Télévision - Voyages & Le Monde : ouvertures, découvertes et réflexions et/ou interrogations au moyen d'émissions de télévision.
Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE             Retour ALIMENTATION - HYGIENISME    Retour TV SANTÉ            Retour TV_SAGESSES_BOUDDHISTES      

TV - Voyages & Le Monde

PRÉSENTATION

- 08.09.2015 & 09.09.2015 : Inde du Sud (1-2) & Inde du Sud (2-2) dans "Des trains pas comme les autres" sur France 5
Indu du Sud (1-2) http://rutube.ru/video/8e9b299cdafe82e14454505fee3613e6/ (26'21)
Inde du Sud (2-2) http://rutube.ru/video/b848a320d49515dcbf5883212e80de4a/ (25'23)

- 30.07.2015 : REPORTAGE : Voyages en autocar sur France 2 dans "Envoyé spécial" le 30.07.2015 :
http://rutube.ru/video/168aa251913e9e0169ff968f11753512/ (32'01)

- 19.07.2015 : LE BOOM DU NATURISME sur M6 dans Capital dans "VACANCES : ON SE DÉSHABILLE, ILS S'ENRICHISSENT !" - Dossier au lien : naturisme.html
Parcs aquatiques dernier cri, résidences haut de gamme et activités en tout genre : ils sont aujourd'hui prêts à dépenser beaucoup pour plus de confort. Une manne financière qui intéresse de plus en plus les grands acteurs du tourisme. Mais faut-il payer plus cher pour se dénuder ?...

- 25.06.2015 Montalivet : Le Camping municipal de l'Océan - France 2 -  Le journal de 13h de la rédaction de France 2. Au lien aquitaine.html
FRANCE 2 met à l’honneur dans son journal de 13h le Camping Municipal de l’Océan à Montalivet. 

- 20.05.2015SUR LES RIVES DE LA GARONNE - EN GIRONDE - France 3 dans "Des racines et des ailes" Vidéo au lien aquitaine.html (émission déjà présentée le 12 ars 2014)
Des Pyrénées espagnoles où elle prend sa source, au vaste estuaire de la Gironde où elle se jette, la Garonne parcourt plus de 600 kilomètres à travers le Comminges, l'Agenais ou l'Entre-deux-Mers.
Extrait relatif au département de la Gironde : - Loupiac : LE CHÂTEAU DU CROS - Sainte-Croix-du-Mont : LE CHÂTEAU LOUBENS - LES CHARTREUSES - Tabanac : LE CHÂTEAU PLASSAN - Saint-Louis-de-Montferrand : LE DOMAINE DE LA SEIGLIERE - Latresne : LA CHARTREUSE DE VALROSE - Paillet : ÎLE DE RAYMOND : SARAH DUMIGRON, ELEVEUSE - Cadillac : RESTAURANT LE CHÂTEAU DE LA TOUR - La Brède : LE CHÂTEAU DE LA BREDE (le Château de Montesquieu) - Blaye : LA CITADELLE DE BLAYE

-15.05.2015 De Pondichéry à... Lorient - France 3 - Extrait de l'émission Thalassa "Les perles du Morbihan"
Vidéo au lien http://www.dailymotion.com/video/x2qcf99 (18'46) Replay : http://pluzz.francetv.fr/videos/thalassa_,122295163.html
Transcription : http://telescoop.tv/reader/984696/thalassa.html et http://telescoop.tv/browse/984696/22/thalassa.html

- 09.05.2015 LA TOURAINE - France 5 dans "Les 100 lieux qu'il faut voir"
Vidéo au lien http://rutube.ru/video/ef9788afa802a9097901a7ca8486bbdf/ (52'24)
Transcription : http://telescoop.tv/browse/976385/les-100-lieux-qu-il-faut-voir.html
La Touraine ne peut se résumer aux magnifiques châteaux qui bordent la Loire, la gastronomie et les bons vins attirent également les touristes.

- 17.04.2015 BASSIN D'ARCACHON - Arte dans "Paysages d'ici et d'ailleurs". Vidéo au lien aquitaine.html
Comme une échancrure sur la côte landaise, le bassin d'Arcachon est une lagune ouverte sur l'Atlantique. Un paysage d'eau et de sable modelé par l'océan et les vents.

- 17.04.2015 : Naturisme : ÎLE DU LEVANT : sur France 3 dans "Thalassa - Méditerranée : les îles mystérieuses". Dossier au lien : naturisme.html
Le Levant est un haut lieu du naturisme empreint d’une philosophie de vie : « c’est un oasis dans un monde de brutes, un rayon de soleil qui permet de déconnecter de la folie des hommes » confie Elodie une jeune trentenaire en tenue d’Eve qui trimbale sa guitare et ses idées écolo dans ce « petit jardin d’Eden »... 

