de 13 degrés.

-Ah oui.

-Oui.

-Après, tu ne sens plus tes pieds.

-Pour optimiser la récupération, il faut alterner l'eau chaude et l'eau froide au moins 3 fois, une minute à chaque fois.

-Respire.

-Non. C'est dans les pieds. Ne me touche pas !
Elle est folle ! Arrête !
53’00

-Si une alimentation saine et une activité physique régulière sont essentielles pour vivre en bonne santé, ce n'est pas tout.
Encore plus surprenant, la gestion de notre sommeil.
Bien dormir a des conséquences directes sur notre moral, notre santé, notre tonus et nos capacités d'apprentissage et de mémorisation.
Adriana et Michel vont passer la nuit dans un laboratoire unique au monde au centre hospitalier de Bordeaux.
Ils subiront des tests pour connaître leur profil de dormeur.
Sont-ils du matin ou du soir ?
Si cela les gêne, comment faire pour changer ?
Notre profil de dormeur conditionne notre bien-être.
Pour vivre mieux, mieux vaut organiser nos activités en fonction de notre horloge interne.
Le professeur Pierre Philip sera le guide d'Adriana et de Michel.

-Pierre. Ça va ?

-Bonjour. Ça va?

-Voici le plus grand somnologue au monde.
Pas "sommelier".

-Presque.

-Somnologue.

-Bienvenue. On va vous faire visiter.

-Allons-y.

-Avec plaisir.

-On nous dit que pour vivre le plus longtemps possible et prendre le pouvoir sur notre corps, le sommeil est indispensable.
Pourquoi ?

-PIERRE PHIIP, DIRECTEUR CNRS SANPSY : La première fonction du sommeil, c'est de permettre au cerveau d'emmagasiner des apprentissages et de les graver comme sur un disque dur pour que le lendemain, vous ayez acquis des choses.

-Si on ne dort pas assez, qu'est-ce qui peut nous arriver?

- À très court terme, on peut attraper des infections.

-Le système immunitaire est moins efficace.
Il lutte moins contre les virus.

 -Ensuite, on va avoir un sur-risque cardiaque.
Parce que le cœur n'a pas la capacité de se ralentir.
Il y a un facteur de risque cardiaque démontré sur les gens qui ne dorment pas.
Il y a des conséquences plus métaboliques: on peut accroître le risque cardio-vasculaire, avec des problèmes diabétiques.

-On vit plus longtemps ?

-Sur des centaines de milliers de gens, ceux qui dorment peu, c'est-à-dire moins de 6 heures, et ceux qui dorment beaucoup, soit plus de 9 heures, ont une espérance de vie plus courte.

-On est venus dans ton laboratoire pour discuter et passer des tests.
Qu'est-ce qu'on va faire ?

-Tu vas dormir.
On va voir ce qui se passe quand tu dors au niveau du cerveau, de l'activité.
Adriana va rester éveillée et on va voir sa mémoire, sa rapidité des réflexes, comment elle va se comporter.

-Pourquoi ce choix-là ?

-On se connaît un peu.

-Il m'a appelé avant. Pas de bol.

-20 h. Une heure où le commun des mortels est parfaitement réveillé.
Adriana va passer les tests de mémorisation qui seront renouvelés la nuit, pour savoir si le manque de sommeil altère ses capacités.

-Waouh ! Bonjour.

-Bonsoir. C'est joli. C'est chez vous ?

-Ca, c'est un test qu'on a créé ici pour mesurer la mémoire.
On va présenter des objets à Adriana, qui va devoir les nommer.

-C'est un supermarché ?

-Oui. Des vagues d'objets vont se présenter et après, on vous demandera de nous les répéter au cours de la soirée pour voir quelle facilité vous avez à mémoriser des objets.
C'est comme si vous étiez dans un vrai supermarché. Il y a des rayons.
Pour relever vos plats.

-Poivre.

*-De quoi ai-je besoin pour mon repas de dimanche ?

-C'est parti pour 40 minutes de tests, à l'issue desquels Adriana doit se souvenir des 16 objets achetés.

-Boudoirs. Confiture. Caramel.
Résultats : 15 objets retrouvés sur 16.

-Semelles. Éponge.

-Elle n'a pas oublié les croquettes pour chat ?

-Il n'y en avait pas.

-Elle s'en est bien sortie.

-C'est la mémoire à court terme. Ça, je vais vite l'oublier.

-Ce qu'elle vient de faire, elle l'oublie tout de suite.
Mais elle est allée chercher dans sa mémoire à long terme, dans laquelle on stocke tout ce qu'on a appris.

-Les souvenirs.

-Oui. Cette mémoire à long terme lui a permis de retrouver des mots qu'elle est allée chercher en fonction du jour où elle a appris le français.
Pendant tes courtes études...

-"3 ans". Tu avais des moyens mnémotechniques pour mémoriser ?
-J'avais une bonne mémoire. Je ne sais pas si on est tous égaux. Et toi ?

-On dit que c'est une question d'entraînement.
Mais il y a une idée reçue.
Les gens pensent qu'en travaillant le Sudoku tout le temps, ils vont entraîner leur mémoire.
Ils n'auront une bonne mémoire que du Sudoku.
Tout le monde sait qu'il faut multiplier les exercices pour la mémoire.
Il faut voir du monde, faire du sport, manger sainement, faire des mots croisés, apprendre des poèmes.
Tous ces trucs permettent d'entretenir la mémoire.
Il y a un championnat du monde de la mémoire.
Il y a des champions.
Le champion du monde a des stratégies pour mémoriser.
59’30

Les secrets d’un champion de la mémoire

-Cet homme qui vit à Dallas n'avait aucune mémoire, plus jeune.
Aujourd'hui, en 1 minute 30, il peut mémoriser dans l'ordre un jeu de 52 cartes.
Il possède des facultés hors du commun et pourtant, il affirme que nous pouvons tous en faire autant.

-Ça n'a rien à voir avec le quotient intellectuel.
C'est un système que j'ai appris.

-Sommes-nous tous capables de développer une telle mémoire ?
Voici les secrets d'un champion de la mémoire.
Adolescent, Ron a du mal à retenir ses leçons.
À 18 ans, il suit un stage pour perfectionner sa mémoire.
Les techniques qu'il apprend fonctionnent tellement bien qu'il décide d'en faire son métier.
À 40 ans, il donne des leçons aux autres.
Il retrouve des lycéens.

-Bonjour. Ron.

-Bonjour. Leslie.

-Enchanté.

-En guise de démonstration, Ron va tenter de retenir le prénom de ces 100 étudiants qu'il rencontre pour la première fois.

-Michaela. Bonjour.
Pour retenir les prénoms, je regarde le visage et j'y associe une image.
Si je rencontre une Lisa, elle va me dire: "Bonjour. Je m'appelle Lisa."
Je cherche si quelque chose me marque.
Supposons qu'elle a de beaux yeux.
L'image que j'associe à Lisa est Mona Lisa.
J'imagine que je peins Lisa dans ses yeux.
Quand je revois Lisa, je la regarde, je me souviens de ses yeux et je me dis : "Ce sont les yeux de Mona Lisa".
J'ai une image pour tous les prénoms.
J'associe ces images aux visages.

-Reste à savoir si Ron a suffisamment développé sa technique pour retrouver le prénom des cent personnes qu'il vient de rencontrer.

-Voilà ce qu'on va faire.
Je vais dire votre prénom.
Si c'est ça, asseyez-vous.
Si je me suis trompé, restez debout.
La caméra ira de ce côté.
Emily, tu peux t'assoir.
Michael, David, Suzy.
Ici, on Jonathan, Mason, Zoe, Marlene, Corban, Jeremy.
Toi, je crois que c'est Jonathan.
Après, Carlton et... D'où tu viens, toi ?
Est-ce que je t'ai rencontré ?

-Non.

-OK. Assieds-toi. On ne s'est jamais vus.
Là, c'est Ty. Marshaw, Alex, Hollywood et Austin.

-C'est un sans-faute.
Pourtant, associer le bon nom au bon visage est un exercice compliqué car plusieurs zones du cerveau entrent en jeu.
Les informations passent par l'hippocampe, qui les range à différents endroits du cerveau.
Les noms sont stockés d'un côté et les visages de l'autre.
Pour se rappeler le nom de quelqu'un, le lobe frontal fait office de moteur de recherche.
Il doit reconstituer les souvenirs.
En associant le nom et le visage à une seule image, Ron aide son cerveau à reconstituer le bon souvenir.
Explications du Dr Le Poncin, neurophysiologiste.

-Il choisit une technique très efficace : il choisit l'image.
Or, une image tient bien dans le cerveau.
Beaucoup plus facilement qu'un son.
On appelle ça la visualisation mentale.
Ça va faciliter l'encodage de l'information.

 -Cette technique peut aider ceux qui oublient les noms de gens.
Mais Ron a plus d'un tour dans son sac.
Quoi de plus difficile que de retenir les nombres ?
Numéros de téléphone, codes de portes, on finit par s'y perdre.
Sauf Ron.
Prochain défi : retenir les prix de 40 articles dans le désordre, soit 160 chiffres.

-Combien ça coûte ? 8,95 dollars. 9,95 dollars. Ensuite, 2,79 dollars.

-Pour donner du sens à des chiffres qui ne veulent rien dire, Ron passe encore par une image.
Il en a une pour chaque chiffre compris entre 0 et 1 000.
Par exemple, ce thermos coûte 14,95 dollars.
Dans le cerveau de Ron, 14, c'est Donald Duck.
Et 95, une voiture.
Quand il regarde ce thermos, il s'imagine Donald Duck conduisant une voiture.
Dès qu'il reverra cet objet, son prix lui reviendra en tête.
Il est temps de passer à la caisse. Il doit se souvenir du prix de chaque article.
Sa force est d'arriver à faire le tri parmi les milliards d'informations qu'il a emmagasinées.
Les informations sont stockées dans le cerveau comme dans une immense commode.
Avec la fatigue ou l'âge, le cerveau peut peiner à retrouver le bon chemin qui mène à l'information.
L'information est là, mais impossible de la trouver.
Le cerveau de Ron trouve tout de suite le chemin le plus rapide sans jamais se tromper.

