Télévision - Professeur Henri Joyeux : Changez d'alimentation
Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE             Retour ALIMENTATION - HYGIENISME    Retour TV SANTÉ            Retour TV_SAGESSES_BOUDDHISTES      

à la TV - Professeur Henri joyeux : "Changez d'alimentation"

VIDÉOS ET TRANSCRIPTIONS ÉCRITES - PRÉSENTATION

- 01.10.2014 : Sur France 3 au Journal 12/13 Le petit déjeuner avec l'intervention du Professeur Henri Joyeux suivi d'une enquête sur les centenaires.

- 26.09.2014 : Sur France 2 au "Journal de 13 h" avec le Professeur Henri Joyeux
Chirurgien, cancérologue, il se bat depuis des années pour lutter contre ce fléau national. Sa recette : manger mieux et meilleur.

- 21.09.2014 : Sur France 2 à "Vivement dimanche" avec le Professeur Henri Joyeux
Invitée Sophie Marceau qui reçoit Henri Joyeux. Magazine présenté par Michel Drucker

 

PRÉSENTATION :

 

Dossier relatif aux émissions de télévision concernant le domaine de la santé et pour réfléchir !

Il s'agit de comprendre comment la télévision nous renvoie les informations relatives à la santé et de réflexion.

Les transcriptions écrites sont faites avec l'aide des sous-titres.
- Site de Télé Scoop pour les scripts des sous-titres : http://telescoop.tv/



 


Henri Joyeux
au journal de 13 h sur France 2


France 2 - Journal de 13h - Vendredi 26 septembre 2014


VIDÉO - PRÉSENTATION - TRANSCRIPTION


Photo de l'album de Facebook



Revoir l'extrait à 38'47" avec Dailymotion :
http://www.dailymotion.com/video/x26p7xt (5'36)


Henri Joyeux : Changez d'alimentation France 2... par conscience33

Revoir l'émission sur Pluzz :
http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_13h_,109529061.html


L'émission peut être aussi téléchargée pendant 6 jours avec Captvty :
http://captvty.fr/

 



PRÉSENTATION :

-Chirurgien, cancérologue, il se bat depuis des années pour lutter contre ce fléau national. 
Sa recette : manger mieux et meilleur. 

Site du Professeur Joyeux :
http://www.professeur-joyeux.com/

Sur Facebook : https://www.facebook.com/HenriJoyeux

Sur Facebook : Page "Fans du professeur Henri Joyeux" :
https://www.facebook.com/pages/Fans-du-professeur-Henri-Joyeux/338794942809068

 

TRANSCRIPTION :

-Chirurgien, cancérologue, il se bat depuis des années pour lutter contre ce fléau national. 
Sa recette : manger mieux et meilleur. 
Il multiplie les conférences pour transmettre ce message de prévention, avec humour. 
Voici maintenant l'invité des Cinq Dernières Minutes. 
Cet invité est le professeur Henry Joyeux. 
Merci d'être avec nous pour "Changez d'alimentation". 
Cette bible existe depuis 1985 mais vous la mettez à jour une fois encore. 
C'est publié aux éditions du Rocher. 
Pour vous, la meilleure manière de lutter contre le cancer, c'est de faire de la prévention.

Henri Joyeux : Un cancer sur deux, on retrouve de mauvaises habitudes alimentaires. 
Ce qui veut dire qu'il faut connaître ces mauvaises habitudes. 
Les français sont en train de s'en rendre compte.
Il ne faut pas que cela soit lié à l'argent.
Il faut que tout le monde puisse avoir accès au changement des habitudes alimentaires.

Élise Lucet : En quoi l'alimentation est-elle déterminante ? 
C'est un médicament préventif ou c'est un poison ?

Henri Joyeux : Je peux vous aider à avoir un cancer de l'estomac, un cancer du côlon, un cancer du sein ou un cancer de la prostate.

Élise Lucet : Dites-nous ce qu'il ne faut pas manger pour avoir un cancer.