- 15.04.2015 Naturisme : VACANCES TOUT NU : enquête sur le boom du naturisme sur TMC dans "90' Enquêtes" - Dossier au lien : naturisme.html
En France, il y aurait France plus de 2 millions de naturistes et le nombre d'adeptes ne cesse d'augmenter. Croisières, maisons d'hôtes et dégustations de vin, randonnées "nus", nouveaux clubs sportifs, toutes ces activités affichent complet et sont notamment recherchées par les jeunes et les citadins branchés...

- 1.04.2015 Naturisme : ÎLE DE PLATAIS (Yveline) sur France 3 dans "Des racines et des ailes - Passion patrimoine : En Ile-de-France, de la vallée de Chevreuse aux bords de Marne" au lien : naturisme.html
Découvrir le premier centre naturiste de France sur l'île de Platais, dans les Yvelines.

- 27.03.2015 AU COEUR DES GRANDES MAREES - Thalassa - France 3
Seconde partie relative à l'Aquitaine
Vidéo au lien : http://www.dailymotion.com/video/x2l1smw - Replay : http://pluzz.francetv.fr/videos/thalassa_,119954254.html
Transcription écrite : http://telescoop.tv/browse/909382/thalassa.html?q=thalassa

- 19.03.2015 LES LANDES- Paysages d’ici et d’ailleurs - Arte
Vidéo VOSTF Sous-titrée en français au lien : http://www.dailymotion.com/video/x2k58aq
Vidéo non sous-titrée au lien : http://www.dailymotion.com/video/x2k54gt
Transcription écrite au lien : http://telescoop.tv/browse/904346/8/paysages-d-ici-et-d-ailleurs.html
Depuis Napoléon III, le vaste territoire des Landes est dédié à une sylviculture intensive.
Les Landes de Gascogne, réparties sur trois départements, composent un vaste territoire de plus d’un million d’hectares. Derrière leur apparente uniformité se cache un paysage d’une incroyable diversité. Sous Napoléon III, la loi du 19 juin 1857 relative à l’assainissement et à la mise en culture des Landes de Gascogne sonne le glas d’une société agropastorale au profit de l’exploitation du pin. Aujourd’hui, face à la sylviculture intensive, certains exploitants militent pour une démarche plus respectueuse du milieu naturel.

- 7.03.2015 L'URUGUAY APRES "PEPE" MUJICA - Arte au lien : #Mujica - Emission "Le Dessous des cartes"
Uruguay : l’héritage iconoclaste de José "Pepe" Mujica, le président le plus pauvre du monde.

- 14.02.2015 "AU FIL DE LA GARONNE" - Echappées Belles - France 5
Présentation des parties :
- Extrait 2 : BALADE EN GIRONDE au lien : #Gironde_2015
Eglise Saint Martin d'Insos à Préchac - Le château de Villandrault - Le Mascaret à Saint-Pardon près de Vayres - Les brebis de l'île Raymond - Bordeaux - Marie-Pierre pêche le carrelet à Pauillac.
- Extrait 3 : BALADE EN CHARENTE MARITIME au lien : #charente_maritime_2015
Grottes de Matata à Meschers-sur-Gironde - Bac TransGironde Le Verdon-Royan - Une éclade à La Tremblade.

- 28.01.2015 Littoral Girondin - Des racines et des ailes - Les grands espaces - 2ème partie - France 3 - Vidéo au lien aquitaine.html
- Clichés aériens avec Delphine Trantacosta - L'érosion – Les dunes - Les baïnes – Les pins - La réserve naturelle de l'Étang de Cousseau - La vache marine landaise...

- 10.09.2014Aquitaine : Le monument préféré des Français - France 2 - Vidéo au lien aquitaine.html
La villa Arnaga - Le Grand Théâtre de Bordeaux - Le château de Monbazillac - le château de Castelnaud - La grotte de Lascaux - Le phare de Cordouan.

 

- 28.01.2015 Alpes : Des racines et des ailes - Les grands espaces - 1ère partie - France 3 - Vidéo au lien #alpes_28_01_2015
Au-dessus du massif du Mont-Blanc, la formidable histoire des glaciers alpins.
Recueillir des plantes qui poussent, à plus de 4000 mètres, sur les sommets du massif des Ecrins.

- 28.01.2015 Corse : Des racines et des ailes - Les grands espaces - 3ème partie - France 3 - Vidéo au lien #corse_28_01_2015
En Corse, la forêt conserve un véritable trésor biologique : les pins laricio.
Le cheval corse...

 

- 11.03.2015 : PARIS : Montmartre insolite - France 3 - Emission "Des racines et des ailes" - Vidéo http://rutube.ru/video/fe15fd740dc659cfef723dee703ac033/
Transcription : http://telescoop.tv/browse/891967/des-racines-et-des-ailes.html

- 23.02.2014 : France - PARIS : Maison d'accueil de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre, présentée dans le documentaire "Montmartre, un village à Paris" sur France 5 :
L’hôtellerie EPHREM est la Maison d’accueil de la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, où Jésus-Christ est adoré jour et nuit dans le Saint-Sacrement exposé.