-Le premier article, c'est ce chapeau de cow-boy.
Si je m'en souviens bien, c'est 32,95 dollars.

-32,95 dollars.

-Oh yeah, baby! Cette casquette,

-Le frisbee, c'est 4,99 dollars.

-4,99 dollars.

-40 articles plus tard, c'est encore un sans-faute.

-Parfait !

-Le plus impressionnant, c'est la rapidité à laquelle il mémorise les informations.
15 minutes pour retenir 100 noms.
5 minutes pour 160 chiffres.
L'explication : il entraîne sa mémoire comme un muscle.
Il en a fait son métier et y consacre 8 heures par jour.
Son exploit le plus spectaculaire, il le reproduit régulièrement lors de commémorations militaires.
Un travail de titan pour ce vétéran.

 -Quand je suis revenu d'Afghanistan, je voulais utiliser ma mémoire pour une cause chère à mes yeux.
Je voulais me souvenir des soldats qui avaient perdu la vie.
Il y en a eu 2 200.
J'ai mémorisé leurs grades, leurs prénoms et noms de famille.
En tout, ça fait 7 000 mots.
Ça m'a pris 10 mois pour tout retenir et je mets entre 10 et 11 heures pour tout écrire sur un mur. -Nous mémorisons facilement ce que nous aimons bien.
Quand il y a un petit lien affectif émotionnel positif, c'est favorable à la mémorisation.

 -Grâce à ces méthodes et à un entraînement quotidien, Ron a perfectionné sa mémoire.
Retenir les noms ou les chiffres est devenu très simple pour lui.
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, nous pouvons tous en faire autant.

-Avoir une excellente mémoire est à la portée de toute personne de tout âge et ayant fait le parcours éducatif le plus modeste.
S'il y a quelque chose devant lequel on est tous égaux, c'est la mémoire.
Mais il faut le vouloir, il faut la travailler et l'entraîner.

-Vous savez ce qu'il vous reste à faire.
Adriana n'a pas l'entraînement de Ron, mais ses capacités de mémorisation sont testées.
Sera-t-elle aussi performante malgré le manque de sommeil ?
Michel va servir de cobaye, mais différemment.

-On ne se connaît pas bien.
Vous me mettez déjà un collier.

-Il passera une nuit bardé d'électrodes qui permettront de comprendre comment le sommeil l'affecte.
On saura aussi si ses nuits sont réparatrices.

-Ça va ?

-Pour l'instant, oui.

-Est-ce que c'est vrai que pour mémoriser, il faut apprendre la veille de l'examen ?
Le sommeil permet de mieux imprimer ?

-Oui. Mais attention.
On dit qu'il faut apprendre juste avant de s'endormir ou pendant son sommeil.
C'est faux.
Avant l'endormissement, le sommeil a une fonction amnésiante.
On a tendance à oublier une minute avant de s'endormir.

-Il faut apprendre quand ?

-Dans la journée.

-D'accord.

-On peut faire des siestes et réapprendre.

-Il ne va avoir que ça ?

-Il en aura d'autres sur le thorax et l'abdomen.

 -Je vais rester comme ça ?

-Sinon, je ne peux pas dormir.

-On va te mettre du sparadrap.

-Faites gaffe au truc qui dépasse.
Vous savez quoi ?
C'est un moment très agréable.

-Une fois mis en place, ce n'est pas si désagréable que ça.

-Pas la peine d'aller en boîte.

-Ça peut être un style.

-Oui, enfin...
Peut-être dans une soirée mousse où on ne me voit pas.

-Tu es content d'être ici.

-Très content.

-Tu ne regrettes pas.

-Je ne me sens pas ridicule.
Les autres gens, personne ne les voit.

-On ne les filme pas.

-C'est la différence avec moi.

-Si je puis me permettre.

-Je ne vais pas voir mes patients pendant quelques mois.

-Si Monsieur veut bien se donner la peine.
On va vous expliquer l'usage de la chambrée.

-J'espère qu'il n'y a personne.

-Viens.

-C'est méchant de te moquer.
Bon.

-Ce n'est pas fini.

-En fait, je n'avais pas grand-chose.
Il va m'attacher.

-On va remettre ça.

-C'est quoi ?

-Un radio-émetteur que tu vas manger et qui va transmettre à un boîtier ta température centrale.
On va savoir comment ta température baisse.

 -Je vais te la donner, ma température. Je dois être à 37,1.
Tu sais quoi ? C'est bon. Je suis très content d'être là.
Je me suis dit : "Je n'ai rien à faire. "Je vais aller chez Pierre."

-Avant, c'était par voie rectale.

-Ce n'était pas les mêmes ? Je viens de l'avaler.
Tu le réutilises ? Je ne te le renvoie pas.

-Non.

-J'écarte les bras ? Fais de moi ce que tu veux.

-On va voir comment bouge ton thorax et mesurer ta respiration.

-C'est la première fois que je me déshabille devant autant de monde.
Oh... Super.

-Dors bien.

-Merci.

-A demain.

-Veille bien.

-Oui. Je vais mémoriser des trucs.

-Bonne nuit.

-Vous aussi.

-Profite.

-Malgré ce harnachement, Michel vérifie des mails et s'endort en seulement 7 minutes.

-On voit Michel qui s'endort.

-Comment on voit ça ?

- À ce qu'on appelle les mouvements oculaires roulants lents.
Ça montre qu'il s'endort.
Sa respiration commence à se calmer.

-Il est dans le cycle de sommeillent ?

-Lent, léger.

-Ce sommeil léger, à quoi il sert ?

- À programmer le cerveau dans un mode qui permet de traiter les informations.
Quand on est éveillé, le cortex est allumé.
Là, il y a des zones du cerveau qui vont s'activer ensemble et traiter les informations de la journée.

-Ça dure combien de temps ?

-Ça va sûrement durer 7-8 minutes.

-Pendant ces quelques minutes, nos muscles se détendent.
La respiration est maintenue grâce au diaphragme.
Le cœur bat régulièrement, mais plus lentement qu'en phase d'éveil.
Les vaisseaux se dilatent.
La température du corps diminue, passant de 37,5 à 36,5.

-Le sommeil profond, c'est là où le cerveau traite vraiment toutes les informations ?

-Après cette étape, on va arriver dans un sommeil plus profond où on consolide l'apprentissage.

-Un enfant qui a appris à faire du vélo pendant la journée saura mieux en faire après avoir dormi.
Mais cette phase de sommeil a d'autres vertus.
La thyroïde produit des hormones de croissance.
La croissance des enfants se fait la nuit.
Chez l'adulte, ces hormones aident à réparer les cellules abîmées.
Prochaine étape pour Michel : plonger dans le sommeil paradoxal, le dernier stade d'un cycle de sommeil, le stade où le cerveau est le plus actif.

-Le sommeil paradoxal est un sommeil qui est un paradoxe : l'activité électrique du cerveau est proche de la veille.
On croit que le sujet est réveillé, mais il est profondément endormi.
Aucun tonus musculaire.
Il est paralysé.
On pense qu'il sert à mémoriser les moments affectifs de votre vie de tous les jours.
Quand vous avez une colère, vous allez utiliser le sommeil paradoxal pour le mettre en mémoire.

-Le cycle de sommeil dure combien de temps ?

-90 minutes, et il se reproduit pendant la nuit.
Vous vous réveillez idéalement en fin de cycle.
C'est là où vous avez ce sentiment d'avoir bien dormi.
Si on se réveille en sommeil lent, le réveil est plus difficile.

-Est-ce qu'on peut dire que le premier ou le deuxième cycle est plus qualitatif que le dernier ?

-Les premières heures de sommeil nous sont très bénéfiques.
On récupère la moitié de ses performances de la journée pendant la première heure de sommeil.
Très peu de sommeil recharge très vite vos batteries.

-Mais ça ne suffit pas toujours pour se réveiller reposé.
Adriana en sait quelque chose.
Mais il y a des solutions.
On peut agir sur notre corps en l'exposant à plus de lumière pour le resynchroniser.

-On peut rééduquer votre sommeil.
On peut jouer sur la lumière.
Plus vous prendrez la lumière le soir, plus vous vous coucherez tard.
Si vous voulez vous rééduquer pour vous coucher plus tôt, vous vous privez de lumière après 17 h en mettant des lunettes et prenez la lumière tôt le matin.
C'est un bon traitement.

-Pour mieux dormir, quelques principes de base.
Essayer de se lever chaque jour à la même heure, ne pas dormir la journée, éviter les fortes lumières le soir et bannir les excitants.

-On peut dire que le sommeil est vital ?

-Cette fonction physiologique existe dans tout le règne animal.
C'est indispensable, comme la respiration ou le battement du cœur.

-Votre chien ou votre chat dort-il plus ou moins que vous ?
Quels sont les animaux qui ont le plus besoin de sommeil ?
Où l'homme se situe-t-il sur cette échelle ?
Si le sommeil est essentiel, nous n'avons pas tous les mêmes besoins.
Chacun dort à sa façon en fonction de son milieu naturel, de son régime alimentaire et du risque de se faire attaquer.
Qui dort le moins ?
Tour d'horizon des 1 001 façons de dormir.
Sous les toits de ce clocher se cache la championne du sommeil : la chauve-souris.
Ce petit mammifère volant dort 20 heures par jour, soit 80 % de son temps.
Accrochée par les pattes, elle ne part en chasse que lorsque les papillons sont de sortie.
Dormir autant lui permet d'économiser son énergie.
Autre avantage : les animaux qui dorment le plus ont un meilleur système immunitaire.
Une fonction que l'on retrouve chez l'homme, comme l'explique le Dr Royant-Parola.

-Dr ROYANT-PAROLA, MÉDECIN SPÉCIALISTE DU SOMMEIL : Au cours du sommeil, les réserves énergétiques se reconstituent.
On voit aussi que le sommeil va permettre de stabiliser et d'augmenter les défenses immunitaires.
Une privation de sommeil, même 1h par jour, chez un individu, entraîne une baisse des lymphocytes, les cellules qui permettent de lutter contre les agressions.

