Retour ACCUEIL     Retour CHEMIN      Retour ESSENTIEL    Retour ANTHROPOSOPHIE       Retour SOMMAIRE

LA COLÈRE

I - SOURCE DU PROBLÈME

II - CONSÉQUENCES COMPORTEMENTALES

III - PROBLÈMES QUI EN RÉSULTENT AU QUOTIDIEN

IV - LA RÉSOLUTION IMMÉDIATE

V - RÉSOLUTION FUTURE

 

LE CHAKRA DU COEUR

Exercices complémentaires de

R. Steiner, par Florin Lowndes

Cliquez ici

MÉTHODE DU DÉDOUBLEMENT 

Conseils complémentaires

Cliquez ici 

CHAMANISME HAWAÏEN

Chaman aujourd'hui

Cliquez ici 

D'OU VIENT LA MALADIE ? Cliquez ici 

LE DOUBLE... comment ça marche ?

Cliquez ici

MÉTHODE DU DÉDOUBLEMENT 

Présentation Cliquez ici

 

LA COLÈRE

 

EXERCICES

ANALYSE DE LA COLÈRE

Ce dossier est constitué à partir d’un cas vécu exprimé avec des textes tirés de sites internet et de livres afin de comprendre, de résoudre et d’éviter d’entrer dans la colère.

 

Voir aussi : "L'ART DE MAÎTRISER LA TEMPÊTE" par Thich Nhat Hanh au lien :
http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article3040

Ainsi que les liens reliés à Thich Nhat Hanh :
http://www.conscience33.fr/bouddhisme_zen_presentation.htm

Lire aussi, en téléchargement gratuit :

"Le tigre et l'araignée : Les deux visages de la violence" par Olivier Clerc (Editions Jouvence, 1984)
au lien :
http://www.olivierclerc.com/download/T_et_A.pdf (220 pages)

 

AVERTISSEMENTS IMPORTANTS :

.

Un résumé est surtout utile à celui qui a d’abord lu avec attention le livre dans sa totalité.

Ces documents étant en Copyright, vous êtes priés d'en respecter la propriété intellectuelle des auteurs  pour toute citation éventuelle de phrases.

 

Vous pouvez acheter les livres en ligne auprès, par exemple, de   http://www.alapage.com ou de http://www.amazon.fr

    

 

 

 

 

LA COLÈRE

 

 LA COLÈRE - condensé pratique :

 

ANALYSE DE LA COLÈRE

Ce dossier est constitué à partir d’un cas vécu exprimé avec des textes tirés de sites internet et de livres afin de comprendre, de résoudre et d’éviter d’entrer dans la colère.

  • I - SOURCE DU PROBLÈME

LA BLESSURE :
     Une colère ayant de nombreuses origines, nous analyserons le cas d’une colère rentrée.
     Ainsi, dans le cas d’une colère non-exprimée, sa source peut remonter à une des cinq blessures répertoriées par Lise Bourbeau, particulièrement développée dans l’enfance : ABANDON, HUMILIATION, INJUSTICE, REJET, TRAHISON.
     Dans le cas vécu présenté ici, la colère ressentie peut être liée à une INJUSTICE :
INJUSTICE (analyse donnée par Lise Bourbeau dans son livre ‘‘Les blessures de l’âme’’) :
Éveil de la blessure : …« S'est senti bloqué dans le développement de son individualité. A souffert de la froideur et de l'insensibilité de ce parent. »
Masque: Rigide.
Attitude et comportement du rigide :
Très perfectionniste, il veut vivre dans un monde parfait. S'est donc coupé de sa sensibilité pour ne pas sentir les imperfections. Semble un éternel optimiste même si rien ne va. Admet rarement vivre des problèmes, de la fatigue ou même des malaises physiques. Ne respecte pas ses limites, car ne les sent pas.
(Source : http://chezaly.forumactif.com/approche-psychologique-f73/lise-bourbeau-les-blessures-de-l-ame-t2858.htm et aussi :  http://www.artdubonheur.com/index2.php?option=com_content&do_pdf=1&id=509).
o O o
LE RESSENTI :
     Cette blessure d’INJUSTICE peut avoir comme conséquence un ressenti semblable à celui d’une personne VIOLÉE, non dans le sens physique mais dans un sens psychique, comme un VIOL DE CONSCIENCE. Un jeune vulnérable et influençable peut le ressentir inconsciemment.
     Adulte, cela peut être accentué par une situation d’INFANTILISATION, consciente ou non.
     A noter que dans le mot violence, conséquence d’une colère, il y a le mot viol.