 

- 7.09.2014 Islam : "Les grandes confréries soufies" 4 émissions : 7, 14, 21 & 28 septembre 2014 France 2 - Vidéos au lien : http://www.dailymotion.com/video/x25fdtc
Dossier avec transcriptions au lien : http://www.conscience33.fr/soufis.html ou soufis.html

 

- 06.06.2014 : POLYNÉSIE, UN AVENIR IRRADIÉ : Dossier Arte : http://www.arte.tv/guide/fr/048690-000/polynesie-un-avenir-irradie?autoplay=1
De 1966 à 1996, la France a effectué plus de cent quatre-vingt-dix essais nucléaires – aériens puis souterrains – sur les atolls de Mururoa et Fangataufa, omettant soigneusement d’informer les populations des risques encourus.
Vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x1yt367

- 18.05.2014 : Birmanie - REGION DE MOGOK : La vallée des rubis sur TF1 dans "Sept à huit"
C'est une vallée perdue où, depuis le XVème siècle, on extrait les plus beaux rubis du monde...

- 21.02.2014 : Sibérie - BAÏR : Le mystère de la momie de Sibérie sur Arte :
Enquête sur la momie d'un moine bouddhiste restée intacte.

- 26.02.2014 : Japon - FUKUSHIMA : vers une contamination planétaire ? sur France 3 dans "Pièces à conviction".
Vidéo et la transcription écrite de l'émission au lien : tv_Fukushima_vers_une_contamination_planetaire.html

 

- 15.02.2014 : Inde - LE KERALA sur France 5 (Échappées belles)
Intégrale de l'émission avec la transcription écrite de la partie "Ashram : la sagesse d'Amma". VFST (sous-titrée en français)

- 01.02.2014 : Brésil : ABADIÃNA : João de Deus, le guérisseur qui fait peur sur Canal + João Teixeira de Faria (aussi appelé João de Deus, « Jean de Dieu », né le 24 juin 1942, est un guérisseur, « chirurgien psychique » et médium brésilien.
Il pratique à Abadiãna, une petite ville près de Brasilia.
Il est connu pour avoir reçu des centaines de milliers de personnes en quête de guérison.

- 28.12.2013 : Inde - RAJASTHAN : CAPUCINE, PRINCESSE DU DÉSERT "Reportages" sur France 1 : ‘‘Elle s’appelle Capucine, il se nomme Pabu. Ils se sont connus au Rajasthan. Elle était touriste, lui, chamelier. Le coup de foudre fut immédiat.
Depuis sept ans, Capucine, la Française, Pabu, l’Indien, et Mohan, leur petit garçon de 6 ans, vivent heureux au milieu du désert.’’

- 24.12.2013 : France - ABBAYE DE LA COUDRE (LAVAL) : DANS UN MONASTÈRE... "Un monde ailleurs" sur France 5 :
‘‘La journaliste Charlotte Savreux a vécu durant une semaine avec les sœurs cisterciennes de l’abbaye de la Coudre (près de Laval) en respectant leurs règles de vie.’’

- 10.12.2013 : France - MONTREUIL (PARIS) NOUS VIEILLIRONS ENSEMBLE, LA SAGA DES BABAYAGAS sur France 5 Documentaire

 

LES ÉMISSIONS "MÉDECINES D'AILLEURS" sur Arte, en 2014, sont présentées au lien : http://www.conscience33.fr/tv-medecines-ailleurs.html

Afrique du Sud - Les guérisseurs zoulous
Bali
- L'île des Balians
Bolivie
- Kallawayas, le peuple guérisseur
Brésil
- La médecine Xingu
Cambodge
- La_clinique_du Tônlé Sap
Cambodge
- Sur la voie des derniers Krus
Chine
- La médecine des cent plantes
Chine - La médecine des moines de Shaolin
Corée_du_Sud
- Le retour des esprits
Espagne
- Médecine en haute mer
Inde
- Les anges du Maharashtra
Indonésie
- Les hommes lontars
Japon - Les derniers centenaires d'Okinawa
Kenya - Des hommes et des volcans
Ladakh - Les derniers nomades
Mongolie
- Au-delà des steppes
Népal - La_médecine_des_cimes
Ouganda - La vie au bout des doigts
Pérou - Soigner au fil de l'eau

 

PRÉSENTATION :

 

Dossier relatif aux émissions de télévision pour réfléchir !

Il s'agit de comprendre comment la télévision nous renvoie les informations.