-Autre animal qui préserve son système immunitaire : le tigre. 16 heures de sommeil par jour.
Grand prédateur, sa position en haut de la chaîne alimentaire lui permet de faire de longues siestes sans craindre pour sa survie.
Fatigué par la chasse, le sommeil lui est indispensable pour reprendre des forces.
Autre félin, même durée de sommeil.
Le chat domestique, qui dépense moins d'énergie pour chasser ses croquettes, a gardé pour habitude de passer les deux tiers de son temps à dormir.
Histoire de contrarier ses hôtes, il est surtout actif la nuit.
Comme tous les animaux, l'homme a dû adapter son repos à son environnement.
Avec 16 h par jour, les nouveaux-nés dorment 2 fois plus que les adultes.

-Le bébé dort beaucoup car son cerveau n'est pas mature.
Il faut qu'il arrive à construire son architecture, qu'il mette en place les connexions.

-Même si chez l'homme, le temps de sommeil diminue avec l'âge, les enfants dorment beaucoup.
10 heures à l'âge de 10 ans.
Indispensable pour intégrer les apprentissages de la journée.
L'homme adulte, lui, n'a besoin que de 7 à 8 heures de sommeil.
Comme la plupart des primates, il dort la nuit mais a dû s'adapter et a perdu 1 heure de sommeil en 150 ans.
Mais certains mammifères dorment encore moins: ceux qui se situent
Pour eux, dormir est synonyme de danger.
Les herbivores ont donc un sommeil beaucoup plus léger.
Pour l'éléphant, 4 heures de sommeil.
Il se nourrit de plantes et de fruits.
Il lui faut 16 à 20 heures pour trouver les 200 kg de nourriture dont il a besoin chaque jour.
C'est pareil pour la girafe.
Elle détient le record du sommeil le plus court : 2 heures par jour.
Elle ne dort jamais plus de 5 mn d'affilée.
Cette technique particulière lui permet de toujours rester sur le qui-vive, à l'affût du moindre prédateur.
Un sommeil fragmenté que l'homme utilise parfois en cas de nécessité absolue.

-Quand on est dans des situations un peu particulières, en cas de stress, le sommeil se morcelle.
On parle de sommeil polyphasique.
C'est ce qu'on voit chez les navigateurs solitaires qui sont sur leur bateau, à la merci d'un paquebot ou d'une tempête problématique.
Pour ne pas être absent de la commande du bateau, ils font des cycles plus ou moins courts : 20 minutes, 35 minutes.
Ça leur permet de s'adapter à la situation.

-Certaines espèces ont développé une technique plus efficace : ne dormir que d'un œil.
C'est le cas du dauphin.
Pour lui, impossible de s'assoupir, sinon, c'est la noyade.
Il doit souvent remonter à la surface.
Pour y arriver, seule une moitié de son cerveau s'endort.
L'autre moitié reste éveillée et assure le contrôle des fonctions vitales.
Le dauphin ne dort que d'un hémisphère cérébral à la fois.
Position sur la chaîne alimentaire, régime carnivore ou herbivore, les mammifères ont adapté leur sommeil à leurs conditions de vie.
Mais pour tous, la règle est la même: une privation de sommeil entraîne le stress, les maladies, voire la mort.
Dormir est aussi essentiel que respirer.
1h22’54

*-De quoi ai-je besoin pour marcher ?

-Pantoufles.

-Dormir est aussi essentiel que respirer.
Mais Adriana passe une nuit blanche.
Il est 4 h du matin et les tests se poursuivent pour savoir si le manque de sommeil altère sa mémoire.
Mais non.
Ses performances sont plus remarquables qu'à 20 h.
Elle fait partie des sujets du soir.
Michel a dormi 7 heures 30.
Il se réveille frais comme un gardon.
Lui est du matin.

-Hi!

-Oh.

-Cette lumière sur toi...

-Tu es frais. Bien dormi ?

-Ecoute. J'ai mieux dormi dans ma vie, mais plutôt pas mal.

-Pas mal.

-Tu t'es couchée à quelle heure ? Tu ne t'es pas couchée ?

-Non.

-Pas du tout

-Ça se voit ?

-On dirait que tu as dormi 7-8 heures.

-Merci.

-C'était dur ?

-Non. Mais les tests que j'ai faits, ce n'est pas pareil quand tu les fais à 9 h du soir et à 2 h du matin. –
Il a les résultats. Tu veux me voir dormir ?

-Oui.

-Tu es venue m'embrasser?

-Ce n'était pas toi. On va voir.

-Bonjour.

-C'est moi ?

-Ca, c'est toi. Tu as un très bon sommeil en continuité.
Tu n'arrêtes pas de respirer. Pas de mouvements anormaux.

-C'est plutôt rassurant. Je ne fais pas d'apnée du sommeil.

-Voilà.
À la fin, tu allonges ta respiration.
Tu as des épisodes de désaturation.
Mais compte tenu de ta morphologie, ça explique que tu respires fort.

-C'est quoi, ma morphologie ?

-Tu as un palais un peu haut et tu as le nez un peu grand.
Parfois, tu prends une inspiration...

-Tu es susceptible.

-Ça fait quoi, le nez ?

-Ça peut entraîner une résistance qui ralentit la respiration.

-Et moi ?

-Vous avez veillé tard, mais vos performances sont identiques à celles du départ.
Votre horloge est vraiment programmée pour vous endormir à partir de 2 h.
Si vous voulez le changer, il faudra prendre la lumière le matin en quantités importantes.
Sinon, vous aurez tendance à aller vers le soir.

-J'ai été rassuré par le fait que j'avais des nuits quasi parfaites.

-Je vais moins culpabiliser de m'endormir tard.
Je vais essayer de m'améliorer.

-Le réveil avec un peu de lumière, ça vous aidera.

-Quand on est privés de sommeil, on n'est pas bien.
Je vais t’emmener dans un endroit où tu vas avoir de la lumière et où tu vas te déstresser.

 -Merci. Au revoir.

-Au revoir.

-Après l'alimentation, l'activité physique et la gestion du sommeil, voici l'ultime étape de ce voyage pour vivre le plus longtemps possible en bonne santé, l'étape la plus inédite.
Adriana et Michel abordent l'une des causes majeures de mal-être : le stress.
Les personnes non stressées ont des chances de vivre plus longtemps que celles qui le sont.
Pour en parler, Adriana et Michel se rendent au cœur du Vercors.
Un endroit coupé du monde qu'on appelle la petite Sibérie.
Pas un bruit, et une harmonie totale avec la nature.

-Je ne t'avais pas menti.

-C'est magique.

-Tu as vu ça ?

-Oui. Ici, impossible de stresser.

-A moins que la simple vue des arbres blancs te stresse.

-Ecoute.

-Le silence.

-Ton téléphone ne capte pas.

-Ah bon ?

-Pas de réseau. Pas de téléphone.

-J'adore.

-Seuls au monde.

-Oui.

-Qu'est-ce qui te stresse ?

-Ce n'est pas toi. Je me stresse moi-même.
Souvent, je veux faire les choses trop bien. Je me mets la pression.
C'est stressant. Ça peut motiver.

-Quand ça va trop loin, ça fait quoi ?

-Ça me bloque. Je ne suis bonne à rien.

-D'un côté, tu as le bon stress : celui qui va nous motiver pour avancer dans la vie.
Mais dès que ça devient un blocage, tu es dans le mauvais stress : celui qui va avoir des conséquences néfastes sur ta santé.
En plus, c'est chiffré.
L'OMS a dit que, d'après une étude, 4 millions de Français seraient vraiment stressés.
Mais le mauvais stress.
C'est un problème de santé.

-On peut considérer ça comme une maladie ?

-C'est une maladie de notre société.
On est dans une société de performance.
Au boulot, dans la famille.
Tu veux que tes enfants réussissent.
Tu stresses tellement à l'idée qu'ils échouent que tu vas leur mettre la pression.
Tu transmets le stress aux enfants et tu leur donnes une culture du stress.
Finalement, tout ce stress-là est mauvais.
Ça va avoir des conséquences physiques : palpitations, mal à l'estomac, insomnie.
Il y a même des gens qui vont jusqu'à la dépression.

 -Dans le corps, ça se traduit comment ?

- À l'intérieur d'une cellule, tu trouves les chromosomes, qui contiennent notre patrimoine génétique.
À l'extrémité des chromosomes, les télomères protègent les chromosomes et les cellules.
Plus on vieillit, plus ces télomères vont rétrécir.
Mais plus tu es stressée, plus le rétrécissement de ces télomères s'accélère.
La cellule ne va plus être protégée et va mourir prématurément.
Le stress est mauvais pour les cellules.

-Donc, si on est stressé, on va vivre moins longtemps.

-C'est prouvé. Les gens stressés ont une espérance de vie moindre que les gens qui ne sont pas stressés.
Ce qui est prouvé, c'est que le sport mais aussi la méditation permettent de rallonger ces télomères et donc, de protéger la cellule.
L'un des experts de la méditation, c'est Matthieu Ricard.

1h30'30

Méditation : l'arme anti-vieillissement

-Dans les montagnes de l'Himalaya, à Katmandou, ou n'importe où dans le monde, Matthieu Ricard, 67 ans, pratique la méditation depuis 50 ans.
Il a passé l'équivalent de 7 années assis à se concentrer.

-Les qualités pour lesquelles nous avons tous le potentiel sont l'attention, l'altruisme, la compassion, la paix intérieure.
Nous avons un potentiel dormant.
L'entraînement de l'esprit qu'est la méditation permet de les optimiser.

-Matthieu Ricard n'a pas seulement gagné en sérénité.
En prêtant son cerveau à la science, il a permis des découvertes stupéfiantes.
La méditation améliorerait notre santé et permettrait de lutter contre le vieillissement.
Pas besoin de devenir bouddhiste pour en constater les bienfaits.