Définitions :
- Définition du verbe VIOLER : Violer   verbe transitif   (latin violare)

  • Commettre un viol sur la personne de quelqu'un.
  • Transgresser volontairement une loi, une règle, etc.
  • Ouvrir quelque chose ou pénétrer dans un lieu, de force : Violer un coffre-fort.
  • Familier. Obliger quelqu'un à faire quelque chose en le poussant dans ses derniers retranchements.

(Source : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/violer/82076).


- Une des définitions du mot VIOL : Viol   nom masculin   (de violer)     LittéraireFait de forcer, de contraindre quelqu'un contre sa pensée : Un viol de conscience.
(Source : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/viol/82062).

 

  • II - CONSÉQUENCES COMPORTEMENTALES

      Il est possible de découvrir que certaines conséquences d’un viol de conscience sont assez semblables à celles d’un viol physique : (cas pour une femme qui peut être transposé à un homme)

  • baisse de l'estime de soi, manque d'assurance et de confiance en soi ;
    http://www.sosfemmes.com/menu/homepage_red_arrow.gif  …
  • http://www.sosfemmes.com/menu/homepage_red_arrow.gifdifficultés relationnelles (engagement amoureux impossible, agressivité, isolement social, violences conjugales avec ou sans viols conjugaux, dégoût ou haine des hommes...) ; 
    http://www.sosfemmes.com/menu/homepage_red_arrow.gif  …
  • http://www.sosfemmes.com/menu/homepage_red_arrow.gif diverses pathologies psychiques (dépression, psychoses, mal-être généralisé, sentiment de culpabilité dévorant, sentiment de vide et non-sens, dégoût de soi, de son corps, de son image dans le miroir...) ;
    http://www.sosfemmes.com/menu/homepage_red_arrow.gif  …

(Source : http://www.sosfemmes.com/violences/viol_consequences.htm)


o O o
     Les violences physiques peuvent entrainer des lésions corporelles...  
     Les conséquences psychologiques sont tout aussi graves :

***
     La violence verbale détruit l'estime de soi
***
      Les violences psychologiques font énormément de dégâts chez les enfants :

À l'âge adulte, si les dégâts n'ont pas été enraillés, ils s'accentuent :

  • incapacité à faire confiance
  • rendement inférieur aux capacités…
  • angoisses etc ...

 (Source : lien http://melly5778.ifrance.com/cons%E9quences.html )

 

  • III - PROBLÈMES QUI EN RÉSULTENT AU QUOTIDIEN

IMMÉDIATS
     L’irascible comme le « faux calme » ou le « trop doux » ne vivent pas harmonieusement.     
     Pourquoi ? Parce qu’ils n’expriment pas leur colère avec justesse ni n’utilisent leur énergie très positive !... 


     IL S’AGIT DONC D’APPRIVOISER LA COLÈRE : APPRENDRE À SE SERVIR DE SON ÉNERGIE SANS SUCCOMBER À LA VIOLENCE.