De nombreuses émissions de télévision peuvent être téléchargées avec Captvty : http://captvty.fr/

Les transcriptions écrites sont faites avec l'aide des sous-titres.
- Site de Télé Scoop pour les scripts des sous-titres : http://telescoop.tv/

 


Dossier "Naturisme" : http://www.conscience33.fr/naturisme.html

Dossier "Aquitaine" : http://www.conscience33.fr/aquitaine.html

 

Autres vidéos enregistrées concernant les voyages présentés à la télévision :
- avec un sous-titrage en français : http://www.conscience33.fr/tv-liste-vostf.html#vstf_voyages
- sans sous-titrage : http://www.conscience33.fr/tv-liste.html#voyage



 

 

URUGUAY
L'URUGUAY APRES"PEPE" MUJICA

L’héritage iconoclaste de José "Pepe" Mujica,
le président le plus pauvre du monde.

Arte - Emission "Le Dessous des cartes" - Samedi 7 mars 2015 - Magazine

VIDÉOS - LE CONCEPT - TRANSCRIPTION ÉCRITE -

Uruguay : l’héritage iconoclaste de José "Pepe" Mujica, le président le plus pauvre du monde.


Photo de l'album de Facebook


Revoir le documentaire sur Rutube VOSTF (sous-titrée en français) :
http://rutube.ru/video/51e2b628e39067e41fa9cb2e763583af/ (12'13)

 


Télécharger avec Captvty (avec ou sans sous-titres) : 
http://captvty.fr/ 

 

Revoir en replay sur Arte :
http://www.arte.tv/guide/fr/051913-016/le-dessous-des-cartes?autoplay=1



LE CONCEPT :

L'émission : 

Lu au lien : http://www.arte.tv/guide/fr/051913-016/le-dessous-des-cartes?autoplay=1

En Uruguay, le 1er mars 2015 sonne la fin du mandat de José "Pepe" Mujica, surnommé "le président le plus pauvre du monde".
Quel est l’héritage iconoclaste de cet homme qui jouit d’une forte popularité dans la presse internationale ?
"Le Dessous des cartes" examine son bilan.

  • Année : 2014

URUGUAY :

176 215 km2
3,3 millions d'habitants


TRANSCRIPTION ÉCRITE :

Une transcription écrite des sous-titres est aussi présentée au lien :
http://telescoop.tv/browse/887662/le-dessous-des-cartes.html




 

ALPES
Des racines et des ailes
La France des grands espaces
1ère partie

France 3 - Des racines et des ailes - Mercredi 28 janvier 2015 - Magazine

VIDÉOS - LE CONCEPT - TRANSCRIPTION ÉCRITE -

Au-dessus du massif du Mont-Blanc, la formidable histoire des glaciers alpins.
Recueillir des plantes qui poussent, à plus de 4000 mètres, sur les sommets du massif des Ecrins.



Photo de l'album de Facebook


Revoir le documentaire sur Rutube (47') :
(jusqu'à 47' du magazine complet)
http://rutube.ru/video/ c056dee93935a539566c634d117 9382a/

Télécharger avec Captvty :
http://captvty.fr/

Revoir sur le site internet de France 3 le magazine complet
http://www.france3.fr/emissions/des-racines-et-des-ailes/diffusions/28-01-2015_292543
et
http://pluzz.francetv.fr/videos/des_racines_et_des_ailes_,116604929.html



LE CONCEPT :

L'émission : 

Lu au lien http://www.france3.fr/emissions/des-racines-et-des-ailes/diffusions/28-01-2015_292543

François Michel est géologue mais aussi guide de haute montagne. Au cours d’un vol de repérage au-dessus du massif du Mont-Blanc, il nous raconte la formidable histoire des glaciers alpins qui ont façonné le paysage tel que nous le connaissons aujourd’hui. Ce sont les témoins monumentaux des périodes durant lesquelles la moitié de la France était couverte de glace. Mais, aujourd’hui une évidence s’impose : les grands glaciers reculent. Sont-ils condamnés un jour à disparaître ? Et à quel rythme ? En compagnie du glaciologue Luc Moreau et du climatologue Olivier Couach, François Michel remonte la Mer de Glace, le plus célèbre et le plus grand glacier français. Leur destination : le sommet et le refuge du Requin. En surplomb, au-dessus des séracs à perte de vue, l’équipe vient relever les données de la seule station météo installée en très haute montagne dans un site reculé du Massif du Mont-Blanc.

Botanistes de l’extrême, Cédric Dentant et Sébastien Lavergne sont les seuls en France à réaliser un inventaire totalement inédit. Ils défient les lois de la pesanteur pour recueillir des plantes qui poussent, à plus de 4000 mètres, sur les sommets du massif des Ecrins. Ces plantes, rescapées des grandes glaciations, se sont en effet réfugiées au sommet des montagnes. Nous les accompagnons au cours d’une de leurs expéditions sur les arêtes de la Bruyère et de la Grande Ruine. Une aventure vertigineuse, au-dessus des plus beaux panoramas des Hautes-Alpes et de l’Isère.