Katmandou, capitale du Népal.
C'est dans cette ville sainte que Matthieu Ricard vit depuis 40 ans.
Il a découvert la méditation dans les années 70 grâce à la rencontre de maîtres tibétains.
Des rencontres qui ont bouleversé sa conception de la vie.

-Pour s'engager dans quelque chose, il faut avoir les avantages.
Si votre esprit marche autrement grâce à la méditation, ce sont des avantages inconcevables.
Dans vos relations humaines, votre relation avec vous-même.
On a plus de sérénité, plus de liberté.
C'est ça du matin au soir.
C'est un avantage évident.

-De retour en France, Matthieu Ricard poursuit ses études et devient docteur en génétique cellulaire. Mais il retourne en Asie pour devenir moine bouddhiste.
Le Dalaï-Lama le choisit comme interprète.
La méditation sera au centre de sa vie.
Les bienfaits qu'il en retire ne sont pas que psychologiques.

-On sait que 3 mois de méditation, 20 minutes par jour, renforce le système immunitaire.
Ça a été montré.
C'est un avantage.

-Mais ce n'est pas tout.
Depuis 50 ans, Matthieu Ricard médite chaque jour pendant 5 heures, comme un athlète.
Il est avéré que le sport et la méditation ont pour point commun de lutter contre le stress.

-La méditation permet vraiment de mieux gérer ses émotions, de prendre du recul.
Le stress est avant tout une façon de voir les choses.
Ça nous donne du recul et ça a un impact sur l'ensemble des cascades hormonales, surtout au niveau du cortisol, qui est une des hormones essentielles dans les manifestations du stress.

-Lutter contre le stress ne permet pas seulement d'être plus serein.
La méditation ralentirait le processus de vieillissement.
Les bénéfices se constatent rapidement.

-On s'est rendu compte, dans une étude assez récente, que la méditation a un effet au bout de 6 semaines sur l'activité de la télomérase : elle ralentit le vieillissement.

-Chez les personnes qui méditent depuis longtemps, la télomérase augmente de 30 %.
Cette protéine a pour fonction de réparer les télomères.
C'est l'effet inverse du stress.
Cela permet à nos cellules de vivre plus longtemps.

-Des perspectives immenses s'ouvrent.
Le premier point essentiel pour prévenir les maladies, c'est de prévenir le vieillissement.
Moins vous vieillissez vite, moins vous êtes malade.

-Inutile de méditer des heures pour accéder à ces bienfaits. 20 mn par jour suffisent.
Il faut d'abord apprendre à se concentrer sur un but : la bienveillance, l'altruisme ou autre.

-Il faut d'abord que votre esprit soit un minimum stabilisé.
Si vous vous agitez, vous n'allez pas aller loin.
On s'assoit dans une position équilibrée.
Si vous êtes avachi, l'esprit va être avachi.
On peut commencer par méditer sur le va-et-vient du souffle.
Quand vous respirez par le nez, il y a une sensation au niveau des narines.
Concentrez-vous sur cette sensation.
Puis le souffle s'inverse et revient.
L'attention doit être claire, stable, et constante.

-Cette prise de conscience demande de la concentration.
Le cerveau fonctionne à plein régime.
La science, qui travaille sur le sujet, a démontré que la méditation modifiait la structure du cerveau.
Matthieu Ricard, qui est lui-même scientifique, a souvent servi de cobaye, comme aujourd'hui.

-On va faire des blocs où tu vas passer d'un état neutre, non méditatif, à un état méditatif.

Il y aura 30 secondes de repos. 1 minute 30 de méditation.

-On alterne 5 fois de suite.

-Il y aura un signal.

-Oui.

-Cet encéphalogramme enregistre l'activité des neurones dans le cerveau.
Lorsqu'il entre en méditation, cette activité est plus importante que lorsqu'il est au repos.

-Ce que l'on peut voir, quand on fait des enregistrements, ce sont des modifications pendant la méditation.
Ce qui est plus intéressant, ce sont les modifications à long terme, qui sont fonctionnelles et structurelles du cerveau.
Des zones du cerveau vont s'épaissir, vont se développer, comme quand un muscle se développe.

-Avec l'âge, la matière grise de notre cerveau s'amenuise.
La méditation permet de nouvelles connexions entre les neurones.
La matière grise s'épaissit dans la zone du cortex cérébral. Cela ralentit le vieillissement du cerveau et améliore les capacités de mémorisation et d'attention.
Arme qui améliore les capacités intellectuelles et retarde le vieillissement, la méditation serait-elle devenue un antidote universel ?

-Il y a beaucoup de choses qui montrent que la méditation semble n'avoir que des avantages pour la santé.
Tant mieux.
Ce n'est pas le but, mais c'est un bonus.

-Retour dans le Vercors dans un lieu de zénitude : le Camp Nicolas Vanier, du nom de l'aventurier.
Un lieu écoresponsable avec yourtes, tipis, où l'on vient se ressourcer au milieu des chevaux.
Un projet fou, car perdu au milieu de nulle part.
Le fruit du travail acharné de 4 amis.
Adriana et Michel retrouvent 2 d'entre eux, qui vont nous fournir une dernière clé pour vivre heureux.

Aboiements.

 -Bonjour. Bienvenue dans le Vercors.

-Salut.

-Bonjour. Bienvenue.

-Merci.

-Bonjour, Marie. Marie et Erwan, vous êtes deux des associés.

-Oui. -Vous êtes là depuis 5 ans.

-Vous ne vous engueulez pas ?

-Non.

-Touchons du bois.

-Impossible.

-Regarde, nous.

-Nous non plus.

-Non. Il y a des discussions qui peuvent être houleuses.
Qu'est-ce que vous avez en commun, tous les 4 ?

-Il faut de l'optimisme.

-Oui. On a petit grain de folie. Des rêves à gogo.

-Il fallait de l'opiniâtreté pour monter un camp pareil.
Le plus gros point commun, ça doit être l'optimisme, et partager cet optimisme, se renvoyer la balle quand il est un peu moins fort chez l'un.

-C'est contagieux.

-C'est pour ça que je suis avec toi. Je suis bien.

-Tu me gênes.

-C'est ce que tu veux entendre.

-Oui. Voilà.
Et puis, l'optimisme, c'est un sentiment un peu flou.
Les médecins ont voulu savoir si l'optimisme avait un fondement scientifique et si ça nous aidait.
Des études ont été menées depuis les années 40 sur l'optimisme partout dans le monde.
Toutes les études concordent: c'est bon pour la santé.
Les optimistes ont moins de problèmes cardio-vasculaires, un allongement de l'espérance de vie.
On a calculé qu'on augmentait de 45 % l'espérance de vie quand on était optimiste.
C'est énorme pour la santé.
Je dis ça pour vous rassurer. Vous êtes particulièrement optimistes.
Vous êtes partis pour 120 ans.

-Mais c'est génétique ?

-C'est très polémique.
Il y en a qui disent qu'on a entre 20 et 25 % de part génétique à l'optimisme.
On a des neuromédiateurs, qui permettent de transmettre l'info entre les neurones.
Il y en a un qui est très important : c'est la sérotonine, qui est l'hormone du bien-être.
Plus on sécrète de sérotonine, plus on est optimiste dans la vie.
On a montré que le transporteur de cette hormone du bonheur est lié à un gène.
Plus ce gène est long et plus tu seras optimiste.
Après, il y a la part de l'éducation.
Vous avez eu ça ?

-J'ai eu la chance de côtoyer pendant de longues années, puisqu'elle est morte à 101 ans, une grand-mère qui avait l'optimisme viscéralement ancré.
Elle vivait au bord de la mer.
Peut-être que c'est aussi...
Ça l'aidait peut-être aussi.
Une douzaine d'huîtres par jour et un verre de vin.

-C'est trop facile.

-Plus de légumes dans notre assiette, 20 minutes de sport par jour, 20 autres minutes de méditation, une meilleure gestion du sommeil et une dose d'optimisme : voilà de quoi déborder d'énergie et repousser les limites de l'âge.

-Vous pouvez me prêter votre traineau ?
Je voudrais emmener ma copine se promener. Je te propose de monter.

-Avec plaisir.

-Tu es prête ?

-Oui. En route !

-Allez ! Hop!

-Adriana et Michel reprennent la route, toujours à la découverte des pouvoirs du corps humain.

-Les pouvoirs extraordinaires du corps humain.

-"Le prendre pouvoir sur son corps."

-Oh là là !

-Tu rigoles !

-Arrête !

-Oh non !

-Je peux en reprendre une autre ?
Hé. Tu sais comment on appelle ça ?

-Non.

-La syndrome du boulanger.
C'est quand tu as la brioche qui tombe sur la baguette.

-Zen. Je suis zen.

-C'est agréable.

...

Une transcription est aussi présentée au lien :
http://telescoop.tv/browse/461753/1/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain.html?q=Les+pouvoirs+extraordinaires+du+corps+humain

 

AUTRES INFORMATIONS :

CONCERNANT ADRIANA KAREMBEU :
Lu au lien : http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/adriana-karembeu-et-michel-cymes_233933

Adriana Karembeu est un mannequin slovaque qui étudia pendant 3 ans à la faculté de médecine de l'Université Charles à Prague. Depuis le début de sa carrière, elle a été photographiée par les plus grands photographes de mode du monde comme Steven Meisel, Patrick Demarchelier, Peter Lindbergh et Ellen Von Unwerth. En 1999, elle devient ambassadrice de la Croix-Rouge et soutient la lutte contre les mines antipersonnelles. Depuis 2013, elle rejoint Michel Cymes pour présenter la nouvelle émission de France 2 "Les pouvoirs extraordinaires du corps humain".

 

CONCERNANT MICHEL CYMES :
Lu au lien : http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/adriana-karembeu-et-michel-cymes_233933

Michel Cymes, né en 1957 à Paris, est un médecin français, chirurgien spécialisé dans l'ORL. Par ailleurs, il est administrateur et spécialiste ORL de l'ONG : la Chaîne de l'Espoir.
Depuis 1998, il est coproducteur et coprésentateur avec Marina Carrère d'Encausse des émissions médicales quotidiennes de France 5 : Le Magazine de la Santé et Allô docteurs, ainsi que de l'émission Enquête de santé.