Henri Joyeux : Ce que je crois d'abord, c'est d'éviter d'avoir du surpoids. 
C'est la beauté de l'individu.
Qu'il soit homme ou qu'il soit femme, le surpoids n'est pas bon, il est cancérigène. 
Trop de sucres raffinés, trop de plats bien préparés avec des sauces importantes, tout ça il faut le mettre de côté. 
Où trouve-t-on le sucre ?
Il y a le sucre St-louis, il faut le laisser à St-Louis
Vous avez le lactose qui est dans les produits laitiers, on vous dit, mais non c'est nécessaire pour éviter l'ostéoporose.
Parce que vous allez tous finir en poussière.
De toute façon ça c'est sûr.
Mais en réalité, il y a trop de calcium dans le produit. 
Car il ne faut pas oublier que le lait de vache est pour son veau, pas pour nous.
Si on veut avoir un cerveau de veau, il faut boire du lait de vache !

Elise Lucet : Commençons par les aliments à bannir : le sucre.
Pas de sucre raffiné.

Henri Joyeux : J'irais plutôt vers le miel.
Pourquoi ?
Parce que le diabétique aussi peut prendre du miel.
Quand les médecins disent "interdiction le miel, parce que c'est trop sucré", pas tous les miels.
Pour les diabétiques, c'est le miel d’acacias et le miel de châtaigniers.
Et pas un miel de chine.
Pas un miel de tous ces pays qui sont tout autour.
Il faut un miel de proximité, et c'es ça qui est interessant, sans sucre rajouté. 
il faut connaître son apiculteur.
L'apiculteur peut devenir apithérapeute, c'est-à-dire capable d'apporter avec les produits de la ruche, des produits pour la santé.

Élise Lucet : Que faut-il manger pour se prémunir contre le cancer ?
Dans les bons conseils, vous dites il y a le cacao, le poisson et les fruits de mer mais cuits à la vapeur.

Henri Joyeux : A la vapeur douce.
De telle façon que l'aliment va transpirer, comme quand nous nous transpirons, nous éliminons les pesticides. 
Et ça c'est très intéressant.
Ça veut dire que la cuisson à la vapeur douce ne doit pas dépasser les 95 degrés. 
Il faut avoir un appareil bombé vers le haut avec un seul niveau, pas trois étages, mais un seul.
Il faut que beaucoup de vapeur d'eau puisse passer.
Avec des trous assez volumineux.
Tout ça c'est très important, et c'est très simple.

Élise Lucet : Le cacao, pourquoi ?

Henri Joyeux : Le cacao, parce qu'il va vous apporter des choses pour vous endormir.
Pour vous réveiller le matin, il y a plus de caféine dans le cacao que dans le café.
L'anandamide c'est ce que l'on appelle en sanskrit la béatitude.
Alors attention !
J'ai pas dit une plaque de chocolat par jour.
Je dis un carré matin et soir, entre la gencive et la joue.
Vous allez avoir votre odorat et le goût qui vont être stimulés.
Et n'oubliez pas que nous refaisons les papilles de la langue tous les les dix jours.
Et notre odorat tous les trois mois.
Et les premiers signes de l'Alzheimer et du Parkinson est justement le début de la perte du goût et de l'odorat.

Élise Lucet : Il y a aussi un conseil pratique que vous donnez aussi.
Si on ne peut pas avoir des pommes bio, par exemple.
Qu'est-ce qu'on fait ?
On prend sa pomme et on la met toute la nuit dans un verre ?

Henri Joyeux : Vous la mettez dans l'eau toute la nuit, pendant que vous dormez.
Elle va travailler.
Elle va libérer 80 % des pesticides.
Les 20 % que vous allez prendre, vous les aurez dans le tissu adipeux.
Donc, vous allez faire du sport deux fois par semaine.
Vous allez transpirer et éliminer tout ça tranquillement.

Élise Lucet : Et ce qui est formidable, c'est que tous ces conseils, vous les donnez avec humour.
Tout de suite, ça passe beaucoup mieux.

Henri Joyeux : Vous savez, je m'appelle Joyeux vingt-quatre heure sur vingt-quatre, donc c'est plus facile.

Élise Lucet : Merci à vous Professeur Joyeux. 
On confirme vous portez très très bien votre nom.
La nouvelle version de "Changez d'alimentation" vient de paraître aux éditions du Rocher.
C'est important, parce que vous avez fait des mises à jour importantes, encore une fois, cette fois-ci.
Merci infiniment.

Henri Joyeux : Avec grand plaisir.

...