ADRESSES :

Pour consulter les données de la station météo située au-dessus du Refuge du Requin
www.fondation-eng.org 
 
Pour une découverte du Mont-blanc
www.chamonix-guides.com/ 
 
Pour une découverte du massif des Ecrins
www.ecrins-parcnational.fr


TRANSCRIPTION ÉCRITE :

Une transcription écrite des sous-titres est aussi présentée au lien :
http://telescoop.tv/browse/834154/des-racines-et-des-ailes.html




 

CORSE
Des racines et des ailes
La France des grands espaces
3ème partie

France 3 - Des racines et des ailes - Mercredi 28 janvier 2015 - Magazine

VIDÉOS - LE CONCEPT - TRANSCRIPTION ÉCRITE -

En Corse, la forêt conserve un véritable trésor biologique : les pins laricio.
Le cheval corse...


Photo de l'album de Facebook


Revoir le documentaire sur Rutube (31') :
(de 1h23 à 1h50 du magazine complet)
http://rutube.ru/video/ 21cb01c8b48fd5b997d0ef56a42 834b5/

Télécharger avec Captvty : 
http://captvty.fr/ 

 

Revoir sur le site internet de France 3 le magazine complet
http://www.france3.fr/emissions/des-racines-et-des-ailes/diffusions/28-01-2015_292543
et
http://pluzz.francetv.fr/videos/des_racines_et_des_ailes_,116604929.html



LE CONCEPT :

L'émission : 

Lu au lien http://www.france3.fr/emissions/des-racines-et-des-ailes/diffusions/28-01-2015_292543

En Corse, la forêt conserve un véritable trésor biologique : les pins laricio. Des arbres vieux de 500 ans !
C’est à bord d’un hélicoptère que Franck Richard, biologiste, repère les spécimens les plus impressionnants.
Des arbres qui vivent, depuis des centaines d’années, accrochés à la roche, sans terre, dans le vent et dans le froid.
Au coeur de la forêt du Fango, classée réserve de biosphère par l’UNESCO, Franck Richard, part à l’assaut de ces arbres pour atteindre la canopée où se cache le graal : le secret de longévité de la forêt…
Il se trouve dans les aiguilles des pins laricio.


ADRESSE :

Association chevaux corse
http://www.chevalcorsesiteofficiel.com


TRANSCRIPTION ÉCRITE :

Une transcription écrite des sous-titres est aussi présentée au lien :
http://telescoop.tv/browse/834154/des-racines-et-des-ailes.html




 

Birmanie
La vallée des rubis

TF1 - émission "Sept à huit" - Dimanche 18 mai 2014 à 19h50

VIDÉOS - LE CONCEPT - TRANSCRIPTION ÉCRITE -

C'est une vallée perdue où, depuis le XVème siècle, on extrait les plus beaux rubis du monde...



Photo de l'album de Facebook


Revoir l'émission en replay :
http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/la-vallee-des-rubis-8420363.html (22'42)
ou
http://www.wat.tv/video/vallee-rubis-6so8v_2flv7_.html (22'42)

 



LE CONCEPT :

L'émission : 
C'est une vallée perdue où, depuis le XVème siècle, on extrait les plus beaux rubis du monde.
Des pierres qui se négocient parfois plus de deux millions de dollars.
Dans la région de Mogok, au nord de la Birmanie, près de 20.0000 personnes, soit 9 habitants sur 10, creusent le sous-sol dans l'espoir de découvrir un jour la pierre qui les rendra riches.
Emmanuel Reitz et Vincent Reynaud se sont rendus dans cette vallée longtemps interdite aux étrangers par les militaires au pouvoir.

Présentateur : Harry Roselmack



TRANSCRIPTION ÉCRITE :

- Quelle est la valeur du lot ?

- Environ 2.500 euros pour celles-là, et entre 4.000 et 8.000 euros pour le reste.

Harry Roselmack : Ces cailloux rougeâtres vaudront 50 fois plus quand ils seront taillés et polis et qu'on les sur ce et qu'on les retrouvera sur ce genre de bijoux.
Je vous emmène dans le nord de la Birmanie, où la terre car elle terre est précieuse car elle contient des rubis en nombre.
Là, la junte birmane a longtemps fermé la région aux caméras et aux touristes.

- Cela fait 6 ans que chaque matin, Latcho commence son travail en s'enfonçant dans les entrailles de la Terre.

- Je dois descendre en premier.

- La tenue de travail du jeune homme de 21 ans et une paire de traditionnel birman et une paire de tongs.
Il descend à 10m sous terre sans aucune protection, en s'accrochent aux parois à mains nues.
La roche vient d'être dynamitée.
Tout est encore instable.

- Quand je travaille en bas, une pierre peut tomber.
Je peux mourir.

-Ici, la plupart des mineurs ne portent jamais de casque.

- C'est trop cher ?

- Non. On a toujours fait comme ça.

- Au fond de ce trou, il ne cherche pas de fer ou de charbon, mais la pierre précieuse la plus rare au monde.