 

CONCERNANT BAINS DE MER À BIARRITZ :
Lu au lien http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/diffusions/06-05-2014_234069 

Association des Ours Blancs

En 1929, Monsieur Charles Gienger créait le club « les Ours Blancs » pour regrouper les premiers participants de la coupe de Noël, course de natation qui avait eu lieu cette année-là à Biarritz au moment des fêtes. Comme les participants s’étaient jetés à l’eau en bravant le froid hivernal, ils avaient été baptisés « Ours Blancs ».

Dans cette idée de défi, le club s'est donné pour objectif de développer la natation, en toutes saisons et par tous temps. Au fil du temps, la Coupe de Noël est devenue une des manifestations traditionnelles de Biarritz et les " Ours Blancs " ont acquis une grande renommée sur la Côte Basque.

Le club a beaucoup évolué depuis 1929… Mais l’esprit reste le même ! Etre Ours Blanc est très addictif, quand on a goûté à ces bains on ne peut plus s’en passer !

Site Internet : http://pauloursblanc.wix.com/ours-blancs-biarritz

Guillaume Barucq Médecin généraliste

Médecin généraliste à Biarritz, Guillaume Barucq est aussi membre de l'association "les ours blancs". Surfeur régulier, il est l'un des rédacteurs du site Internet www.surf-prevention.com, il est aussi l'auteur du Livre "Surf Thérapie – Se Soigner au Contact de l’Océan".

 

CONCERNANT RICH ROLL :
Lu au lien : http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/une-alimentation-saine_235579

Portrait : Rich Roll

Rich Roll était sédentaire, en surpoids, essoufflé dès qu’il montait les quelques marches de son cabinet d’avocat. Mais un régime va changer sa vie : il décide de devenir végétalien et sportif professionnel, spécialisé dans l’ultra endurance.  Comment le végétalisme a-t-il changé sa vie ? Peut-on repousser ses limites physiques en se nourrissant exclusivement de végétaux ?

 

CONCERNANT BRIGITTE DANCHIN NUTRITIONNISTE:
Son site : http://www.brigitte-danchin.net/ Médecin diplomée de nutrition J'adore le chocolat noir, l'Asie, les ours et Mozart Ma devise : de tout, aux bons moments et dans les bonnes proportions 63 avenue R. Poincaré Paris 16



CONCERNANT OLIVIER COUDRON :
Lu au lien : http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/une-alimentation-saine_235579

Olivier Coudron et le SIIN, Institut scientifique pour une nutrition raisonnée

L’Intelligent Nutrition ou nutrition raisonnée est une alimentation-santé-durable respectueuse de la santé de l’homme et de celle de la planète. C’est un ensemble de recommandations claires, précises et fiables destinées à toute personne désireuse de bénéficier d’une alimentation saine et authentique : choisir les produits en tenant compte de leur impact sur la santé, sur l’environnement et la société. Faire le choix de produits complets, non raffinés, de saison, de proximité, d’agriculture respectant notre environnement. Elaborer des recettes pratiques, bon marché, rapides ou gastronomiques, gourmandes, authentiques… Cuisiner avec plaisir et bon sens, sans dénaturer, sans « abimer » les aliments et en révélant le meilleur de leurs qualités. Les fondements et principes de l’Intelligent Nutrition ont été élaborés par un collège de scientifiques et de médecins  convaincus qu’il est possible de changer l’alimentation pour aller dans le bon sens, avec un impact sur notre santé, notre planète et notre société.

Site Internet : https://www.siin-in.be/



CONCERNANT LUTTER CONTRE LE STRESS : 
On sous-estime les méfaits du stress, surtout dans notre société compétitive. Pourtant, ils sont bien réels et même mesurables. On estime à 4 millions le nombre de personnes sujettes au stress au travail, par exemple ! Une catastrophe pour l’organisme : il est désormais prouvé que le stress raccourcit l’extrémité de nos télomères (les petits bouchons qui protègent nos chromosomes du vieillissement). Heureusement, il existe des moyens de lutter contre ce fléau, à commencer par la méditation et l’activité physique.

Le camp Nicolas Vanier

Au bout du plateau de Vassieux en Vercors, poétiquement surnommé la petite Sibérie, le Camp s’inspire des voyages de Nicolas Vanier et de ses amis dans le Grand Nord. Un chalet principal chaleureux et des hébergements atypiques : cabanes en bois, yourte et tipi entourés de forêt à 1200 mètres d'altitude dans le féérique Parc Naturel Régional du Vercors, à quelques heures de marche à peine de la réserve Naturelle des Hauts Plateaux où l'on croise sangliers, chevreuils, chamois, bouquetins, cerfs et loups.

A partir du Camp, de nombreuses activités sont proposées, utilisant des moyens de déplacement naturels : traineau à chien, cani-bike, cani-rando, balade et randonnées à cheval, ski-joering, ânes bâtés, raquettes à neige, balades nature. Avec des  itinéraires aussi innombrables que variés. 

Site Internet : http://www.campnicolasvanier.com/

 

Mathieu Ricard et la méditation

Matthieu Ricard a passé l’équivalent de 7 années assis, à méditer. Ce docteur en génétique cellulaire, devenu moine bouddhiste et interprète du Dalaï Lama, a prêté son cerveau aux scientifiques du monde entier, permettant des découvertes stupéfiantes : la méditation permettrait de retarder les effets du vieillissement ! 20 minutes par jour suffisent pour en constater les bienfaits.

Site Internet : http://www.matthieuricard.org/

Mathieu Ricard collabore au travail de l’Institut Mind and Life depuis 2000. En tant que sujet de méditation, il a passé des douzaines d’heures dans des scanneurs IRM, dans de nombreux laboratoires. L’institut Mind and Life a été cofondé en 1987 par le Dalaï-Lama et le neuroscientifique Francisco Valera et l’entrepreneur Adam Engle pour créer un dialogue entre les sciences modernes et les traditions contemplatives vivantes dans le monde. Son université d’été attire plus de 100 jeunes scientifiques venus du monde entier, des chercheurs émérites, des philosophes et pratiquants bouddhistes. Pendant une semaine, ces participants explorent un sujet défini, avec des présentations scientifiques, des discussions informelles, et des périodes de pratique de méditation, la semaine se terminant avec une journée passée en silence. L’Institut Mind and Life a également organisé des réseaux qui travaillent dans le domaine de l’éducation ; ces réseaux se sont récemment mis à étudier l’envie et son opposé, et commencent à connaître un grand succès.

Site Internet : http://www.mindandlife.org/

Mathieu Ricard Moine Bouddhiste

Né le 15 février 1946 à Aix-les-Bains, Matthieu Ricard est un docteur en génétique cellulaire, un moine bouddhiste tibétain, un auteur et un photographe. Il est le fils du philosophe, essayiste, journaliste et académicien Jean-François Revel et de la peintre Yahne Le Toumelin. Il réside actuellement au monastère de Shéchèn au Népa


o O oC

INFOS PLUS - LE COMMENTAIRE DE RICH ROLL :

LE COMMENTAIRE DE RICH ROLL

Rich ROLL présente l'extrait le concernant au lien : https://www.youtube.com/watch?v=3deoiNBQLU8&list=UUpjlh0e319ksmoOD7bQFSiw(7'39)

Lu sur le site de Rich Roll, au lien : http://www.richroll.com/nutrition/what-happens-when-you-cant-control-the-message/
Traduction avec Google

What Happens When You Can’t Control The Message?