  « … LES MÉDECINS NOUS DISENT ÉGALEMENT QUE LES COLÈRES RENTRÉES SONT NOCIVES POUR L’ORGANISME, EN PARTICULIER POUR LES ARTÈRES – ET LE SYSTÈME IMMUNITAIRE A CAUSE DES EFFETS DE L’ADRÉNALINE… » (Page 32) 

«  LES PERSONNES INCAPABLES D’EXPRIMER LEUR COLÈRE PURGENT LEUR MÉCONTENTEMENT PAR :… L’IRONIE… BEAUCOUP DE JUGEMENTS SUR LES AUTRES… DES ENNUIS DE SANTÉ À RÉPÉTITION… » (Page 45)

(Source : ‘‘Petit cahier d’exercices pour vivre sa colère au positif’’ de Yves-Alexandre Thalmann  )


o O o


À MOYEN TERME
         PARCE QU’IL S’AGIT LA D’UNE ÉMOTION INHÉRENTE A L’ENTITÉ CORPS-ESPRIT, SES CONSÉQUENCES SONT TERRIBLES, UN SEUL INSTANT DE COLÈRE POUVANT RÉDUIRE A NÉANT DES ANNÉES D’ÉVOLUTION SPIRITUELLE ET NUIRE GRAVEMENT À NOTRE SANTÉ.
     Pourtant il est possible de la dominer…
(Source : ‘‘LA COLÈRE’’ - Transformer son énergie en sagesse - par Thich Nhat Hanh)  
***
« … L’injustice perçue est un obstacle par rapport à notre désir d’un monde idéal !... » (Page 12)

Lorsqu’elle devient durable, la colère passagère des débuts devient amertume, rancune, ressentiment, hargne et haine. Elle s’oppose à l’oubli et au pardon… (Page 21)

 « C’est parce que nous imaginons un monde parfait, où tout pourrait se dérouler selon nos désirs, que nous nous énervons lorsque cela ne se passe pas comme prévu… » (Page 51)
(Source : ‘‘Petit cahier d’exercices pour vivre sa colère au positif’’ de Yves-Alexandre Thalmann  )
***
     Michel Odoul a mis au point une psycho-énergétique qui constitue aujourd’hui une véritable méthode de décodage du langage du corps et des maladies…
  Les affections et leurs significations : (quelques exemples proposés par Michel Odoul)
· Boutons  : Souvent en rapport avec quelque chose qui nous incommode, les boutons sont aggravés par la colère.
· Cancer  : Témoigne de blessures qui ne veulent pas cicatriser et qu’on refoule, surtout lorsqu’elles sont associées à un sentiment de culpabilité. Lié à un constat inconscient d’échec, le cancer devient alors une autopunition.
· Foie  : Les troubles hépatiques sont souvent associés au problème de la colère. Colère explosive qui épuise le foie, ou colère rentrée qui le surcharge d’énergie, ce genre d’excès d’affect se traduit volontiers par une insuffisance hépatique ou une hépatite.
(Source : http://www.buddhaline.net/spip.php?article533).

 

IV - LA RÉSOLUTION IMMÉDIATE 

LA RÉSOLUTION PAR LA COMMUNICATION
« … La colère… a sa place en nous, comme une alliée prête à nous venir en aide à tout instant… Du moment que nous sommes en colère, assumons ce ressenti et canalisons-le à travers des mots respectueux. Communiquons-le à l’aide de messages-je. (Page 47)

« Le juste milieu… Exprimer… Mise en mots pour extérioriser… » (Page 35)

« … Noter régulièrement les émotions éprouvées dans un journal intime à des impacts positifs mesurables sur la santé… » (Page 36)
 (Source : ‘‘Petit cahier d’exercices pour vivre sa colère au positif’’ de Yves-Alexandre Thalmann  )

INDISPENSABLE : UTILISER LA TECHNIQUE DU PARDON (voir aussi le lien http://www.conscience33.fr/Pardon.htm)
     Vis-à-vis de la personne qui a reçu la colère (qui peut n’être que la personne qui a servi de déclencheur, mais qui n’est pas vraiment celle qui aurait du recevoir la colère) :

    • MÉTHODE HO’OPONOPONO : (à dire ou à écrire).