- Elle se cache dans la boue, le sable ou la roche.
On ne peut jamais savoir où l'on va en trouver.
Regardez cette poignée de terre, par exemple.
Si vous avez de la chance, vous pouvez tomber sur un gros spécimen.
La plupart des gens qui travaillent dans la mine rêvent de trouver cette pierre.
C'est pour ça, chaque jour, qu'ils risquent leur vie ici.

- Cette pierre tant convoitée est le rubis.
Avec l’émeraude, le saphir et le diamant, c'est l'une des 4 pierres considérées comme précieuses dans le monde.
Pour ses reflets rouges incomparables, certains sont prêts à payer très cher.
800.000 euros pour ce collier en rubis et diamants prêt à être serti.
Jusqu'à 2 millions d'euros pour ce rubis "sang de pigeon", d'une intensité si profonde qu'on le compare au sang du volatile.
Des pierres d'exception qu'on ne trouve que dans un seul endroit au monde.
Le nord de la Birmanie, près de la frontière chinoise.
L'endroit porte bien son nom : Ruby Land, "la terre du rubis".
Cette vallée perdue est restée longtemps interdite aux étrangers.
Depuis quelques mois, les touristes peuvent s'y rendre, mais au compte-gouttes, avec une autorisation spéciale.
Nous nous sommes fait passer pour des vacanciers.
Ici, la plupart des jeunes de moins de 20 ans n'ont jamais vu d'Occidentaux.
Depuis 15 ans, la junte militaire au pouvoir fermait la région comme un coffre-fort, gardant jalousement le secret de cette caverne d'Ali Baba.
Sous ces montagnes, rubis et saphirs prolifèrent dans un matériau présent partout : le marbre.
Cette pierre blanche est au départ un minéral, appelé le corindon.
Lorsque du chrome s'introduit dans le marbre, il se colore en rouge et devient rubis.
Lorsque c'est du fer ou du titane, la pierre devient bleue : c'est alors un saphir.
Un processus qui prend des millions d'années et qui a fait la fortune de toute une vallée.
Dans la région, plus d'un millier de mines.
Il y a celles opérées par l'Etat, interdites aux caméras, et les mines privées, comme celle-ci, qui reversent 20% de leurs bénéfices à la junte militaire.
Partout, on travaille encore à l'ancienne.
A même l'épaule, on transporte les bâtons de dynamite qui permettent de creuser de plus en plus profond.
Parfois à plus de 50m.
Ensuite, la roche est cassée avec un marteau-piqueur.
A la recherche du Graal...

On retrouve le jeune garçon qui cherchait des rubis au fond de son trou.
Pour multiplier ses chances, il travaille aussi l'après-midi dans cette mine à ciel ouvert.
Ici, on envoie de l'eau à haute pression sur le flanc de la pour faire flanc de la colline, pour faire tomber les roches une à une avant de les envoyer au triage.
Latcho travaille 10 heures par jour pour l'équivalent du SMIC local.

- Je suis payé 50 euros par mois.
Quand on trouve un rubis, on a un bonus.
Si le patron vend la pierre de 5, voire 10 euros.

- Soit une prime de 10% sur la vente de chaque pierre.
Il y a quelques mois, des mineurs ont trouvé un rubis d'une valeur de 250.000 euros.
Après avoir été concassées, les cailloux sont lavés à l'eau claire et envoyés sur un tamis.

- Il faut que ce soit bien propre.
On a les pierres, on va commencer à trier.
Les pierres précieuses sont naturellement plus lourdes.
Elles restent au fond du tamis.
C'est là qu'on les cherche.

- Un travail de fourmi réservé aux ouvriers qualifiés.

- Je reconnais tout de suite une pierre de valeur.

- Ca, c'est un rubis. Il y a aussi un saphir.

- Dans cette poignée, 2 rubis.
Le petit couleur rose, à gauche, et le gros morceau de qualité moyenne, à droite, qu'il faudra expertiser.
Si c'est un rubis, la pierre brute pourrait atteindre 500 euros.
La prime, c'est la règle, serait alors partagée entre les mineurs du même groupe.
A Mogok, rien ne se perd.
A la sortie de la mine, des femmes équipées de marteaux. On les appelle les…
Le gouvernement les autorise à venir récupérer les déchets de marbre pour casser une dernière fois les petits morceaux et trouver des pierres qui leur permettront d'acheter de quoi manger.
Pour se protéger du soleil, femmes et enfants se couvrent le visage d'une poudre d'origine végétale, au parfum de santal.
Dans cette région de 200.000 habitants, 9 personnes sur 10 vivent tant bien que mal des pierres précieuses.
18h : fin de la journée de travail pour Latcho.
Il habite une petite maison de bambou.
Il la partage avec son père, sa mère et 2 de ses frères.

- Voici mon père. Il doit avoir dans les 67 ans. Voici ma mère. Elle a 60 ans.
Je dors ici, avec mon frère. Mes parents dorment là.