Several months ago a French TV crew visited our home to interview me for a show called Les Pouvoirs Extraordinaires du Corps Humain.
Loosely translated this means The Extraordinary Power of the Human Body.
Great subject. And the interview made for a fun afternoon. But after it was over, I forgot all about it. I had never heard of the show. I guess I assumed that at some point it aired uneventfully on some obscure cable channel that nobody watches. It wasn’t until a few days ago that I received word from the producers that the show would be premiering on primetime French broadcast television this week.
Cool. Still, I had no expectations. So I was beyond surprised, as well as amazed and delighted, when my website almost blew up due to an insane amount of traffic after last night’s airing on France 2 TV (you can watch the 7+ minute segment clip above).
With a viewership I have since learned approximates 6 million, the fun and high-gloss, high-production value adventure show explores the limits of human potential through the eyes and first-hand experiences of it’s hosts – well known French physician Michel Cymes and former Victoria’s Secret model Adriana )Karembeu.
It was quite an honor to be featured. I am extremely flattered to be introduced to France in such a well produced, mainstream way. Happy with how I articulated my message and perspective. Blown away by the show’s beautiful production value. And overwhelmed by the deluge of positive responses I have received on social media in response to the interview.  For those that tuned and subsequently reached out to me, my sincere thanks.
So far so good.
But here is where the story takes a bit of a weird turn.
Interwoven into the segment is “opinion and commentary” provided by “expert” talking-head nutritionist Dr. Brigitte Danchin. I haven’t spoken French since 9th grade, so I don’t know exactly what she said. And I admit to knowing nothing about Dr. Danchin or her background. But from what I gather based upon the e-mails and social media messages I have received as well as an article posted on the popular French blog Vegactu, Dr. Danchin’s points — unsubstantiated by any cited scientific source or authority — go something like this (followed by my own responsive editorial spin):
Being Plant-Based Is A Full Time Occupation: Before embarking on a plant-based diet, be very afraid. Planning how, what and when to eat will consume every minute of every waking moment of your day. Maybe even invade your dreams.  I don’t have to overemphasize the incorrectness of this presumption.  Sure, it does involve a bit of planning. Especially when you travel.  But honestly, it isn’t that big of a deal.  I’ve been doing this about 8 years at this point and I honestly don’t think about it all that much. This is a scare tactic, pure and simple.
Meeting Protein Needs Becomes a Complex Equation on a Plant-Based Diet: Nonsense. For my opinion on this, please read Slaying The Protein Myth.
Plant-Based Is Ill-Advised For Pregnant Women: Simply untrue.  For more information on this, check out the articles, resources and guidelines on Physicians Committee For Responsible Medicine and The Vegetarian Resource Group.
Rich Is an Outlier: The idea goes something like this: OK, it seems to be working for Rich but Rich is the only one doing this. Nonsense. To be sure, the plant-based athlete is not yet the norm.  But it’s hardly unheard of. There are world class athletes all across the globe kicking ass and taking names on a plant-based diet.  How about Carl Lewis SaveFrom.net, one of the most decorated track and field athletes of all time? Two-time Olympic gold medalist bobsledder AND arm wrestling champion Alexei Voyevoda? Guinness World Record Holding Strongman Patrik Baboumian, who I personally witnessed carry 1200+ pounds (550 kg) on his back for 10 meters (CLICK HERE SaveFrom.net for the video I captured of the effort). Then there is MMA fighter Mac Danzig, and world renown ultra-marathoner Scott Jurek, who won the prestigious Western States 100 mile trail race 7 years in a row. I could go on all day listing such athletes, but you get the point.
This is not about Dr. Duchin. I have nothing against her personally.
This is about what happens when you can’t control the message.  
I can’t control the reaction to what I put out there — only the actions I take.
It’s the difference between traditional media — as mightily powerful as it still is — and the post-empire new media digital age. And it’s why I love blogging and podcasting so much.
My question is this: why temper my message with a biased and misinformed counterpoint opinion that counsels against exploring the lifestyle the show is concurrently celebrating through my story?
I can only assume it is out of fear. Ignorance. Or perhaps because it threatens the network’s bottom line – after all, France 2 TV is a business supported by commercial advertising revenue, some of which I have to assume derives from meat and dairy based food products.
To me, eating plants is the most natural thing imaginable. But I tend to forget that not everyone shares this view. And for many, this isn’t just a new idea, it’s anathema. And new ideas are always scary. Challenging the status quo always results in feathers ruffled. And maybe what I propose is more new to France than it is in places like the US. 
I get it.
But I’m willing to ruffle those feathers because I know it works.  I’ve experienced it first-hand. It changed my life and the lives of countless others I have had the good fortune to witness. And if you are willing to take the leap, it can change yours too.
I’ll leave you with this: 
“There is a principle which is a bar against all information, 
which is proof against all arguments, and which cannot fail 
to keep a man in everlasting ignorance—that principle is 
contempt prior to investigation.”  – William Paley
Peace + Plants,
Rich

TRADUCTION AVEC GOOGLE :

Qu'est-ce qui se passe quand vous ne pouvez pas contrôler le message ?

Il ya quelques mois une équipe de télévision française a visité notre maison à m'interviewer pour un spectacle intitulé Les Pouvoirs Extraordinaires du Corps Humain.

Librement traduit, cela signifie la puissance extraordinaire du corps humain.

Grand sujet. Et l' interview réalisée pour un après-midi amusant. Mais après c'était fini, j'ai oublié tout cela. Je n'avais jamais entendu parler de l'émission. Je suppose que je pensais qu'à un moment donné il a été diffusé sans incident sur ​​un certain canal de câble obscure que personne ne regarde. Il n'était pas jusqu'à il ya quelques jours que j'ai reçu mot de producteurs que le spectacle serait en primeur sur primetime télédiffusion française cette semaine.

Cool. Pourtant, je n'avais aucune attente. J'ai donc été au-delà surpris, ainsi que étonné et ravi, quand mon site presque explosé en raison d'une quantité folle de trafic après la diffusion d'hier soir sur France 2 (vous pouvez regarder le clip 7 segments + minutes ci-dessus).

Avec une audience que j'ai appris depuis rapproche de 6 millions, le plaisir et brillant, de grande production à valeur aventure spectacle explore les limites du potentiel humain à travers les yeux et les expériences de première main de son hôte - médecin français bien connu Michel Cymes et ancien modèle de Victoria Secret Adriana Karembeu.

C'était tout un honneur d' être présenté. Je suis très flatté d'être introduit en France dans un tel bien produit, façon traditionnelle. Heureux avec la façon dont j'ai articulé mon message et de la perspective. Soufflé par une belle valeur de la production de l'émission. Et submergés par le déluge de réponses positives que j'ai reçues sur les médias sociaux en réponse à l'interview. Pour ceux qui l'écoute et par la suite atteint à moi, mes sincères remerciements.

Jusqu'ici tout va bien .

Mais c'est là que l'histoire prend un peu d'un tour étrange .

Imbriqués dans le segment est " avis et commentaires " fourni par "expert" parler - tête nutritionniste Dr Brigitte Danchin. Je n'ai pas parlé français depuis la 9e année, donc je ne sais pas exactement ce qu'elle a dit. Et j'avoue ne rien savoir au sujet du Dr Danchin ou son arrière-plan. Mais d'après ce que je comprends basé sur les e-mails et médias sociaux messages que j'ai reçus ainsi que d'un article publié sur le populaire blogue français Vegactu, points de M. Danchin - sont étayées par aucune source citée ou autorité scientifique - quelque chose comme ça ( suivie par ma propre spin éditorial sensible ) :

Être à base de plantes est un temps plein Profession : Avant d'entreprendre un régime alimentaire à base de plantes, très peur. Planification comment, quoi et quand manger consommera chaque minute de chaque moment de votre journée. Peut-être même envahir vos rêves. Je n'ai pas trop insister sur l'inexactitude de cette présomption. Bien sûr, il ne s'agit un peu de planification. Surtout lorsque vous voyagez. Mais honnêtement, ce n'est pas que les grandes d' un accord. Je fais ça depuis environ 8 ans à ce moment et honnêtement, je ne pense pas tant que ça. Il s'agit d'une tactique d'intimidation pure et simple.

Répondre aux besoins en protéines devient une équation complexe à un régime à base de plantes : Nonsense. Pour moi à ce sujet, s'il vous plaît lire Tueur Le mythe des protéines.

Plant- Based est malavisé pour les femmes enceintes : tout simplement faux. Pour plus d'informations à ce sujet, consultez les articles, les ressources et les lignes directrices sur Physicians Committee for Responsible Medicine et The Vegetarian Resource Group.

Rich est un cas : L'idée va quelque chose comme ceci : OK, il semble fonctionner pour Rich Rich mais est le seul à faire cela. Nonsense. Pour être sûr, l'athlète à base de plantes n'est pas encore la norme. Mais il n'est guère inouï. Il ya des athlètes de classe mondiale à travers le globe botter le cul et prendre des noms sur un régime alimentaire à base de plantes. Que diriez-vous Carl Lewis SaveFrom.net, l'un des athlètes d'athlétisme les plus décorés de tous les temps ? Deux fois médaillé d'or olympique bobsledder ET bras de fer champion Alexei Voyevoda ? Record du monde Guinness Tenir Strongman Patrik Baboumian, qui a personnellement j'ai été témoin de réaliser 1200 + livres (550 kg) sur le dos sur 10 mètres (CLIQUEZ ICI SaveFrom.net pour la vidéo que j'ai capturé de l'effort). Ensuite, il ya MMA Mac Danzig, et de renommée mondiale ultra - marathonien Scott Jurek, qui a remporté le prestigieux Western States piste de 100 mile course sept années d'affilée. Je pourrais continuer toute la journée liste de ces athlètes, mais vous obtenez le point.

Ce n'est pas à propos de M. Duchin . Je n'ai rien contre elle personnellement.

C'est ce qui se passe quand vous ne pouvez pas contrôler le message.

Je ne peux pas contrôler la réaction à ce que je mets là-bas - que les mesures que je prends.

C'est la différence entre les médias traditionnels - comme puissamment puissant qu'il est encore - et le nouvel âge numérique des médias post- empire. Et c'est pourquoi j'aime les blogs et le podcasting tellement.

Ma question est la suivante : pourquoi tempérer mon message avec une opinion de contrepoint partial et mal informé qui conseille contre la découverte de la vie en même temps que le spectacle est célèbre à travers mon histoire?

Je ne peux que supposer qu'il est hors de la peur. Ignorance. Ou peut-être parce qu'elle menace la rentabilité de réseau - après tout, France 2 est une entreprise soutenue par les recettes de la publicité commerciale, dont certaines que je dois assumer découle de la viande et des produits laitiers à base de produits alimentaires.

Pour moi, manger des plantes est la chose la plus naturelle imaginable. Mais j'ai tendance à oublier que tout le monde ne partage pas ce point de vue. Et pour beaucoup, ce n'est pas seulement une idée nouvelle, il est anathème. Et de nouvelles idées sont toujours effrayant. Remettre en question le statu quo aboutit toujours à plumes ébouriffées. Et peut-être ce que je propose est plus nouveau en France que dans des endroits comme les États-Unis.

Je comprends.

Mais je suis prêt à hérisser les plumes parce que je sais que cela fonctionne. J'ai fait l'expérience de première main. Il a changé ma vie et la vie d'innombrables autres, j'ai eu la chance d'assister. Et si vous êtes prêt à faire le saut, il peut changer la vôtre aussi.

Je vous laisse avec ceci :

" Il ya un principe qui est une barre contre toute l'information,
qui est la preuve contre tous les arguments, et qui ne peut manquer
à garder un homme dans l'ignorance perpétuelle ce principe est
mépris préalable à l'enquête " -. William Paley

Paix + Plantes,

 

COMMENTAIRES :
Site de Vegactu - France 2 - Pluzz - Vivons Cru - Infos plus : Rich Roll

 

o O o

SITE DE VEGACTU

Lu sur le site de Vegactu, au lien : http://www.vegactu.com/actualite/rich-roll-vedette-de-lemission-de-france-2-15122/

Rich Roll, vedette végétalienne d’une émission de France 2
J’ai rêvé d’un monde où une émission grand public ferait l’apologie du végétalisme, et comparerait un végétalien à un super-héros…
Pendant 5 minutes, hier soir, j’ai cru que mon rêve se réalisait.
J’ai regardé l’émission « Les pouvoirs extraordinaires du corps humain », présentée par Michel Cymes (médecin bien connu du Magazine de la santé) et Adriana Karembeu. 
Cette émission s’intitulait « Prendre le pouvoir sur son corps » et comportait un chapitre consacré à la forte incidence de ce que nous mangeons sur notre santé.