 

 

Une transcription écrite des sous-titres du journal complet est aussi présentée au lien :
http://telescoop.tv/browse/663181/13/le-journal-de-13h.html

 


 


Henri Joyeux
à "Vivement dimanche" sur France 2


France 2 - Vivement dimanche - Dimanche 21septembre 2014


VIDÉO - PRÉSENTATION - TRANSCRIPTION


Photo de l'album de Facebook



Revoir le passage d'Henri Joyeux avec Dailymotion :
http://www.dailymotion.com/video/x26rowp (10'52)


Henri Joyeux 21.09.2014 Vivement dimanche... par conscience33
 


Revoir l'émission complète :
http://www.france2.fr/emissions/vivement-dimanche/diffusions/21-09-2014_263267



PRÉSENTATION :

Entouré de ses fidèles chroniqueurs, Michel Drucker poursuit son interview de Sophie Marceau.

Lu au lien : http://www.france2.fr/emissions/vivement-dimanche/diffusions/21-09-2014_263267

  • PROFESSEUR HENRI JOYEUX

Son livre « Changez l’alimentation » est aux éditions du Rocher.
Ce best-seller en est à sa 7ème édition avec 300 000 exemplaires vendus…
Henri Joyeux est chirurgien cancérologue…
Il enseigne à la faculté de médecine de Montpellier.

L’idée du livre: « Si nous donnons les bons aliments à notre corps, nous avons le maximum de chances de rester en excellente santé… ». Et  une première constatation : « l’alimentation est la première médecine ».
Sur les régimes,  il écrit : «  Il faut quitter les régimes des magazines qui se répètent,  et qui n’ont pour objet que le profit », et il liste les régimes « à éviter car dangereux »…
Les comportements alimentaires à conseiller :
- Couvrir les besoins en eau et en minéraux
- Le petit déjeuner reste vraiment le repas le plus important de la journée…
- Manger des légumes secs peut remplacer la consommation de viande
- Idéalement, on ne devrait  manger de la viande que 2 fois par semaine
- Eviter au maximum le steack-frites
- Le poisson 2 à 3 fois par semaine…

 

Site du Professeur Joyeux :
http://www.professeur-joyeux.com/

Sur Facebook :
https://www.facebook.com/HenriJoyeux

Sur Facebook : Page "Fans du professeur Henri Joyeux" :
https://www.facebook.com/pages/Fans-du-professeur-Henri-Joyeux/338794942809068


ARTICLE :
Sur le site : Cercle des Volontaires :
http://www.cercledesvolontaires.fr/2014/10/25/sophie-marceau-invite-henri-joyeux-france-2-alimentation-regime-dukan-vaccination-enfants/

 

TRANSCRIPTION :

Michel Drucker : On change complètement de sujet. Présente-nous le professeur Joyeux.

Henri Joyeux : Comment vous me connaissez ?

Sophie Marceau : Je vous ai vu sur Internet, je m'intéresse beaucoup à la nutrition et à la santé en général.
J'ai envie de vivre très vieille, comme Monsieur Bouquet.
Je vais m'appliquer à manger mieux.
Je trouve vos conférences absolument drôles et tellement pleines de bon sens, et tellement essentielles.
C'est fondamental, ce que nous absorbons, ce que nous mettons dans notre corps.
Vous avez une façon tellement simple et encore une fois pleine de bon sens...
Aujourd'hui, c'est fondamental de reprendre contact avec ces choses simples, car sinon, on voit des désastres au niveau de l'alimentation.
Vous en parlerez beaucoup mieux que moi, vous êtes formidable, admirable.
Je vous conseille de lire et de voir les conférences du professeur Joyeux.

Michel Drucker : Dès qu'on invite un médecin sur le plateau, c'est un cadeau pour moi...
Votre livre est un best-seller.
Vous êtes chirurgien, cancérologue, vous enseignez à la faculté de médecine de Montpellier.
Comme Sophie, je suis également très sensible aux problématiques liées à l'alimentation.
J'ai lu dans votre livre l'idée que si nous donnons de bons aliments à notre corps, nous avons le maximum de chances de rester en excellente santé, et vous dites que l'alimentation est la première médecine.

- Henri Joyeux : Hippocrate le disait 500 ans avant notre ère.
Que ton aliment soit ton médicament.
On est en train de démontrer scientifiquement que c'est la vérité.

Michel Drucker : Vous tordez le cou à tous les régimes bidons que l'on voit à longueur des magazines.

- Henri Joyeux : Dukan, je l'appelle "Ducon" !
Il est hyper dangereux, son régime.