- Pouvez-vous nous montrer ?

- Oui. Voici le lit de mon père. Ça, c'est notre cuisine.
Mes parents m'apprennent la vie. Ils n'ont pas d'argent.

- Grâce aux économies de ses parents, Latcho a eu la chance de partir étudier 2 ans à Rangoun, la capitale.
Mais, la famille n'ayant plus d'argent, il a fallu rentrer à Mogok pour reprendre le travail à la mine.

- J'espère qu'il trouvera une grosse pierre, comme moi il y a 30 ans.
J'avais trouvé un rubis d'une valeur de 5.000 euros.

- En attendant, Latcho possède quand même un trésor : une bague en saphir que lui a offert sa mère.

- Ça fait 20 ans que je l'ai. Le saphir vient de la mine de ce village.

- C'est pour offrir à sa future femme ?

 - Non. Pour lui. J'aimerais qu'il la porte.

- Mineurs de père en fils : à Mogok, c'est comme cela depuis presque toujours.
Dans la vallée, les premières pierres ont été extraites dès le XVème siècle.
Les rois birmans considéraient alors la pierre rouge comme sacrée.
Mais ce sont les colons britanniques qui vont faire connaître le rubis birman au reste du monde.
Dès leur arrivée, à la fin du XIXème siècle, ils commencent à creuser toute la vallée à grande échelle.
En 1962, les militaires prennent le pouvoir.
Les mines sont nationalisées.
La population de la vallée est alors réquisitionnée pour chercher les rubis qui servent à financer et à armer la junte.
Aujourd'hui, Mogok est considérée comme la Mecque des pierres précieuses par les gemmologues du monde entier.
Mais rares sont les négociants occidentaux qui parviennent à s'y rendre.
Ce jour-là, un expert suisse fait figure d'attraction sur le marché aux pierres précieuses de la ville. - C'est un joli spécimen.
Une vraie pièce de collection.
Elle doit faire dans les 400 euros.

- L'expert gagne sa vie en identifiant les plus beaux rubis du monde.
Il est venu pour une vente aux enchères.
En 35 ans, le gemmologue, basé à Bangkok, n'a réussi à venir ici que 4 fois.
La région est très instable.
Attentats et accrochages ont régulièrement lieu entre militaires au pouvoir et minorités rebelles.
La vente aux enchères a lieu dans cette maison, accrochée à flanc de colline.
L'homme qui reçoit a le sourire.
Ce riche propriétaire emploie 150 personnes et possède 4 mines de rubis et de saphirs.
Pour cette enchère, il a invité les 300 plus gros acheteurs de pierres précieuses de la région. L'hospitalité birmane veut que tout le monde soit nourri.
Au menu : soupe de nouilles au lait de coco, accompagnée de poulet et de farine  de pois chiche.
Il faut bichonner les acheteurs, car le patron espère récolter un million d'euros en vendant la production des 3 derniers mois.
Le rubis est présent sous toutes ses formes : brut, poli, ou prêt à être taillé.
Les acheteurs peuvent manipuler les pierres, toujours sous l'œil des employés du négociant.
Les pierres sont partout, même dans la chambre à coucher du patron.

- Super. Voyons cet arrivage de rubis.
Il faut qu'ils soient transparents.
La couleur est importante.
Le rubis "sang de pigeon" est très rare. Peut-être 1%.
Le reste, on appelle ça du "rouge rosé".

- Quelle est la valeur du lot sur cette table ?

- Environ 2.500 euros pour celle-là.
Et entre 4.000 et 8.000 euros pour tout le reste.

- Ce prix, c'est pour les pierres brutes.
Elles devront être ensuite taillées, polies et serties.
Leur valeur pourra être multipliée par 50.
Des rubis dans la chambre et dans le salon, des saphirs...
Les pierres sont examinées une à une par les acheteurs, car il va falloir faire une proposition de prix. C'est le plus offrant qui l'emporte.
Il n'y aura pas de surenchère.
Les saphirs du négociant sont réputés pour leur qualité exceptionnelle.
L'un d'entre eux a tapé dans l'œil du gemmologue.
Le voici.

- C'est du saphir. Il est bicolore. Il fait dans les 10 ou 15 carats ?

- Non. 28 carats.

- 28 carats, cela représente 5 grammes.
Au final, la pierre pourra perdre la moitié de son poids après avoir été coupée et taillée.

- Certaines personnes préfèrent garder les fissures pour que la pierre soit plus grosse.
D'autres préfèrent une pierre pure.
Si vous taillez toutes les impuretés, le saphir ne fera plus que 5 carats.

- C'est bon. Je fais une offre.

- L'offre va se faire par écrit.
On ne prononce aucun chiffre à voix haute.
Un autre acheteur pourrait entendre et faire une meilleure proposition.

- Vous voulez voir ?