Pendant 5 minutes, je suis allée d’heureuse surprise en heureuse surprise. 
Cymes et Karembeu se sont d’abord mis aux fourneaux en compagnie d’un spécialiste de l’alimentation, qui faisait l’apologie du végétal et parlait de la nécessité impérative de réduire le plus possible la part de viande dans son alimentation.

Rich Roll ou le parcours idyllique d’un sportif de haut niveau végétalien
Ensuite, cap sur les Etats-Unis où Rich Roll, un triathlète végétalien, a eu les honneurs du reportage. 
L’émission a rappelé son parcours : vers 40 ans, cet avocat un peu bedonnant s’est senti essoufflé rien qu’en montant des escaliers, a craint la crise cardiaque et a décidé de reprendre sa vie, son corps et sa santé en main. 
Après quelques jours d’alimentation exclusivement végétale, il dit être sorti dans l’intention de faire un petit jogging de 45 minutes, et avoir galopé comme un lapin sans fatigue pendant 2h. 
La suite ressemble à un conte de fée pour sportif : Rich Roll s’est mis à l’entraînement, et six mois plus tard il entrait dans le monde de l’ultra-endurance.

Un exemple de course à laquelle participe Rich Roll : l’Ultraman, une course de trois jours couvrant 320 miles (515km) sur la grande île d’Hawaï. 
Il s’agit de 10 km de natation dans les vagues de l’océan, suivis de 418 km de vélo et d’un double marathon (84 km) . 
En 2009, Rich Roll a été nommé parmi les hommes les plus forts du monde (« 25 Fittest Guys in the World« ) par le magazine Men’s Fitness.
C’était pourtant bien parti…

C’est à ce moment-là que le reportage a commencé à se gâter. 
Tout à coup, sans aucune source scientifique, la voix off s’est mise à débiter des inepties du style : « c’est un travail à temps complet d’être végétalien » ou encore « il faut faire de savants calculs pour avoir suffisamment de protéines ». 
Pardon ? 
Si les concepteurs de l’émission avaient pris la peine de se renseigner un peu plus, ils auraient su que Rich Roll lui-même avait déclaré dans une interview ne jamais se préoccuper de ses apports en protéines : il mange à sa faim, selon ses envies, et les combinaisons céréales-légumineuses se font naturellement sur la journée.

Autre contre-vérité (non sourcée) exprimée par la voix off : le végétalisme serait déconseillé aux femmes enceintes. 
Il faut savoir qu’en 2010, à 44 ans, Rich Roll a couru EPIC 5, une épreuve qui enchaîne cinq Ironman (triathlons très longues distances) en moins d’une semaine. 
S’il peut soutenir ces efforts, il est l’exemple indubitable que le végétalisme satisfait sans problèmes les besoins nutritionnels de quiconque. 
Surtout, l’Association américaine de diététique (American Dietetic Association), qui est la plus grande association de nutritionnistes avec près de 72 000 membres, a déclaré en 2003 qu’un « régime végétalien bien planifié, de même que d’autres régimes végétariens, est adapté à tous les stades de la vie, y compris en cours de grossesse, pendant l’allaitement, la petite enfance, l’enfance et l’adolescence. »

Passons sur la malhonnêteté flagrante de l’émission, qui nous montre Rich Roll acheter des kilos de chou frisé au marché, en omettant soigneusement de nous le montrer dégustant un plat de pâtes ou une pâtisserie. 
Il ne faudrait pas déconstruire le mythe selon lequel les végétaliens se nourrissent d’insipides légumes verts… 
C’est étrange, moi dans mon placard de végétalienne j’ai des cookies, des lasagnes et des plats tout préparés aussi, mais ça c’est un message que l’émission n’avait visiblement pas l’intention de faire passer.

Brigitte Danchin, nutritionniste, ne s’y connait pas plus que ton voisin
nutritionniste brigitte Danchin

Enfin, une nutritionniste est interviewée pour les besoins de l’émission. 
Elle vient visiblement d’apprendre l’existe d’un sportif de très haut niveau végétalien ; elle affirme donc : « il en existe un, pas deux » . 
Si elle avait jeté un rapide coup d’œil à la page « sport » de Vegactu, elle en aurait vu des dizaines en un instant (comme Alexei Voyevoda, champion du monde actuel de bras de fer et de bobsleigh, ou Steph Davis, spécialiste de l’escalade, du wingsuit et du base jump).

J’ai parfois l’impression que s’il existe plus d’un sportif végétalien, il n’existe par contre AUCUN nutritionniste honnête et renseigné sur la question.

Une émission en demi-teinte donc, extrêmement élogieuse et renseignée sur le végétalisme pendant 5 minutes, puis faisant subitement machine arrière pour attiser à nouveau toutes les peurs et réactiver tous les vieux mythes.

Vous pouvez essayer de vous exprimer sur la page de cette vidéo en replay, mais Vegactu tient à souligner que nous avons été censuré. 
Soyons nombreux à faire valoir notre point de vue sur la question.

ET LES COMMENTAIRES :

Manu :
Je suis un vieux carnivore un peu bedonnant de bientôt 40 ans, qui pense de temps en temps qu'il faudrait qu'il mange un peu moins de viande. Avec mon œil moins expert que le vôtre, j'ai trouvé dans ce reportage une source de motivation pour changer d'alimentation. Je me vois déjà en train de courir un Ironman :)) Mais vous avez raison : si le végétalisme ne présente pas de risque particulier, il faut aussi le dire.

Julot J. :
"Il ne faudrait pas déconstruire le mythe selon lequel les végétaliens se nourrissent d’insipides légumes verts… C’est étrange, moi dans mon placard de végétalienne j’ai des cookies, des lasagnes et des plats tout préparés aussi, mais ça c’est un message que l’émission n’avait  visiblement pas l’intention de faire passer."
En effet c'est aussi pour ca que l'accent est très peu mis sur la grande variété des délicieux fruits sucrés qui sont presque uniquement les seuls aliments qui n'ont pas besoin de déguisements (assaisonnement, cuisson etc)pour être appréciés tellement ils sont adaptés a nos sens, nous avons le "bec sucré", aliment idéal des primates frugivore que nous sommes~

MC :
"Sa femme, elle aussi végétalienne"... "blablabla déconseillé aux enfants".... personne ne notera les quatre enfants à table (sûrement en train de se gaver de bacon et d'entrecôte, ça doit être pour ça......*soupir*).
"Être sportif de haut niveau ET végétalien c'est un investissement, on passe sa journée à s'occuper de son corps"..... c'est vrai que les sportifs de haut niveau pas végétariens, ils mangent ce qu'ils veulent, ne font attention ni à leur corps, ni à leur alimentation..... 

Omegane :
Avec les mêmes protagonistes et sur un sujet proche, lire l'excellent article d'Hervé Berbille, lien ci-dessous :
http://www.lanutrition.fr/communaute/opinions/point-de-vue/soja-mensonges-et-propagande-au-magazine-de-la-sante.html

 

o O o

FRANCE 2

Lu sur le site de France 2, au lien : http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/diffusions/06-05-2014_234069

B. ISABELLE :
Je vias regarder tellement ça m'a l'air d'enfer ce reportage ! Félicitations Peggy

Mickaël C. :
J'adore ces émissions, passionné depuis toujours par le sport, j'adore le partage des connaissances de Michel et Adriana, de la rigolade et de l'intérêt, à l'image des émissions et conférences de Michel Cymes

Catherine :
Génial ! Enfin, du bon sens. Merci pour ce fabuleux magazineCatherine

s. bibi :
merci pour cette émission IN-TE-LLI-GEN-TE, drôle, pleine de chaleur, d'humour, de belles personnes et d'optimisme
bravo à michel, adriana et surtout les gens autour moins médiatiques
ça fait du bien !!!

Caro :
Super émission ! Très intéressante et très marrante ! Merci à Michel Cymes pour son auto-dérision et pour les fous rires ! J'aimerais le voir en prime time plus souvent.

Clyve :
Si vous l'avez en DVD sous titré FR avec tous les épisodes cela m'intéresse au plus haut point !
Merci à FR2
Un belge

Michaël D. : 
Bonsoir, J'ai beaucoup apprécié la diffusion de votre émission ainsi que celle qui a suivi sur les régimes. Je n'ai qu'un seul regret, qu'elle soit passé en deuxième partie de soirée. C'est peut-être le genre d'émission à programmer aux alentours de 18h ou encore mieux en première partie de la soirée. Ceci permettrait peut-être de faire prendre conscience à chacun d'entre nous que le bien-être et la perte de poids ne tiennent qu'à chacun d'accepter ses différences et l'équilibre qu'il souhaite... merci à vous et au plaisir de redécouvrir des émissions de cette qualité sur votre chaîne

Patrick L.
Bonjour , superbe émission, sera t'elle disponible en version DVD. Merci d'avoir penser à rendre disponible les différentes parties sur internet, cela permettra de les revoir.
encore merci

Cyril D. :
Excellente émission dans son contenu et son déroulement, bravo à Adriana et Michel.
Rare à la TV, que ça continue !!!

Sylvie F. :
Merci, c'était génial et très instructif !

BORLEE JACQUES :
Jacques BORLEE, je suis entraîneur de mes 4 enfants qui performent mondialement en athlétisme et je voudrais féliciter FRANCE2 pour la qualité de l'émission. C'était ludique, avec des mots appropriés. Vous vous êtes vraiment jetés à l'eau et les critiques peuvent affluer à une vitesse vertigineuse. Pourtant, les sujets abordés sont la base de la réussite dans le sport et dans la vie de tous les jours. Bravo.
Est-il possible de se procurer la vidéo? Impossible de la (re)voir depuis la Belgique.