"Je regrette..., pardonne-moi s'il te plait, je te remercie, et je t'aime" 


o O o


Vis-à-vis de la personne à qui nous en voulons vraiment et contre qui nous avons vraiment une colère à exprimer (cela peut être la personne à l’origine, à l’époque de votre enfance par exemple et la ou les personnes actuelles, dans le vécu présent) :

Extraits :

  • ... Je commence à écrire ainsi : 
  • « Moi, xxx, je me pardonne, je pardonne à tout le monde. Je suis libre, je suis libre. »
  • Puis choisir le sujet (l’acteur) de la journée et continuer à écrire…
  • Après avoir passé 20 à 30 mn à écrire la liste, la placer dans le foyer ou dans l’évier et la brûler…
  • Autre ajout : « xxx, je te pardonne, je te bénis, je te laisse aller, je t’aime, je te libère. »

***

    • TECHNIQUE DU PARDON SELON LISE BOURBEAU

(en rencontrant la personne). Présentée sur les liens :
http://spiritpartage.forumactif.com/psychologie-et-developpement-personnel-f7/les-etapes-du-pardon-par-lise-bourbeau-t1306.htm?vote=viewresult et aussi :  http://moi-meme.space-blogs.com/blog-note/168121/etapes-pour-se-liberer-d-une-emotion-en-demandant-pardon.html
Étapes :
1) IDENTIFIER SES ÉMOTIONS (IL Y EN A SOUVENT PLUS D’UNE)
2) PRENDRE SA RESPONSABILITÉ
3) ACCEPTER L’AUTRE ET LÂCHER PRISE
4) SE PARDONNER
5) AVOIR LE DÉSIR D’EXPRIMER LE PARDON
6) VOIR LA PERSONNE CONCERNÉE
7) FAIRE UN LIEN AVEC LE PASSÉ, AVEC UN CORDON OU UNE DÉCISION FACE A UN PARENT

 


V - RÉSOLUTION FUTURE

     Les solutions passent par la communication (voir la présentation ci-dessus § IV).
     Et aussi par les stratégies suivantes :
« Stratégie 1 : un monde parfait… » (Page 50)
« L’humour à la rescousse !... »(Page 52)
« Stratégie 2 : changeons de point de vue… » (Page 54)
« Stratégie 3 : ce n’est pas fait exprès !... » (Page 56)
« Stratégie 4 : soyons philosophes :… » (Page 59)
« Rien ni personne ne peut vous énerver, si ce n’est vous-même !... » (Page 63)

(Source : ‘‘Petit cahier d’exercices pour vivre sa colère au positif’’ de Yves-Alexandre Thalmann  )

o O o

‘‘LA COLÈRE’’ - TRANSFORMER SON ÉNERGIE EN SAGESSE :
     Thich Nhat Hanh dans son livre ‘‘LA COLÈRE’’ - Transformer son énergie en sagesse donne d’excellents conseils pour aider à la communication dans le couple, ou avec une autre personne, afin de ne pas tomber dans le piège de la colère et de la violence.
Extraits du livre : (les numéros des chapitres sont ceux du livre)

  • 2 - ÉTEINDRE LE FEU DE LA COLÈRE

… Chaque fois que vous êtes blessé, irrité, regardez en vous-même et prenez grand soin de vos émotions. Ne dites rien, ne faites rien. Tout ce que vous pourriez dire ou faire sous l’empire de la colère pourrait détériorer encore plus votre relation…
… Le secret de la réussite réside dans la pratique continue de la respiration et de la marche conscientes, qui génère l’énergie de la Pleine Conscience, seule capable de maîtriser la colère…
… Le fait de pouvoir dire à l’autre « Je sais que tu es là, et cela me remplit de joie » prouve que l’on est libre, que l’on a la capacité d’aimer, d’apprécier ce qui se passe dans le moment présent, c’est-à-dire l’existence…