- L'expert a misé 31.000 dollars, 21.000 euros, pour ce saphir.

- Il faut que je mette le papier dans l'urne. C'est le lot 42 ?

- Oui.

- Les pots en terre contenant toutes les offres seront brisés le lendemain.
On connaîtra alors les gagnants.
En attendant, le gemmologue soigne ses relations.
Il a rendez-vous pour dîner avec une personnalité incontournable de Mogok : une négociante en pierres précieuses surnommée la Ruby Queen.
Ce soir, madame a sorti ses bijoux de famille.
Sur elle, plusieurs millions de dollars.

- Votre bracelet est magnifique.
Elle a des rubis "sang de pigeon".
Il y a aussi la bague et le collier.
Ça fait plus de 10 carats c C'est une pièce inestimable.

- A Mogok, tout ferme à 20h.
Le soir, les gens préfèrent rentrer chez eux pour garder leurs pierres.
Ici, il n'y a pas de banques. Les trésors sont dans les maisons.
3 semaines plus tôt, une attaque à main armée chez des particuliers a fait plusieurs morts.
Ici, pas de gardes du corps. C’est la famille qui veille au grain.
Sous l'œil bienveillant d'Aung San Suu Kyi. La plupart des négociants la soutienne.
Grâce à elle, la vallée pourrait s'ouvrir aux étrangers et générer encore plus de business.
Au premier étage, un véritable musée.
La Ruby Queen exploite 5 mines.
Elle garde un échantillon de chaque cavité où elle a trouvé des pierres de valeur.
Voici les derniers joyaux qu'elle a découverts.
Elle voudrait les vendre dans quelques jours, à Bangkok.

- Quelle est la plus belle ?

- Celle-là. La forme est bonne. L'étoile est au centre.
La pierre n'est pas trop petite. Elle a un poids correct.
Ça vaut pas mal d'argent. Entre 11.000 et 15.000 euros.

- Quel expert ! Je comptais la vendre 13.000.

- La Ruby Queen doit aussi vendre ce lot de 36 petits rubis estimés environ 100.000 euros.

- Quel est le meilleur marché pour vendre des rubis ?

- L'Europe.
Et la France, notamment. Les Français adorent le rubis de Mogok.

- Vous vendez à quels grands bijoutiers ?

- Vous ne voulez pas le dire...
Vous connaissez sûrement cette célèbre place Vendôme ?

- Les pierres sont très chères.
Le Suisse n'achètera rien ce soir.
Lendemain matin, 10h.
Les enchères sont terminées à la mine de Baw Mar.
C'est l'heure des résultats.

- Lot N° 21, remporté au prix de 6.400 euros. Lot N° 24, 26.120 EUROS ;

- C'est au tour du lot N° 42 : le saphir convoité par le Suisse.
15 personnes ont fait une offre.

- C'est mon papier. Il était plié en tout petit.

- Il avait proposé 23.000 euros.

- 30.000 euros.

- Le gagnant est un gars du cru qui est désormais installé à Rangoun.

- Il m'a battu de 7.000 euros.
Je n’étais pas si loin que ça. Vous m'avez battu.

- Bonjour. Enchanté.

- Vous êtes propriétaire de mine ?

- Avant, oui. Je suis plutôt dans le commerce des pierres, maintenant. J'achète et je vends.

- En Chine? Shanghai, Pékin ?

- Pékin.

- C'est là que vous vendez le plus cher ?

- Oui.

- Pour les grosses sommes, la transaction se fait directement dans le bureau du patron.
Le gagnant vérifie que c'est bien la pierre qu'il vient d'acheter.
Elle va être emballée et scellée jusqu'au paiement, qui se fera par virement.
L'acheteur a déjà des clients chinois intéressés par ce saphir, qui pourrait être revendu 120.000 euros une fois taillé.
Mogok, la vallée où tous les rêves sont permis...
En attendant de trouver un jour le gros rubis qui lui permettrait de monter son business, Latcho, le mineur, vient chaque mois à cette pagode pour implorer le dieu des pierres précieuses.
Une pagode où ceux qui ont fait fortune sont venus faire des donations.
Rubis, saphirs et autres pierres précieuses sont exposés en quantité derrière ces grilles.

- Il croit que si l'on fait une donation, on pourra trouver une pierre et puis d'autres qui vaudront encore plus cher.
Quand on donne, la chance vient en retour.

- Latcho a déjà tout prévu.
Dès que la chance lui aura souri, il ouvrira une petite agence de voyages à pour découvrir voyages à Mogok pour faire découvrir la vallée des Rubis aux nombreux touristes qui débarqueront bientôt.


FIN

Une transcription est aussi au lien :
http://telescoop.tv/browse/469155/19/sept-a-huit.html





 

Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE             Retour ALIMENTATION - HYGIENISME    Retour TV SANTÉ            Retour TV_SAGESSES_BOUDDHISTES      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flag Counter