 

o O o

PLUZZ.FR

Lu dans les commentaires de la vidéo présentée sur Pluzz.fr : http://pluzz.francetv.fr/videos/les_pouvoirs_extraordinaires_du.html 

moi :
tres bon documentaire devrait passer tout les jours a la televison

Evelyne V. :
j'aurais aimé que l'on propose un programme santé journalier pour les personnes pauvres financièrement et qui n'ont pas les moyens d'accéder à des activités à l'etérieur

Penelope à Evelyne V. :
Fruits & Légumes de saison en grandes quantités et de la marche qui ne nécessite qu'une paire de tennis :)

nicolaï :
Il n'existerait qu'un sport de haut niveau végétalien ? Encore une nutritionniste qui ne sait pas de quoi elle parle. Si elle s'était renseignée un peu sur le sujet au lieu de le découvrir elle aurait vu tout ça : http://www.vegactu.com/sport/ .

Ju :
super documentaire!! A quand le prochain?!

Bernard B. à Ju :
sportif professionnel et végétarien depuis plus d'une quarantaine d'années, je confirme les bienfaits des fruits et des légumles et surtout de l'absence de produits animaux:
http://www.dailymotion.com/video/x95pmf_nutrition-ninja-sous-titre-anglais_sport

lena :
enfin une emission à une heure de grande écoute qui reconnait que le végétalisme est bon pour la santé , par contre encore une idée reçu sans aucune preuve scientifique il n'est pas néfaste pour les enfants et femmes enceintes selon une étude américaine :repris sur le site vegactu : l’Association américaine de diététique (American Dietetic Association), qui est la plus grande association de nutritionnistes avec près de 72 000 membres, a déclaré en 2003 qu’un « régime végétalien bien planifié, de même que d’autres régimes végétariens, est adapté à tous les stades de la vie, y compris en cours de grossesse, pendant l’allaitement, la petite enfance, l’enfance et l’adolescence. » 
je vous conseille egalement l'excellent livre de colin campbell " le rapport campbell " sur ce sujet , bon nombre de maladies sont liées aux produits d'origine animale , produits laitiers et cancer du sein par exemple car les produits laitiers perturbent le système endocrinien en apportant trop d'oestrogène 
des tas d'aliments végétaux que beaucoup méconnaissent peuvent remplacer les produits d'origine animale

Anne-So :
Je suis végétalienne et très sportive, je ne m'occupe pas de mon corps toute la journée!! (oui, on peut être végétalien et avoir un métier malgré ce que semble penser cette nutritionniste), je me sens d'ailleurs nettement plus en forme depuis mon changement d'alimentation, je me sens rarement fatiguée (beaucoup moins qu'avant!) et je suis toujours passionnée de cuisine et n'ai pas renoncée aux plats et pâtisseries gourmands, je les cuisine juste beaucoup plus sainement. Dernière chose, je n'ai pas du tout l'impression de faire de "savants mélanges", ça me parait normal de manger céréales, légumineuses, fruits et légumes chaque jour.

Trapipo :
Trop lol la nutritionniste, d'ou elle sort ?? Il n'existe qu'UN sportif végétalien... Excellent !

Syl :
On parlait d'un sportif de haut niveau professionnel, donc il y passe la journée car c'est effectivement son métier. Il y a sans doute plein de végétaliens qui se définissent comme sportif (anne so ou trapipo..peut être) mais combien qui sont sportifs professionnels ?
Comme la nutritionniste au vu de l'engagement chronophage (adaptation de l'alimentation et préparation physique) je ne pense pas qu'ils soient nombreux maintenant si vous avez des exemples merci de les faire partager.
Plus généralement merci pour cette émission facile d’accès et très intéressante même si j'aimerais parfois qu'on aille plus loin dans les sujets traités et conseils a appliquer.
Continuer et merci le service public enfin de la bonne TV!!

Marianiux T. à Syl :
Il n'ya pas d'adaptation de l'alimentation!! des exemples? pleeeein, il faut juste ouvrir les yeux et ne pas regarder que la télé!!http://www.vegactu.com/sport/

Antoine :
Je suis sportif végétalien et pratique la musculation. Je ne fais pas spécialement attention à mon apport en protéines et je fais 84kg (pas de gras) pour 1m76. Pas de protéine = pas de muscle. J'en déduis donc qu'il ne faut pas être un spécialiste comme le laisse entendre la nutritionniste qui visiblement ne connaît pas bien son sujet ...

Fanny :
Je commence à en avoir marre de ces soi-disant nutritionnistes français qui ne connaissent même pas les publications internationales sur les régimes végétariens et végétaliens... Il faudrait penser à lire autre chose que notre bon vieux P.N.N.S.!!
Pour ceux qui savent lire l'anglais: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19562864


o O o

VIVONS CRU

Lu sur le Facbook de Vivons Cru, au lien : https://www.facebook.com/groups/VivonsCru/

Sylva B. :
Excellente émission sur France 2 en ce moment, avec passage sur le végétarisme et végétalisme , replay dès demain sur le net...
Reportage sur un sportif végétalien passionnant !

Sylvie L. :
Dommage qu'ils aient précisés à la fin du reportage sur le végétalien sportif que cuisiner végétalien demandait du temps et que le végétalisme n'était pas pour tout le monde ?!?! Pourquoi c'est dangereux ??? lol

Mimi H. :
Génial!!!!!

Kevin R. :
Début génial, mais approximations après.... 

Myriam Q. :
Bonne émission dans l'ensemble avec une mention spécial pour le reportage de Richard Roll (sportif vegan).
À part quelques petites remarques un peu déplacées, dans le style : "des sportifs de haut niveau qui s'alimentent de cette façon, il n'y en a pas deux" Ce qui est totalement faux, car il y en a de plus en plus! Et puis le fait de dire que le végétalisme n'était pas pour tout le monde, ça donne l'impression que c'est tellement difficile et du coup ça ne donne pas envie aux gens de s'y intéresser d'un peu plus près.

Dorane C. :
Totalement d'accord avec vous sur les approximations, néanmoins très belle émission   j'espère qu'elle sera toujours visionnable sur YT ou autres quand on ne pourra plus la voir en replay car elle donne une belle image du végétalisme et crudivorisme auprès des novices sceptiques qui peuvent nous prendre pour des extrémistes, des fous ^^
Manger Vegan cru, bien dormir, avoir une activité physique, pas de stress, méditer et être positif on y est ou presque ! Cela fait chaud au cœur  
Pour ma part il me manque juste de me mettre a la méditation et de vivre dans un endroit moins stressant (plus proche de la nature, au bord de la mer par exemple, au soleil...) et vous ? 

ET AUSSI :

Rasa R. :
Ce petit sujet télévisé a interpelé positivement mon entourage familial sur mes choix de vie et ils ont décidé de se mettre aux jus. Ah, la puissance de la TV tout de même 


 

LES POUVOIRS EXTRAORDINAIRES DU CORPS HUMAIN
Les pouvoirsextraordinaires de notre cerveau

 

Tv : LES POUVOIRS EXTRAORDINAIRES DU CORPS HUMAIN
"Les pouvoirs extraordinaires de notre cerveau" 
Un reportage sur les capacités du cerveau.
France 2 - Magazine - Mardi 16 septembre 2014

SOMMAIRE :
1 Présentation - 2 La force des émotions - 3 Les réflexes corporels - 4 L'impact des émotions - 5 Le test de quotient intellectuel - 6 L'apprentissage -
7 Les failles de notre cerveau - 8 L'hypnose - 9 Le ventre, notre second cerveau - 10 Découvertes sur le cerveau - 11 Les jeux vidéos - 12 Bibliographie 



Photo de l'album de Facebook


Le documentaire peut être téléchargé pendant 6 jours avec Captvty :http://captvty.fr/

Voir sur France 2 :
http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/diffusions/16-09-2014_260489  (1h55') 


L'intégralité de l'émission sur Pluzz :
http://pluzz.francetv.fr/videos/les_pouvoirs_extraordinaires_du_,109164034.html


Annonce sur Dailymotion :
http://www.dailymotion.com/video/x2657ao (0'40")

Annonce sur Youtube :
https://www.youtube.com/watch?v=WE55pBUprEw (0'39")



SOMMAIRE
Lu au lien : 
http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/diffusions/16-09-2014_260489

1 Présentation - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/presentation_260487
2 La force des émotions - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/la-force-des-emotions_262107
3 Les réflexes corporels - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/les-reflexes-corporels_262111
4 L'impact des émotions - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/l-impact-des-emotions_262115
5 Le test de quotient intellectuel - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/le-test-de-quotient-intellectuel_262123
6 L'apprentissage - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/l-apprentissage_262137
7 Les failles de notre cerveau - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/les-failles-de-notre-cerveau_262143
8 L'hypnose : http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/l-hypnose_262147
9 Le ventre, notre second cerveau - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/le-ventre-notre-second-cerveau_262151
10 Découvertes sur le cerveau - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/decouvertes-sur-l-e-cerveau_262155
11 Les jeux vidéos - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/les-jeux-videos_262193
12 Bibliographie - http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/bibliographie_262075


CONCERNANT MESSMER : https://www.facebook.com/MessmerFascinateur

ENTRETIEN AVEC DANIEL KRASA : http://blog.assimil.com/entretien-daniel-krasa et http://blog.assimil.com/daniel-krasa-france-2


TRANSCRIPTION :
Une transcription écrite est présentée au lien :
http://telescoop.tv/ browse/646539/2/ les-pouvoirs-extraordinaire s-du-corps-humain.html?q=l es+pouvoirs+extraordinaire s

COMMENTAIRES :
Lire au lien : http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/diffusions/16-09-2014_260489

 

Remarque : un téléchargement est proposé au lien
http://www.bloglovin.com/viewer?post=3429165527&group=0&frame_type=a&blog=4619067&frame=1&click=0&user=0

 

 

 

 

Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE     Retour EAU         Retour ALIMENTATION - HYGIENISME    Retour TV SANTÉ            Retour TV_SAGESSES_BOUDDHISTES