Michel Drucker : Si vous nous regardez, professeur Dukan...
Vous dites : "L'obésité augmente les risques de diabète, des cancers, des maladies auto-immunes, mais notre environnement est devenu obésogène.
Chaque année, en Europe, 300 000 personnes meurent prématurément dé l'obésité."
Est-ce que de bien manger peut éviter des cancers?

- Henri Joyeux : Cancer du tube digestif, de l’œsophage, de l'estomac...
Si vous voulez en avoir un, je peux vous l'expliquer.
C'est comme ça qu'un jour, un couple vient me voir, ils ne paraissaient pas malades...
L'homme me dit que ni lui ni sa femme n'avait pas un cancer.
Ils disent qu'ils aimeraient en avoir un.
Je leur demande pourquoi, réponse: "Si vous m'expliquez bien comment l'avoir, je saurais bien comment ne pas l'avoir".
Et c'est très intelligent.
A partir de là, je peux donner une explication pour avoir un cancer de l’œsophage, en fumant, en buvant ou en prenant des boissons bouillantes, des choses comme cela.

Michel Drucker : Un excès de viande rouge aussi...
Vous dites que la mortalité par cancer est réduite de 40% chez les sujets végétariens.

- Henri Joyeux : Absolument.
Les végétariens ne sont pas des végétaliens.
Les végétaliens, ce sont des exclusifs végétal, que du végétal, pas d'oeuf, pas de fromage, etc...
Ça, c'est excessif.
Il faut avoir une orientation végétarienne, c'est-à-dire plus de végétal et moins de produits animaux qui acidifient.
Plus de produits qui alcalinent le corps.

Michel Drucker : Vous dites également que les que les laitages de vache ne sont pas faits pour l'homme.

- Henri Joyeux : Non, c'est évident.
Le lait de la vache est fait pour le veau, pas pour l'humain.
Vous savez que le veau, après sa naissance, prend 305 kilos en une année.
Alors que nous, avec le lait de maman, on prend 5 kilos après la naissance.
Trop de calcium dans les produits laitiers, trop de facteurs de croissance...
On nous gave de facteurs de croissance puis on nous dit qu'on a un cancer...

Michel Drucker : Et le mode de cuisson des aliments compte aussi...

- H. Joyeux : Barbecue vertical pour que la graisse ne soit pas pyrolisée par le feu, et vapeur douce, moins de 100 degrés, vers 95-97 degrés avec un appareil à un seul étage.
Un jour, une femme m'a dit que son mari lui avait offert un cuiseur vapeur à trois étages, alors que sa voisine n'en avait qu'un seul.
Je lui ai dit que quand ses trois petits-enfants venaient la voir pendant les vacances et qu'elle leur offrait des lits superposés, celui qui pisse au lit, il faut le mettre en bas, sinon il arrose les frères.
Avec les trois étages, c'est pareil...

Michel Drucker : Les fruits frais, c'est bon ?

- Henri Joyeux : Excellent, mais bio, pour éviter l'Alzheimer.
Et un ballon de bon vin à chaque repas.

Michel Drucker : Nous sommes aujourd'hui dimanche 21, c'est la Journée contre la maladie d'Alzheimer.

- Henri Joyeux : Je peux aider à l'avoir, la maladie d'Alzheimer.
Vous vous gavez de produits laitiers, vous avez une prostate énorme...

Michel Drucker : Il faut que je vérifie ma prostate...
Sérieusement, pour la Journée d'Alzheimer, 855.000 personnes souffrent de cette maladie en France et 600 nouveaux cas par an.

- Henri Joyeux : Vous savez quels sont les premiers signes ?
Le premier signe est la perte du goût et la perte de l'odorat.
Les papilles de la langue, vous les refaites tous les 10 jours si vous les faites travailler !
Si vous savez utiliser ce palais des saveurs en gardant les aliments, en les mastiquant, en les arrosant de salive...
Or les gens, qu'est-ce qu'ils font, ils font comme les toutous, 1, 2, 3, 4 et ils avalent.
La perte de l'odorat est un signe également.
Ce qui est important, c'est de stimuler son odorat.

Michel Drucker : Est-ce que le stress conduit à la malbouffe ?

- Henri Joyeux : Oui.
Quand vous êtes stressé, vous gavez votre estomac de produits que vous ne mastiquez pas.
Vous vous retrouvez alors évidemment avec un surpoids très net.