  • 3 - LE LANGAGE DE L’AMOUR AUTHENTIQUE

… Tout est possible quand la porte de la communication est ouverte…
Exprimez donc votre désir de faire la paix avec l’autre…
Montrez-lui que vous le comprenez et que vous l’acceptez…
Un traité de paix… Votre traité de paix doit être exclusivement un fait d’amour…
La colère ne doit pas être cachée. Vous devez en informer l’autre, lui dire que vous souffrez. C’est très important…
Si l’un de vous n’est pas heureux, l’autre ne pourra jamais l’être…

  • 4 - TRANSFORMATION

… Quand la colère se manifeste, il faut reconnaître sa présence et accepter d’en prendre soin. Il est conseillé de ne rien dire, ni rien faire sous son emprise…
Mais il faut aussi révéler à l’autre son irritation, sa tristesse…
La plupart du temps, les émotions négatives naissent d’une perception erronée…
Il ne faut ni juger, ni critiquer ou analyser, mais uniquement aider l’autre à s’exprimer et à trouver un soulagement à sa souffrance…
Vous ne pouvez faire d’erreur que si vous oubliez la blessure de l’autre… La compassion est le véritable antidote à la colère, elle est le seul remède qui puisse guérir cette émotion…
La compassion n’est possible que si la compréhension est présente…  Vous ne devez rien dire… Ensuite, peut-être quelques jours plus tard, quand il se sentira beaucoup mieux, vous essayerez de lui donner les informations dont il a besoin pour corriger sa perception…

  • 5 - COMMUNICATION COMPASSIONNELLE

… Écouter pour donner à l’autre la possibilité de s’exprimer et de soulager sa souffrance… L’essentiel est d’écouter avec compassion.
En maintenant votre compassion pendant l’écoute, vous empêchez votre colère de se manifester… Seule la compassion peut vous protéger de l’irritation et du désespoir…
Si les paroles de l’autre sont remplies d’amertume, de condamnations et de jugements, il vous suffit de maintenir vivante votre compassion, grâce à la respiration consciente, pour en être protégé…
Lettres d’amour…
Arroser les graines du bonheur…
La parole aimante et l’écoute compassionnelle nous sauveront…

  • 6 - LE SUTRA DU CŒUR

… Cela peut sembler puéril, mais c’est très efficace… Dès que vous éprouvez de la gratitude et de l’amour pour l’autre, dépêchez-vous de lui trouver quelque chose…
Rangez-le… Plus tard, lorsque vous éprouverez un sentiment d’exaspération, sortez l’un de vos cadeaux et envoyez-le. C’est très efficace…

  • 9 - MAÎTRISER SA COLÈRE  EN PLEINE CONSCIENCE

… Lorsque la fureur nous submerge, nous pratiquons aussitôt la respiration consciente : « En inspirant, je sais que la colère est en moi ; en expirant, j’en prends bien soin. »…
La peur est fondée sur l’ignorance, et ce manque de compréhension est également une des causes principales de la colère… Vous devez donner à vos émotions négatives un bain de Pleine Conscience chaque jour. C’est là notre pratique…

  • 10 - LA RESPIRATION CONSCIENTE

… Nous devons apprendre à maîtriser l’énergie de la colère, celles de la jalousie ou du désespoir quand elles se manifestent en nous… La respiration consciente peut nous aider à prendre soin de ces émotions… 
Il existe plusieurs méthodes simples pour maîtriser ses émotions fortes.
L’une d’elles est la « respiration abdominale » qui consiste à respirer par le ventre…
Au cours d’une crise, inspirez et expirez consciemment…

_______________________________________________________________________________________________

NB : Pour ce sujet de la respiration consciente, voir les liens : http://www.conscience33.fr/Respiration_consciente.html ou http://www.conscience33.fr/SITE.htm#RESPIRATION.

 

 

Retour ACCUEIL     Retour CHEMIN      Retour ESSENTIEL    Retour ANTHROPOSOPHIE         Retour SOMMAIRE