Michel Drucker : Est-ce que le petit déjeuner constitue un des repas les plus importants de la journée ?

- Henri Joyeux : Le petit déjeuner doit être pris dans de bonnes conditions, il faut avoir une boisson, un fruit à tous les petits déjeuners...

Michel Drucker : Un yaourt ?

Sophie Marceau : Mais non, c'est du laitage !

- Henri Joyeux : Je prescris le yaourt la veille du départ dans l'au-delà...

Michel Drucker : Au petit déjeuner, du...

- Henri Joyeux : Du bon pain ! C'est important.
Il faut du bon froment...
C'est le blé d'autrefois.
Donc il faut revenir au bon froment, c'est capital.
Le thé, le thym, le romarin, le chocolat... bio et concentré...

Michel Drucker : Du miel bio ?

- Henri Joyeux : Bien sûr, de chez nous.

Michel Drucker : L'huile d'olive ?

- Henri Joyeux : Excellent pour la santé.

Michel Drucker : Le poisson ?

- Henri Joyeux : Le poisson, c'est bon, mais cuisson à la vapeur douce pour éliminer les métaux lourds...

Michel Drucker : Steak frites, à éviter ?

- Henri Joyeux : Une fois par semaine.

Michel Drucker : Combien je vous dois docteur ?
Ce livre est formidable !
C'est la première fois que je vois quelqu'un parler aussi librement.
Vous saluerez le docteur Dukan pour moi.
Je vous remercie infiniment.

Sophie Marceau : Merci à vous !
Je pourrais l'écouter pendant des heures...
J'ai eu deux docteurs dans ma vie, le professeur Joyeux et ma maman.
C'est tellement important...



...

 

Une transcription écrite des sous-titres du journal complet est aussi présentée au lien :
http://telescoop.tv/browse/655887/vivement-dimanche.html
et
Début de la transcription avec Henri Joyeux :
http://telescoop.tv/browse/655887/12/vivement-dimanche.html

 


 


Henri Joyeux : Le petit déjeuner
suivi d'un reportage sur les centenaires
au journal 12/13 sur France 3


France 3 - Journal 12/13 - Mercredi 1er octobre 2014


VIDÉO - PRÉSENTATION - TRANSCRIPTION

&
Photo de l'album de Facebook



Enregistrement du Professeur Joyeux avec Dailymotion :
http://www.dailymotion.com/video/x27454n (2'24)


Henri Joyeux : Le petit déjeuner par conscience33 

 

(Re)voir le passage du Professeur Henri Joyeux & le reportage sur les centenaires avec Dailymotion :
http://www.dailymotion.com/video/x271b0g (6'19) [Cette vidéo a été rejetée !]


Pr Henri Joyeux & Les Centenaires - Journal 12... par conscience33

L'émission peut être aussi téléchargée pendant 6 jours avec Captvty :
http://captvty.fr/

 
Revoir l'émission complète (passage à partir de 17'):
http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1213_,109885428.html

Vidéo-annonce :
http://www.dailymotion.com/video/x271nk7 (0'34")

Pr Henri Joyeux & Les Centenaires - Journal 12... par conscience33





PRÉSENTATION :

L'édition nationale du JT 12/13 de France 3. 
Présenté par Samuel Etienne

Lu au lien : http://www.france2.fr/emissions/vivement-dimanche/diffusions/21-09-2014_263267

  • PROFESSEUR HENRI JOYEUX

Son livre « Changez l’alimentation » est aux éditions du Rocher.
Ce best-seller en est à sa 7ème édition avec 300 000 exemplaires vendus…
Henri Joyeux est chirurgien cancérologue…
Il enseigne à la faculté de médecine de Montpellier.

L’idée du livre: « Si nous donnons les bons aliments à notre corps, nous avons le maximum de chances de rester en excellente santé… ». Et  une première constatation : « l’alimentation est la première médecine ».
Sur les régimes,  il écrit : «  Il faut quitter les régimes des magazines qui se répètent,  et qui n’ont pour objet que le profit », et il liste les régimes « à éviter car dangereux »…
Les comportements alimentaires à conseiller :
- Couvrir les besoins en eau et en minéraux
- Le petit déjeuner reste vraiment le repas le plus important de la journée…
- Manger des légumes secs peut remplacer la consommation de viande
- Idéalement, on ne devrait  manger de la viande que 2 fois par semaine
- Eviter au maximum le steack-frites
- Le poisson 2 à 3 fois par semaine…

 

Site du Professeur Joyeux :
http://www.professeur-joyeux.com/

Sur Facebook :
https://www.facebook.com/HenriJoyeux

Sur Facebook : Page "Fans du professeur Henri Joyeux" :
https://www.facebook.com/pages/Fans-du-professeur-Henri-Joyeux/338794942809068

 

 

TRANSCRIPTION :

- Le petit déjeuner en danger.
Une étude montre que depuis une dizaine d'années, ce premier repas de la journée, essentiel pourtant, est de plus en plus souvent oublié.
Un tiers des enfants, par exemple, saute un petit déjeuner au moins une fois par semaine.
Que faut-il manger pour bien commencer la journée?
Les conseils de nos amis du petit déjeuner.
[reportage de] Claudine Gilbert et Marc Savineau

- C'est le premier rituel de la journée pour ces petits Parisiens.

- Qui veut du lait ?

- Moi.

- Ici, le petit déjeuner se prend à table et en famille.
Théophane prend des céréales.
Sa sœur a des goûts plus variés.

- Du lait, un croissant et du raisin et du jus de pomme.

- Des tartines au beurre et au Nutella.

- Du lait, des céréales, du cacao.

- Comme 93 % des Français, cette famille juge ce premier repas indispensable.

- Moi-même, je ne pourrais pas aller travailler sans manger, donc je n'imagine pas qu'ils puissent partir à l'école, le ventre vide.

- Céréales sucrées, jus de fruits, pain de mie industriel se sont banalisés dans la plupart des foyers.
Des produits transformés pourtant à éviter, surtout chez des enfants, selon cet expert en nutrition santé.

PR HENRI JOYEUX, AUTEUR DE ‘‘CHANGEZ  D’ALIMENTATION (ÉDITION DU ROCHER)’’ :- Le sucre qui est présent là-dedans, sous forme cachée, lactose, ainsi que le sucre caché dans ce pain blanc va créer une hyperglycémie.
Il y aura une réaction automatique du pancréas chez l'enfant qui va créer une petite hypoglycémie et à ce moment-là il s'énerve, il s'agite, il n'écoute pas, il retient que dalle
Donc c'est la catastrophe du petit déjeuner de l'enfant.

- Voici le petit déjeuner idéal du Professeur Joyeux.
Des produits frais, savoureux et non transformés.

PR JOYEUX :- D'abord des fibres avec les fruits, avec le pain complet qui vont permettre une bonne régulation du transit intestinal et de la flore intestinale.
Nous avons du très bon calcium végétal, non seulement dans les fruits, n‘oublions pas, mais aussi dans les amandes, dans les noisettes, dans les noix.
Nous avons pris du bon sucre avec le miel, nous avons du bon sucre également avec le pain complet.
Le sucre fructose qui est dans les fruits.
Et puis, nous avons le bon cholestérol dans l'œuf.
Nous stimulons la mémoire.
Nous stimulons le goût.
Nous stimulons l'odorat.
Vraiment c'est l'idéal pour la santé !

- Goûteux et nourrissant, ce petit déjeuner permet d'installer de bonnes habitudes alimentaires, loin de la malbouffe.
Efficace pour réduire le risque de diabète et d'obésité, tout en se régalant.

o O o

- À condition de bien manger au petit déjeuner, nous n'avons jamais eu autant de chance de devenir centenaire !
En cette Journée internationale des personnes âgées, nous faisons ce constat : le nombre de centenaires augmente très rapidement en France.
Notre pays a même le taux de centenaires le plus élevé d'Europe.

- On dit de certains qu'ils n'ont pas l'âge de leurs artères, et c'est particulièrement vrai pour Robert Marchand.

ROBERT MARCHAND, 102 ANS :- Je conseille à tout le monde de faire un peu de culture physique tous les jours.
Vous voyez, je n'ai pas pris de ventre !

- 102 ans au compteur, ça laisse le temps d'avaler 450.000 km dans une vie et un récent record de l'heure.
Le sport, ça conserve, entretient, ça stimule.
Pas besoin de convaincre Jean Leemput, tout jeune centenaire, qui ne passe pas une semaine sans se jeter à l'eau.

JEAN LEEMPUT, 100 ANS : - Je sors vraiment... Rajeuni, c'est beaucoup dire, mais enfin oui un petit peu.

- Bien sûr, à cet âge-là, on prend deux ou trois précautions : le pouls à chaque longueur.
Mieux qu'un centenaire, deux centenaires.
Deux sœurs jumelles, 204 ans à elles deux et un point faible...

- C'est toujours bon, un petit apéro !

- Atteindre un tel âge, c'est s'exposer aux sempiternelles mêmes questions.
Oui, car les jeunes radotent.

LUCIENNE – RAYMONDE, 102 ANS :- Qu'est-ce que ça nous fait d'avoir 102 ans ?

- Pas grand-chose !

- 100 ans et toujours active. 
Gisèle Casadesus, une vie à jouer la comédie.

GISÈLE CASADESUS, 100 ANS :- J'aime beaucoup le cinéma et la télé.
Je continue, avis aux amateurs !

- Elise, elle, est plutôt débutante.

- C'est la première fois que je passe à ces machins-là.

- À 108 ans, la doyenne des Picards a connu deux guerres.
Les centenaires nous rendent le passé plus proche.
Quant à leurs secrets, merci d'arrêter de poser des questions stupides.

ÉLISE IDÉE, 108 ANS : - Si on te le demande, tu diras que c'est parce que tu as bu un malaga tous les dimanches.
Mais ce n'est pas ça.

- C'est quoi, alors ?

- Je me le demande.

Samuel Etienne :- Le mystère, pour l'instant en tout cas, reste entier.
Allons un peu plus loin sur cette question des centenaires grâce à Florian Ringuedé qui nous a rejoint.
Tout d'abord, être centenaire aujourd'hui, est-ce encore exceptionnel ?

Florian Ringuedé :- Oui, car ils ne sont qu'un peu plus de 20.000 aujourd'hui.
Mais regardez l'évolution et surtout la projection du nombre de centenaires en France.
Ils n'étaient que 100 en 1900, ils seront près de 200 000 en 2060.
Une prévision qui ne surprend pas les gériatres, car le nombre de centenaires double tous les 10 ans.
On commence même à compter les super centenaires qui ont 105 ans ou un peu plus.
La France enregistre d'ailleurs le taux de centenaires le plus élevé d'Europe.
Vous l'avez évoqué tout à l'heure.
Sur 10 000 personnes de 60 ans, en 1967, eh bien, 102 sont devenues centenaires 40 ans plus tard.
Vous le voyez, l'Italie, le Royaume Uni et l'Allemagne sont assezlargement distancés.

Samuel Etienne :- On a entendu dans le reportage tout à l'heure cette centenaire qui finalement ne nous donnait pas son secret.
Est-ce qu'on sait nous, aujourd'hui les scientifiques notamment, s'il y a des secrets pour expliquer la longévité...

Florian Ringuedé :- Il n'y pas vraiment de secret, par contre, les médecins sont formels, la génétique n'explique pas tout pour vivre 100 ans !
Elle n'interviendrait que pour 30 à 40% dans cette longévité.
Le reste, eh bien c'est notre mode de vie et puis le mental.
Ces centenaires ont peu ou pas fumé, ont consommé de l'alcool modérément et sont surtout des "optimistes nés", peu enclins au stress.
La preuve, aucun n'a connu la dépression durant sa longue existence.
Et puis, élément important qu'on évoquait tout à l'heure : il faut avoir une activité physique, peut-être pas en faisant du vélo ou de la natation comme on l'a vu, mais en marchant régulièrement, 30 minutes chaque jour.

Samuel Etienne :- La course à pied, ça marche aussi ?

Florian Ringuedé :- Ça marche aussi, mais pas trop.

Samuel Etienne :- Sans excès.

Florian Ringuedé :- sans excès.

Samuel Etienne :- Merci beaucoup Florian pour cet éclairage.


...

 

Une transcription écrite des sous-titres du journal complet est aussi présentée au lien :
http://telescoop.tv/browse/668605/1/12-13-journal-national.html
et
Début de la transcription de la vidéo avec Henri Joyeux :
http://telescoop.tv/browse/668605/7/12-13-journal-national.html

 

 


 

 

Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE             Retour ALIMENTATION - HYGIENISME    Retour TV SANTÉ            Retour TV_SAGESSES_BOUDDHISTES